CON

LE MMM COMMENTE LE BUDGET 2016/17 – 30 JUILLET 2016

 

Paul Bérenger maintient ses analyses de vendredi soir

-Il prévoit des développements politiques après ce budget.

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 30 juillet,   Paul Bérenger a maintenu ses analyses de vendredi soir 29 juillet à l’issue de la présentation du Budget 2016-17 à l’Assemblée nationale. Selon lui, des développements politiques sont à prévoir après ce budget. Il a aussi annoncé des PNQ sur des sujets tels que la dette publique, la pauvreté, le ‘cancer centre’, le Morne et Benita, entre autres.

Paul Bérenger maintient ses analyses de vendredi soir 29 juillet à l’issue de la présentation du Budget 2016-17   après avoir décortiqué le budget de Pravind Jugnauth toute la nuit  avec Reza Uteem et ses conseillers en économie. Selon lui, il y a des  mesures intéressantes  mais il n’est pas un budget de relance, ne relancera pas la croissance économique et ne va pas créer de l’emploi. Mais il reconnaît toutefois les efforts entrepris pour adresser le problème de la pauvreté. Mais il dit constater que l’investissement dans le secteur privé a dégringolé. «Ce Budget  n’est pas totalement négatif mais il y a eu un manque de courage de la part de Pravind Jugnauth. C’est mon plus grand regret», dit-il.  Pour lui, le Budget 2016-17 ne représente pas la rupture préconisée. Quant à la  prévision de la croissance à 4,1 %, il répète  qu’il ne croit  pas, car la BoM avait déjà prédit un taux de 3,8 % pour 2017. Il maintient que les Rs 13 milliards avancées par l’Inde a pu sauver le Budget 2016-17. Il a soutenu  que sans  cet apport de l’Inde, le Budget aurait été totalement différent.«La Grande péninsule a accordé environ Rs 13 milliards à Maurice. Sans cela, l’investissement aurait été nul. L’Inde a sauvé ce Budget. Mais c’est Rs 13 milliards sur quatre ans.» Et d’ajouter: «Il est extraordinaire que l’Inde ait accepté que Rs 2,7 milliards aillent  à l’Heritage City.»Au sujet de la pauvreté, il a déclaré que ce qui a été proposé est «intéressant. On parle d’une allocation mais ce n’est pas clair. Je vais poser une Private Notice Question dessus». Il a aussi déploré que rien n’ait été dit sur un cancer centre, les grands projets annoncés par Vishnu Lutchmeenaraidoo : port de pêche, Domaine les Pailles, etc., et surtout pas un mot sur le financement par l’Arabie Saoudite et Dubayy.  Quant aux artistes, c’est ridicule, dit-il. Il a aussi mis en garde contre des procès contre l’Etat à l’instar d’un projet au Morne, City Power, Betamax et l’ex-BAI.

Des développements politiques à prévoir

Avec la façon de faire des partenaires, ça ne pourra continuer, selon lui. Il cite le cas d’un PPS qui manifeste contre la NDU, le ministre  Wong à l’étranger qui critique le gouvernement, le PMSD qui politise le parcours du Morne en n’invitant pas les partenaires, et son leader qui n’est pas d’accord avec les taxes sur les loisirs. Il cite aussi les commentaires à haute voix lors de la présentation du budget.

References

  1. ^Budget (www.lexpress.mu)
 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1638-le-mmm-commente-le-budget-2016-17-30-juillet-2016