BAI

RETOMBEES DE L’AFFAIRE BAI – Le Militant

Paul Bérenger: « Rs 10 milliards puisées de la poche des contribuables »

BAI

Le MMM a tenu une conférence de presse ce mercredi 20 janvier pour revenir sur l’affaire BAI. Paul Bérenger est revenu en détail sur ce dossier  que le gouvernement a « mishandle » et qui coutera plus de Rs 10 milliards aux contribuables. Il a aussi commenté trois sujets qui dominent l’actualité : la nouvelle carte d’identité, les marchands ambulants et les artistes.

 

BAI

 Depuis le début, l’affaire BAI a été mal gérée, a déclaré Paul Bérenger. Il prévoit un trou de Rs 10 milliards entre les actifs et passifs de ce groupe. Selon lui, cela coûtera plus de Rs 10 milliards aux contribuables. Il a  aussi souligné la contradiction entre Roshi Bhadain, ministre de la Bonne gouvernance, et Vishnu Lutchmeenaraidoo, ministre des Finances. «Roshi Bhadain avait dit que cela ne coûterait rien aux contribuables. Mais lors du lancement de la MauBank, Vishnu Lutchmeenaraidoo a indiqué que les actifs ne seront pas suffisants pour rembourser les clients», a-t-il ajouté. «Quand on prend en compte ce qui a été dépensé et ce que cela coûtera encore dans les mois et années à venir, il y aura un trou de plus de Rs 10 milliards. Moris pou sarie sa problem la plizier lane », estime Paul Bérenger. Il a également parlé de la National Insurance Company que le gouvernement a, selon lui, l’intention de vendre, du plan Super Cash Back Gold, de Bramer Property Fund, des investissements de la BAI au Kenya, de  l’hôpital Apollo Bramwell et de la vente de Courts. Le leader MMM prévoit aussi que d’autres sommes d’argent seront injectées dans la MauBank après les Rs 4,4 milliards injectées dans cette banque.

Paul Bérenger indique que Roshi Bhadain avait déclaré à l’Assemblée nationale que deux compagnies avaient signifié leur intention d’acheter la National Insurance Company (NIC) : « Mai banla inn fonn, gouvernma zordi pe pomp NIC o detrima Sicom parey kouma MauBank o detrima SBM».Il rappelle aussi  qu’on avait annoncé que l’hôpital privé Apollo Bramwell sera transformé en une université : « Me la osi fonn », dit-il. Pour ce qui est de la vente de Courts et d’Iframac, il affirme que le gouvernement croyait pouvoir obtenir Rs 3 milliards et Rs 4 milliards respectivement. « Le gouvernement n’a rien obtenu avec Iframac. Avec Courts inn gayn zis Rs 250 millions », selon ses renseignements, dit-il. «Pou ena pou rann kont lor la dan parlma et o prosin gouvernma», a-t-il soutenu, pour conclure sur ce sujet.

Nouvelle carte d’identité

Autre sujet abordé : la nouvelle carte d’identité. Le MMM demande au gouvernement d’étendre la validité de l’ancienne carte jusqu’à ce que le Privy Council se prononce sur cette affaire.

Marchands ambulants  et artistes

Le MMM, dit-il,  suit  aussi  de très près le dossier des marchands ambulants. Il a dénoncé le cafouillage entre le ministère et la municipalité. Il a aussi annoncé le soutien du parti aux artistes qui sont victimes notamment du piratage et du ministre Baboo.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1547-retombees-de-l-affaire-bai