CON

SITUATION ECONOMIQUE – 19 DECEMBRE 2015

Paul Bérenger : «  Sa pou kontinie deteriore »

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 19 décembre,  Paul Bérenger est revenu sur l’avis du assistant sollicitor general. Il a aussi commenté la situation économique, la situation des petits planteurs, la réforme électorale et l’élection présidentielle aux Seychelles.

Commentant la situation économique Paul Bérenger a déclaré : « Sir Anerood Jugnauth a eu une rencontre avec le secteur privé pour rien comme cela a été le cas lors de sa rencontre avec la presse ce vendredi 18 décembre. Le même disque rayé ». Il a ajouté que le Fonds monétaire international (FMI) a démontré que le taux de croissance économique sera en-dessous de 4 % contrairement à ce que dit Vishnu Lutchmeenaraidoo. Chiffres à l’appui il a démontré que la situation économique «  pou kontinie deteriore ».Ilestime ainsi que le gouvernement manque de volonté, comptant avant tout sur le secteur privé pour relancer l’investissement dans le pays.Il rappelle que le gouvernement compte sur six gros projets.

La situation des petits planteurs

Abordant ce sujet, il a déclaré que lors de sa conférence de presse le ministre de l’Agro-industrie a présenté les choses à l’effet que ces derniers « finn tap plin » alors que SAJ connaissant la réalité participant à une fête au no 11 n’a pipé mot. Selon lui,  les petits planteurs sont en colère après les mesures annoncées par le gouvernement dans ce secteur. La situation « pe bouz fix », le gouvernement n’a pas de stratégie à long terme, a-t-il dit. Il demande à ces derniers de pas perdre espoir pour l’avenir.

Réforme électorale

Quant à la décision du Conseil des ministres ce vendredi 18 décembre de mettre sur pied un comité interministériel, sous la présidence du vice-Premier ministre Xavier-Luc Duval, pour se pencher sur la question de réforme électorale, Paul Bérenger estime qu’on met tout dans le même panier : réforme électorale, financement des partis politiques, loi anti transfuge et augmentation du pouvoir de la commission électorale. Pour  lui : « la réforme électorale en elle-même est un sujet et que le financement des partis politiques en est un autre ». Selon lui : « Pe met tou lor ledo sa komite la. Se meyer fason pou touy proze la. Nanye pa pou sorti de sa komite la  » en rappelant que c’est le MSM qui a saboté ce projet entre 2000 et 2005.

Election présidentielle aux Seychelles

Parlant de cette élection, il a expliqué que pour la première fois, il y a eu un 2ème tour. Le président des Seychelles James Michel a été réélu en devançant de très peu son adversaire Wawel Ramkalawan de 193 sur 63 893 votants et il paraît que  ce dernier contestera cette élection devant la Cour constitutionnelle, a-t-il ajouté. Là où la situation devient intéressante, a-t- il expliqué,  si l’opposition sort vainqueur lors des prochaines législatives. Il a exprimé sa solidarité au peuple seychellois.

 Il a souhaité Joyeux Noël à la population pour conclure.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1540-situation-economique-19-decembre-2015