CONGRES DE LA COMMISSION DES FEMMES DU MMM

Ensemble vers l’égalité

-Paul Bérenger  demande aux femmes de « lève la tête et veille-nous bien ».

CONG

La Commission des femmes du MMM a tenu un congrès pour marquer la Journée Internationale de la Femme – célébrée le 8 mars – ce samedi 27 février en raison  des fêtes Maha Sivaratree et l’Indépendance. Le thème choisi cette année ‘Ensemble vers l’égalité. Outre PaulBérenger et Ariane Navarre-Marie, leader et deputy leader du MMM, Dorine Chukowry et Jenny Adebiro  ont aussi pris la parole lors de ce congrès présidé parSundee Beedassy, présidente de la commission. Dorine Chukowry et Rosy Mungly ont aussi interprété la chanson ’Eve lève-toi’.

CONG

Paul Bérenger a rappelé la résolution des Nations unies adoptée en 2015 pour  éliminer la discrimination et  atteindre l’égalité des sexes  d’ici 2030.

CONG

 Il a invité les femmes à s’engager en politique: «lève la tête et veille-nous bien ».Il a ajouté : « Nous devons être prêts pour les législatives qui peuvent arriver à tout moment ». D’où la raison pour laquelle, dit-il, le MMM  travaille activement sur sa liste de candidats. Il a souligné que le MMM veut aligner le plus grand nombre de femmes possible aux prochaines élections. Chaque parti, selon lui, devrait aligner au moins un tiers de femmes aux législatives  comme c’est le cas aux municipales. Il soutient néanmoins que seule  une bonne réforme électorale pourra  permettre de promouvoir les femmes en politique. « Mais avec SAJ comme Premier ministre, je suis pessimiste  que cela puisse voir le jour. Mais je souhaite que j’ai tort », a-t-il dit.

CONG

Ariane Navarre-Marie, pour sa part, a parlé sur la femme et l’histoire du MMM. Sundee Bedassy qui présidait le congrès, de son côté, s’est appesanti sur la représentativité des femmes à l’Assemblée nationale. Quant à Jenny Adebiro, elle a évoqué la femme et l’économie et Dorine Chukowry a demandé à l’assistance de réfléchir sur l’avenir  des femmes. Elle a aussi en compagnie de Rosy Mungly interprété la chanson  ’ Eve lève-toi’.

 

 

 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1557-congres-de-la-commission-des-femmes-du-mmm

LE MMM COMMENTE L’ACTUALITE – SAMEDI 27 FEVRIER 2016

Paul Bérenger lance une nouvelle fois un défi  à la Speaker pour rendre public la liste de ses  voyages à l’étranger

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 27 février, Paul Bérenger a fait un survol de l’actualité. Il a lancé une nouvelle fois un défi  à la Speaker pour rendre public la liste de ses  voyages à l’étranger, il  a  condamné les affiches qui visent  à provoquer une réaction communale. Il a aussi évoqué les problèmes des petits planteurs et des  pêcheurs et l’enquête  à la NTA. 

En premier lieu, Paul Bérenger a souhaité un prompt rétablissement au Premier ministre qui vient de subir deux interventions aux yeux en Inde.

Le leader du MMM est revenu sur les voyages des députés de l’opposition et de la  Speaker. « Cette semaine dans la presse, Maya Hanoomanjee m’a accusé de toujours choisir des députés mauves, sauf dans un cas où le député PTr Osman Mahomed est parti. C’est choquant et révoltant qu’un Speaker parle ainsi », a-t-il dit. Il a fait circuler une liste pour montrer que d’autres députés du Ptr, autres que Osman Mahomed ont effectué des voyages à l’étranger en tant que parlementaires dont Shakeel  Mohamed (3 fois) et Ezra Jhuboo. La Speaker ne dit pas la vérité tout simplement, a-t-il dit. Le leader du MMM a lancé une nouvelle fois un défi  à cette dernière pour qu’elle rende  public la liste de ses  voyages à l’étranger en  ajoutant que le MMM viendra avec des questions au Parlement sur ce sujet.

L’affiche qui vise à provoquer une réaction communale

 Commentant les affiches placardées, Paul Bérenger a critiqué le ministre Soodhun. Pour lui cette affiche vise à provoquer une réaction communale. Il a déclaré que  c’est ridicule et dangereux en rappelant que le MMM, à travers  deux de ses députés à savoir Adil Ameer Meea et Reza Uteem a beaucoup milité pour l’ouverture d’une ambassade en Arabie saoudite. Il  a ajouté : «Seki nou denonse se kan Soodhun anbark nou dan konfli Arabie Saoudite/Iran ».

 

Solidarité avec les petits planteurs et les pêcheurs

 Concernant  les  petits planteurs, le leader du MMM a déploré le  manque de considération  des autorités après les fortes pluies. Il a rappelé que  l’alliance MSM-MMM entre 2000/2005 avait octroyé une compensation financière à tous les planteurs affectés par des intempéries

Concernant les pêcheurs après l’annonce du ministre Koonjoo concernant une loi visant à interdire la pêche dans le lagon, le leader du MMM demande la circulation d’un ‘white paper’ avec des chiffres pour justifier cela.  Les implications sont nombreuses, selon lui. C’est la raison pour laquelle, il veut  savoir si cette mesure concerne une période donnée ou définitiveIl a exprimé sa solidarité avec les  petits planteurs et les pêcheurs

 

Enquête  à la NTA

Abordant ce sujet, Paul Bérenger a déclaré : « Seki pe arive bien troublan. Li pa pas pou enn koinsidans dan la popilasion kan tan non minis Gungah site». Selon ses renseignements, dit-il, il y a eu un clash entre l’ASP Tuyau et le responsable de la NTA et que le fils d’un ministre  et une haute personnalité sont impliquées. Il accorde le bénéfice du doute au commissaire de police, dit-il mais il souhaite qu’il n’y a pas de ‘cover-up’ car le MMM suit cette affaire de près.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1556-le-mmm-commente-l-actuale-samedi-27-fevrier-2016

LA SITUATION DANS LE PAYS – 20 FEVRIER 2016

Paul Bérenger : « C’est la cacophonie généralisée  au niveau du gouvernement»

CON

La situation au niveau du gouvernement, la façon de  faire de la Speaker, Maya Hanoomanjee, l’abus des ‘provisional charges’ et les Jeux des îles de l’océan Indien ont fait l’objet des commentaires de Paul Bérenger, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 20 février.

 Commentant la situation dans le pays, Paul Bérenger a déclaré que c’est la cacophonie au niveau du gouvernement. « Minis fer seki li anvi », dit-il.  Il constate, que le voyage privé du Premier ministre en Inde du 18 au 28 février, alors qu’il y a une  cacophonie  au gouvernement, sans fournir  la moindre explication passe très mal parmi la population. La plus grande cacophonie pour lui,  c’est  le financement du projet Heritage City avec des contradictions entre les ministres Showkutally Soodhun et Roshi Bhadain. Il a rappelé :« En novembre 2015 Showkutally Soodhun et Roshi Bhadain ont dit lors d’une  conférence de presse que c’est Dubaï qui financera ce projet. “Apre Bhadain vini en zanvier et nepli koz Dubaï”. li vinn avek enn plan a trwa vole et li dir ki l’Arabie Saoudite inn fer enn montaz finansier”. « Puis, Showkutally Soodhun s’est rendu en Arabie Saoudite et il est venu dire que ce pays investira Rs 18 milliards dans ce projet. Maintenant, Roshi Bhadain Uni est venu contredire Showkutally Soodhun en disant qu’il n’y a pas de contrat avec l’Arabie saoudite. » Evoquant la présence d’un architecte des Emirats Arabes en compagnie de ce dernier lors de la conférence de presse, il  a demandé aux architectes mauriciens de réagir.

La façon de  faire de la Speaker

 Parlant de  la façon de  faire de la Speaker, Maya Hanoomanjee, Paul Bérenger ; a rappelé que le MMM était déjà mécontent  de la performance de Maya Hanoomanjee à l’Assemblée nationale. Voilà que  les décisions prises par cette dernière ne sont pas faites en consultation avec le leader et le whip de l’opposition, selon lui. «Elle bafoue les règles du jeu parlementaire », ajoute-t-il. « C’est choquant. “Li  voyaz au détriment des autres”. Il y a abus concernant les voyages. Je la mets au défi de publier la liste de ses voyages depuis qu’elle est Speaker», réclame-t-il. Et maintenant, nous apprenons qu’elle n’avait pas réglé sa facture à l’hôpital privé, Apollo Bramwell.

Bravo aux magistrats

Commentant un récent « ruling » rendu dans l’affaire ex-Bramer Bank  le leader du MMM a dit « bravo a bann mazistra ».« Il y a un abus des ‘provisional charges’ surtout pour “conspiracy”, que ce soit sous Navin Ramgoolam ou maintenant. Ces derniers temps «  mazistra pe rapel lapolis a lord par rapor a abi ki pe fer lor “provisional charge” »,  a-t-il dit. Il a demandé au commissaire de police d’écouter les magistrats et rectifier le tir sans plus tarder.

Jeux des îles de l’océan Indien

Abordant  les Jeux des îles de l’océan Indien à l’île Maurice en 2019, Paul Bérenger a dit que  la partie mauricienne ne comprend rien en rappelant que les Comores ont effectué un walk-out lors de la réunion du conseil international des Jeux ce mercredi 17 février. « C’est très triste.Les Jeux des îles sont organisés pour rapprocher les peuples de l’océan Indien. La Réunion a violé la charte des Jeux lors de la dernière édition en 2015. La partie mauricienne ne comprend rien. S’il n’y a aucun effort, les Comores n’intégreront pas les Jeux des îles de l’océan Indien. Nous condamnons les propos tenus par Philippe Hao Tin Voon et le ministre des Sports vis-à-vis des Comores et de Madagascar. Le but des Jeux des îles est de rapprocher les sportifs des différentes îles et si un pays ne participe pas ce sont les Jeux qui vont en pâtir et éventuellement influer même sur l’avenir de la Commission de l’Océan Indien», a-t-il dit pour conclure.   

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1554-la-situation-dans-le-pays-20-fevrier-2016

RECUL DE LA QUALITE DE L’EDUCATION

Steve Obeegadoo : « Le MMM exige une déclaration officielle de la ministre»

EDU

La commission de l’éducation du MMM a tenu une conférence de presse ce jeudi 18 février pour évoquer le recul de la qualité de l’éducation. Steve Obeegadoo entouré de Jayprakash Meenowa, Dorine Chukowry et  Dravindra Kumar Ajoodhea a exigé une déclaration officielle sur le net recul des taux de réussite et l’annonce de mesures pour reverser la tendance et investir dans l’amélioration de la qualité.

 Commentant les résultats du School Certificate (SC) et du Higher School Certificat(HSC), Steve Obeegadoo a indiqué que ce que la commission a découvert est inquiétant, il y a une baisse claire et nette du taux de réussite. «  Sur dix enfants inscrits en STD I, seuls huit obtiennent le CPE, cinq le SC et deux le HSC. Comme chaque année, plus de 12 000 enfants et jeunes auront échoué, ayant perdus des années pour rien, et sont marqués à vie, a-t-il ajouté.

 

Résultats des examens du SC et HSC: nette tendance à la baisse

CPE: Taux de réussite d’un groupe d’âge-

83% (2006) 86% (2012) 83% (2014) ?? (2015)

Les résultats des ‘re-sits’

Des 20 434 inscrits, 14 360 réussissent en Novembre, 746 repêchés en Décembre, donc 5 328 échouent

SC: Taux de réussite –

79% (2005) 78% (2010) 72% (2015)

Au total des 15 675 ayant concouru, 4 310 échouent

HSC: Taux de réussite pour L’Ile Maurice:

78% (2005) 78% (2010) 73% (2015)

10 321 au total prennent les examens dont 2 575 échouent

SC: Taux de réussite par matière

Anglais:     95% (2012) 88% (2015)

 Français:   93% (2012) 83% (2015)

Maths:  81% (2012) 79% (2015)

Et “l’Elite”?

SC: Nombre obtenant la mention A+

  Anglais:       373   (2012)    160  (2015)

 Français:    1668 (2012)    1065(2015)

 Maths:         789   (2012)     402  (2015)

Biologie:      302  (2012)    159  (2015)

Chimie:        546   (2012)     271  (2015)

Physique:    591   (2012)     424  (2015)

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1553-recul-de-la-qualite-de-l-education 

Combien coûtent les services éducatifs à ceux qui au bout de leur scolarité n’auront pas acquis les connaissances ou compétences minimales, quel est le rapport coût-efficacité et quel est le retour sur l’investissement pour l’Etat ainsi que pour les ménages, a-t-il demandé. «S’il y a un recul de la qualité de l’éducation, peut-on blâmer les gens d’encourager les leçons particulières», a-t-il demandé.

Selon lui, il faudrait pallier le manque d’enseignants dans certaines écoles et aussi les former. «Mettez la politique partisane de côté. Est-ce que le ministère a essayé de comprendre ce qu’il y a derrière ces statistiques ? Il faut une politique qui assure une éducation de qualité. Il faut renverser la tendance», a-t-il dit.

 

Le Nine Year Schooling fait l’impasse sur la qualité

Citant les manuels scolaires, il a avancé: «  Aucun mécanisme, aucune mesure pour résoudre le problème récurant de l’indisponibilité des manuels et la mauvaise qualité de ceux-ci ». Quant aux enseignants c’est l’absence d’une politique globale et cohérente relative aux enseignants traitant du recrutement, de la formation, du déploiement, de la motivation et du plan de carrière. En ce qu’il s’agit de l’inspectorat pédagogique, c’est l’absence des préoccupations du ministère, selon lui.

 

A quand une vraie politique pour promouvoir la qualité? 

Il a demandé « la ministre s’est-elle inquiétée des taux de réussite en baisse? A-t-elle cherché à en déterminer les causes? A-t-elle eu un mot pour les victimes du système? Le ministère de l’Education est redevable envers la population pour les mauvais résultats du système éducatif et ne peut rejeter la faute sur les élèves, les enseignants, les parents ou Cambridge. A quand une vraie politique pour promouvoir la qualité? Va-t-on se réfugier derrière une réforme des structures purement sémantique pour attendre les bras croisés que tombent les résultats des examens de 2016? »

Pour conclure, il a déclaré : «  Le MMM exige une déclaration officielle sur le net recul des taux de réussite et l’annonce de mesures pour reverser la tendance et investir dans l’amélioration de la qualité! »

 

APRES LES DERNIERES INONDATIONS – Le Militant

Paul Bérenger : « Le pays exige d’urgence un plan d’ensemble»

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, Paul Bérenger a évoqué les inondations du 10 février dernier, les gros projets annoncés par le gouvernement, les profits du CEB, l’agression contre Nitin Jeeha et les déclarations de Soodhun.

 

 

CON

Parlant des dernières inondations, Paul Bérenger a déclaré : « Pe koz smart, lapli tonbe, katastrof, tou smart nwaye. Rien n’a été fait en un an pour l’entretien des drains. C’est maintenant qu’on décide de le faire. C’est de l’incompétence mêlée au ridicule ». Selon lui, les fortes accumulations d’eau dans certaines régions de l’île, dont Fond-du-Sac, auraient pu être évitées. Il accuse le gouvernement d’avoir voulu faire des économies budgétaires en resserrant le budget de la National Development Unit notamment. Le leader du MMM a ajouté que le pays exige d’urgence un plan d’ensemble pour les drains, rivières, wetlands, cuvettes et ronds point.

 

Les gros projets annoncés 

Il a aussi évoqué le  flou autour des gros projets annoncés à l’instar de  Heritage City, JinFei et les nouvelles infrastructures portuaires qui seront développées par des partenaires arabes et chinois. Le leader du MMM parle de la perte de souveraineté  et  demande au gouvernement de rendre public les accords avec les partenaires étrangers.

Heritage City

Paul Bérenger a rappelé que Soodhun a déclaré que c’est l’Arabie saoudite qui financera maintenant le projet Heritage City après avoir dit que Dubaï le fera..« Showkutally Soodhun dit maintenant que l’île Maurice obtiendra Rs 18 milliards de l’Arabie saoudite. Cela soulèvera des problèmes considérables. “Fode pa blie ki ti ariv Malaisie”. L’Arabie saoudite avait donné 680 millions de dollars au Premier ministre malaisien lors des législatives de 2013. Cela a posé un gros problème démocratique. Il affirme que cette démarche de Showkutally Soodhun est un danger pour la souveraineté de Maurice. Il ajoute que le ministre a commis une gaffe en s’alignant du côté de l’Arabie Saoudite dans le conflit entre ce pays et l’Iran. « Ce n’est pas notre rôle de s’aligner dans un camp ou un autre», ajoute-t-il.

Dubai Ports World

Il affirme aussi que selon ses renseignements, Dubai Ports World a fait des propositions pour contrôler l’ensemble du port de Maurice y compris une majorité au sein  de la Cargo Handling Corporation. La compagnie propose un contrat pour une durée de 99 ans.  C’est une menace pour la souveraineté et la sécurité de Maurice  dit-il. Il a réclamé que ces propositions soient rendues publiques.

 

Les profits du CEB

Le leader du MMM dit avoir des informations compromettantes par rapport au Central Electricity Board. Selon lui, l’organisme a fait des profits de Rs 4 milliards en 2015 et de ce chiffre, Rs 2 milliards auraient été utilisées pour repayer les dettes du pays pour ne pas perdre la face devant le Fonds Monétaire International

Soodhun /clinique Apollo Bramwell

Le leader du MMM a qualifié Showkutally Soodhun de « bluffer » en disant que ce dernier joue sur les mots quand il déclare qu’il n’a pas bénéficié de traitement à la clinique Apollo Bramwell . «Nou bizin konn la verite eski li finn peye ou non », en faisant  référence à un article publié dans l’express de ce samedi 13 février. 

 

L’agression de Nitin Jeeha

ARES LES DERNIERES INONDATIONS

Paul Bérenger a aussi dénoncé l’agression de  Nitin Jeeha, membre du comité central du MMM et journaliste  au MMMTV, par le frère d’un ministre. Si  Soodhun se sert de la police pour faire arrêter M. Ruhomally pour ses commentaire sur Facebook,  par contre quand  le frère d’un ministre se sert de violence, la police ne réagit pas malgré qu’un vidéo posté sur la toile  montrant l’agression, a-t-il fait remarquer. Le leader du MMM dit suivre l’affaire de près.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1552-apres-les-dernieres-inondations

APRES LA BAISSE DU PRIX DES PRODUITS PETROLIERS

Paul Bérenger : « Le prix du ticket d’autobus et ceux du gaz ménager et du tarif d’électricité auraient dû baisser»

CON

Paul Bérenger, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM ce samedi 6 février, a déclaré que le prix du ticket d’autobus et celui du gaz ménager auraient dû baisser après la réduction du prix des produits pétroliers. Il a aussi parlé sur des transactions à New Mauritius Hotels, sur l’arrestation du couple Ruhomaully, à la suite d’une déposition de  Showkutally Soodhun  et sur interdiction de l’exportation des vieilles ferrailles.

Commentant le nouveau prix des carburants, Paul Bérenger estime que la baisse est insuffisante. « La dernière fois qu’il y avait une baisse du prix des produits pétroliers, en novembre 2015, j’avais dit que ce n’était pas suffisant. Là, il y a eu une nouvelle, mais elle n’est toujours pas suffisante dans le cas du diesel.» Une baisse de Rs 5 sur le diesel est justifiée pour lui, vu que sur le plan international le prix du diesel a beaucoup chuté.

Parlant du prix du ticket d’autobus, il a déclaré  que l’attitude du ministre du Transport, Nando Bodha est révoltant». « Le prix du ticket d’autobus aurait dû baisser. Il se cache derrière l’Agence française de développement qui fait une étude sur le secteur du transport à l’île Maurice pour venir dire qu’on ne peut réduire le prix du ticket de bus », a déploré Paul Bérenger.

Il estime que la baisse du prix des produits pétroliers permettra aussi au Central Electricity Board (CEB) de réaliser des milliards de roupies de profits . « Déjà, le CEB enregistre des profits de Rs 4 milliards. Le gouvernement a baissé le tarif d’électricité pour les “ti dimun”, mais il aurait dû appliquer cette baisse pour tout le monde. Le leader du MMM dit avoir des informations à l’effet qu’au lieu de baisser les tarifs, le CEB utilise ses profits pour éponger ses dettes. Il avance que la moitié des Rs 4 milliards de profits du CEB ont été utilisées pour rembourser ses dettes.

New Mauritius Hotels

Le leader du MMM dit détenir des renseignements à l’effet  que le gouvernement essaye de vendre les ‘assets’ de l’État pour régler la dette publique et le déficit budgétaire  Selon lui, les actionnaires de New Mauritius Hotels veulent acheter 8 % des actions de la National Pension Fund (NPF). «L’argent de la NPF est la contribution des salariés et n’appartient pas au gouvernement», a-t-il rappelé. Il dit aussi  détenir des renseignements selon lesquels le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo est venu dire au Cabinet qu’il est en faveur de cette vente.

Vieilles ferrailles

Le leader du MMM réclame le gel du règlement interdisant l’exportation des vieilles ferrailles, et l’institution d’une enquête par la Commission Competition pour tirer au clair cette affaire, car dit-il,  il y a une perception dans le public que ces mesures sont prises pour privilégier une compagnie locale.

Arrestation du couple Ruhomaully

Commentant l’arrestation du couple Ruhomaully, à la suite d’une déposition du du ministre  Soodhun qui dénonce la publication sur Facebook d’une facture de l’hôpital privé Apollo Bramwell qui lui serait préjudiciable, il estime que « lapolis inn refane ». « La première chose à faire était de voir si la facture est vraiment un faux document . “Pa nek ferm dimun. Bizin lapolis aret bann abus  », a-t-il dit. Il dit suivre de près l’enquête policière sur l’e-mail adressé au Bureau du Premier ministre faisant état de menaces d’attentats terroristes

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1551-apres-la-baisse-du-prix-des-produits-petroliers