FRONT COMMUN DE L’OPPOSITION – 23 JANVIER 2017

Manifestation contre le deal papa/piti’ ce vendredi  27 janvier  à Port Louis 

-Ils porteront tous du noir, pour porter le deuil de la démocratie. 

 

MANIF

Les quatre partis de l’opposition, en l’occurrence le Mouvement Militant Mauricien (MMM), le Parti Mauricien Social-Démocrate (PMSD), le Parti Travailliste (PTr) et le Mouvement Patriotique (MP), lors d’une réunion à la mi-journée, ce lundi 23 janvier, ont décidé de tenir  une manifestation pacifique commune à la place d’Armes, à Port-Louis, ce vendredi 27 janvier, pour dénoncer le ‘deal papa/piti’.

Face à la presse à l’issue de cette réunion, le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval  a  déclaré qu’ils ont décidé de mener des actions communes pour dénoncer le ‘deal papa/piti’ et réclamé la démission de SAJ du Parlement. La première serait une manifestation, ce vendredi 27 janvier. Il a annoncé une prochaine réunion de ce  Front commun de l’opposition le mardi 31 janvier. Commentant l’absence des députés indépendants, il a déclaré que  les absents ont toujours tort.

De son côté, Paul Bérenger, leader du MMM, a indiqué que c’est un jour triste pour la démocratie. Il a tenu à remercier tous les parlementaires présents à cette réunion. « Je leurs dis bravo. Je suis heureux que ce ne soit pas un ‘one-off’. Nous nous réunirons à nouveau mardi prochain. Ce vendredi, nous tiendrons une manifestation de démonstration. Aucune couleur de parti ne sera mise en avant. Nous porterons tous du noir, pour porter le deuil de la démocratie. J’invite surtout les jeunes qui sont révoltés par cette situation à nous rejoindre. La lutte continue », a-t-il souligné. Il a aussi précisé que la députée indépendante Danielle Selvon a présenté ses excuses pour son absence à cette réunion car elle était prise par une affaire en Cour

Shakeel Mohamed, chef de file du PTr à l’Assemblée nationale, pour sa part, a exprimé sa satisfaction par rapport à cette réunion commune. « Cette concertation était nécessaire car nos opinions sont importantes. Nous devons partager notre point de vue sur ce viol de la démocratie. C’est important que les jeunes qui sont choqués soient présents ce vendredi. Nous serons appelés à répondre de nos actes dans les années à venir », a-t-il déclaré.

Quant au  président du Mouvement Patriotique, Alan Ganoo, il a affirmé qu’une  mobilisation de masse est prévue ce vendredi.

.


Source: Le Militant