CON

APRES LA BAISSE DU PRIX DES PRODUITS PETROLIERS

Paul Bérenger : « Le prix du ticket d’autobus et ceux du gaz ménager et du tarif d’électricité auraient dû baisser»

CON

Paul Bérenger, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM ce samedi 6 février, a déclaré que le prix du ticket d’autobus et celui du gaz ménager auraient dû baisser après la réduction du prix des produits pétroliers. Il a aussi parlé sur des transactions à New Mauritius Hotels, sur l’arrestation du couple Ruhomaully, à la suite d’une déposition de  Showkutally Soodhun  et sur interdiction de l’exportation des vieilles ferrailles.

Commentant le nouveau prix des carburants, Paul Bérenger estime que la baisse est insuffisante. « La dernière fois qu’il y avait une baisse du prix des produits pétroliers, en novembre 2015, j’avais dit que ce n’était pas suffisant. Là, il y a eu une nouvelle, mais elle n’est toujours pas suffisante dans le cas du diesel.» Une baisse de Rs 5 sur le diesel est justifiée pour lui, vu que sur le plan international le prix du diesel a beaucoup chuté.

Parlant du prix du ticket d’autobus, il a déclaré  que l’attitude du ministre du Transport, Nando Bodha est révoltant». « Le prix du ticket d’autobus aurait dû baisser. Il se cache derrière l’Agence française de développement qui fait une étude sur le secteur du transport à l’île Maurice pour venir dire qu’on ne peut réduire le prix du ticket de bus », a déploré Paul Bérenger.

Il estime que la baisse du prix des produits pétroliers permettra aussi au Central Electricity Board (CEB) de réaliser des milliards de roupies de profits . « Déjà, le CEB enregistre des profits de Rs 4 milliards. Le gouvernement a baissé le tarif d’électricité pour les “ti dimun”, mais il aurait dû appliquer cette baisse pour tout le monde. Le leader du MMM dit avoir des informations à l’effet qu’au lieu de baisser les tarifs, le CEB utilise ses profits pour éponger ses dettes. Il avance que la moitié des Rs 4 milliards de profits du CEB ont été utilisées pour rembourser ses dettes.

New Mauritius Hotels

Le leader du MMM dit détenir des renseignements à l’effet  que le gouvernement essaye de vendre les ‘assets’ de l’État pour régler la dette publique et le déficit budgétaire  Selon lui, les actionnaires de New Mauritius Hotels veulent acheter 8 % des actions de la National Pension Fund (NPF). «L’argent de la NPF est la contribution des salariés et n’appartient pas au gouvernement», a-t-il rappelé. Il dit aussi  détenir des renseignements selon lesquels le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo est venu dire au Cabinet qu’il est en faveur de cette vente.

Vieilles ferrailles

Le leader du MMM réclame le gel du règlement interdisant l’exportation des vieilles ferrailles, et l’institution d’une enquête par la Commission Competition pour tirer au clair cette affaire, car dit-il,  il y a une perception dans le public que ces mesures sont prises pour privilégier une compagnie locale.

Arrestation du couple Ruhomaully

Commentant l’arrestation du couple Ruhomaully, à la suite d’une déposition du du ministre  Soodhun qui dénonce la publication sur Facebook d’une facture de l’hôpital privé Apollo Bramwell qui lui serait préjudiciable, il estime que « lapolis inn refane ». « La première chose à faire était de voir si la facture est vraiment un faux document . “Pa nek ferm dimun. Bizin lapolis aret bann abus  », a-t-il dit. Il dit suivre de près l’enquête policière sur l’e-mail adressé au Bureau du Premier ministre faisant état de menaces d’attentats terroristes

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1551-apres-la-baisse-du-prix-des-produits-petroliers