LORS DU DINER ANNUEL DU MMM – 29 DECEMBRE 2015

Paul Bérenger : « 2016 sera l’année du MMM»

DINE

Paul Bérenger, lors du diner annuel du MMM, a remercié les membres du MMM pour leur force et courage et a félicité  les députés mauves  pour leur performance à l’Assemblée nationale. Il a aussi commenté la situation économique et politique, la réforme électorale et les dossiers Chagos et Tromelin.

Lors de son discours,  Paul Bérenger a rappelé le travail extraordinaire accompli par le MMM, il a souligné que «lot kote, lalians o pouvwar inn degringole» en raison des nombreuses nominations et scandales. « Le traitement réservé à Rakesh Gooljaury est un des  symboles  de la manière de faire du gouvernement.  Nou finn sap dan karay et  tom  dan dife», a-t-il dit. Il a ajouté que  le parti a su relever les défis de l’année 2015 et rebondir en donnant du fil à retordre au gouvernement au Parlement. Il estime toutefois que le travail le plus important sera abattu durant l’année à venir. Il a expliqué  que 2016 sera difficile, mais qu’elle sera celle du MMM, et celle du vrai changement  où toutes les questions devront être abordées dont celle dans laquelle le MMM ira aux prochaines élections : « Le mandat  de Premier ministre avec le leader se présentant seul au poste ou à être partagé avec un autre membre du parti, etc.». Il a également insisté sur la place qui devra être faite aux jeunes au sein du parti et aux efforts à être consentis pour cela.

La situation économique

Abordant la question économique, il n’a pas manqué de mentionner  la croissance de 5,3 % annoncée par le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo. Et de rappeler  que selon   le Fonds monétaire international elle serait moins de 4 % pour 2015-2016. Ce qui a contribué au déficit budgétaire, a-t-il ajouté.Il a aussi souligné que l’électricité et l’industrie sucrière présentent de graves problèmes car le gouvernement n’a aucune stratégie.

Réforme électorale

Concernant la réforme électorale, il  a affirmé que tant que «SAJ pou PM, pa pou ena». Et d’ajouter qu’il faudrait une dose de proportionnelle afin de consolider l’unité nationale. Il a également promis de défendre le pouvoir accordé au président de la République en janvier.

Chagos et Tromelin

Quant aux dossiers  Chagos et Tromelin, il  a déclaré qu’en négligeant ces dossiers, SAJ et son gouvernement font preuve d’antipatriotisme.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1542-lors-du-diner-annuel-du-mmm-29-decembre-2015

BILAN ECONOMIQUE DE L’ALLIANCE LEPEP

Reza Uteem: « Le gouvernement a tué l’économie »

ECO

La commission économie et finance du MMM a tenu une conférence de presse ce lundi 21 décembre pour commenter le bilan d’un an au pouvoir de l’Alliance Lepep. Reza Uteem en compagnie de Pradeep Jeeha, Raj Nuckchedy, Sajeeven Permal et Dave Kissoondoyal a évoqué le contraste éloquent d’un an de cela. Pour la commission, a-t-il dit, le gouvernement a tué l’économie. Il a aussi commenté la DTA avec l’Inde, l’affaire BAI et la situation des marchands ambulants.

Le contraste est éloquent ! Le feel good factor après l’augmentation des pensions, la compensation salariale de Rs 600 et  le sourire sur les lèvres avec l’espoir du deuxième miracle économique d’il y a un an a cédé la place aux larmes des syndicalistes et à la déception des travailleurs, selon Reza Uteem, président de la commission économie  et finance du MMM. Il a rappelé que sans le walk-out des syndicalistes et la pression du leader du MMM, Paul Bérenger,  les travailleurs et les pensionnés n’auraient pas eu la compensation de Rs 250. Brossant  un  tableau sombre de la performance économique du gouvernement après une année au pouvoir, il a déclaré que:« Tous les indicateurs économiques sont au rouge : La dette publique était annoncée à 61 % du Produit intérieur brut et Vishnu Lutchmeenaraidoo avait promis de la faire baisser. Mais en juin elle a atteint 63 %. La croissance : le FMI annonce (3% pour 2015), (4% pour 2016), loin des 5.3% prévus. Le chômage 8% : le gouvernement n’a rien fait pour résorber le chômage affectant les jeunes diplômés ainsi que les femmes durant l’année écoulée, selon lui. Quant à l’investissement FDI, selon la BOM : 7,214 (Sep 2015), 14,151 (2014), 20,373 (2012). Le gouvernement a tué l’économie, selon la commission, dit-il Le secteur privé n’a pas confiance et n’investit pas et  la CMT a failli délocaliser à Madagascar à cause de la lenteur administrative, a-t-il ajouté. 

L’affaire BAI

Pour lui,  l’une des raisons de cet échec économique est la gestion de l’affaire BAI. Il pense ainsi que l’argent public injecté dans l’économie pour solutionner la crise après le démantèlement du groupe BAI, ne permettra pas au gouvernement de disposer d’assez de ressources budgétaires pour poursuivre sa politique économique.

DTA avec l’Inde

La commission se dit  très pessimiste pour 2016, parce que, selon elle, le gouvernement a mal géré plusieurs dossiers durant l’année 2015. Parmi le dossier de non double-imposition fiscale entre l’île Maurice et l’Inde. Conséquence : Singapour a dépassé l’île Maurice dans le cadre des investissements en Inde, car il n’y a pas de certitude à l’île Maurice à cause de la maladresse de Roshi Bhadain et du Premier ministre, soutient Reza Uteem en  ajoutant que  cela a des conséquences sur les emplois dans le secteur des services financiers.

Marchands ambulants

Il a aussi commenté le dossier des marchands ambulants. Il a rappelé que  le MMM a interrogé le ministre Husnoo sur les marchands ambulants dès le début de cette année, à l’Assemblé nationale mais ce dernier qui avait demandé du temps n’a rien fait. D’où la situation actuelle,  dit-il.

Les projets en 2016

 Il y a des projets qui doivent démarrer en 2016, mais la commission doute  que le gouvernement ait des ressources pour les réaliser, notamment à cause de la gestion de l’affaire BAI. Reza Uteem se dit  pessimistes quant aux promesses faites par le gouvernement. « Le gouvernement avait une marge de manœuvre avec notamment la baisse des prix des produits pétroliers. Cette baisse aurait pu avoir un meilleur impact sur les consommateurs. Il y avait une marge de manœuvre pour que la croissance soit de plus de 4% », a dit Reza Uteem pour conclure.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1541-bilan-economique-de-l-alliance-lepep

SITUATION ECONOMIQUE – 19 DECEMBRE 2015

Paul Bérenger : «  Sa pou kontinie deteriore »

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 19 décembre,  Paul Bérenger est revenu sur l’avis du assistant sollicitor general. Il a aussi commenté la situation économique, la situation des petits planteurs, la réforme électorale et l’élection présidentielle aux Seychelles.

Commentant la situation économique Paul Bérenger a déclaré : « Sir Anerood Jugnauth a eu une rencontre avec le secteur privé pour rien comme cela a été le cas lors de sa rencontre avec la presse ce vendredi 18 décembre. Le même disque rayé ». Il a ajouté que le Fonds monétaire international (FMI) a démontré que le taux de croissance économique sera en-dessous de 4 % contrairement à ce que dit Vishnu Lutchmeenaraidoo. Chiffres à l’appui il a démontré que la situation économique «  pou kontinie deteriore ».Ilestime ainsi que le gouvernement manque de volonté, comptant avant tout sur le secteur privé pour relancer l’investissement dans le pays.Il rappelle que le gouvernement compte sur six gros projets.

La situation des petits planteurs

Abordant ce sujet, il a déclaré que lors de sa conférence de presse le ministre de l’Agro-industrie a présenté les choses à l’effet que ces derniers « finn tap plin » alors que SAJ connaissant la réalité participant à une fête au no 11 n’a pipé mot. Selon lui,  les petits planteurs sont en colère après les mesures annoncées par le gouvernement dans ce secteur. La situation « pe bouz fix », le gouvernement n’a pas de stratégie à long terme, a-t-il dit. Il demande à ces derniers de pas perdre espoir pour l’avenir.

Réforme électorale

Quant à la décision du Conseil des ministres ce vendredi 18 décembre de mettre sur pied un comité interministériel, sous la présidence du vice-Premier ministre Xavier-Luc Duval, pour se pencher sur la question de réforme électorale, Paul Bérenger estime qu’on met tout dans le même panier : réforme électorale, financement des partis politiques, loi anti transfuge et augmentation du pouvoir de la commission électorale. Pour  lui : « la réforme électorale en elle-même est un sujet et que le financement des partis politiques en est un autre ». Selon lui : « Pe met tou lor ledo sa komite la. Se meyer fason pou touy proze la. Nanye pa pou sorti de sa komite la  » en rappelant que c’est le MSM qui a saboté ce projet entre 2000 et 2005.

Election présidentielle aux Seychelles

Parlant de cette élection, il a expliqué que pour la première fois, il y a eu un 2ème tour. Le président des Seychelles James Michel a été réélu en devançant de très peu son adversaire Wawel Ramkalawan de 193 sur 63 893 votants et il paraît que  ce dernier contestera cette élection devant la Cour constitutionnelle, a-t-il ajouté. Là où la situation devient intéressante, a-t- il expliqué,  si l’opposition sort vainqueur lors des prochaines législatives. Il a exprimé sa solidarité au peuple seychellois.

 Il a souhaité Joyeux Noël à la population pour conclure.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1540-situation-economique-19-decembre-2015

SAISON SPORTIVE 2015 – Le Militant

La commission sportive du MMM dénonce l’amateurisme du ministre

SPOR

La saison sportive 2015, très mouvementée, tirant à sa fin, la commission sportive du MMM a tenu une conférence de presse ce jeudi 17 décembre. Franco Quirin en compagnie de Philippe Boudou, Toussaint André, Umar Dostmohamed, Kervin Ramma et Yannick Catherine a dénoncé l’alliance Lepep pour ses  promesses  et l’amateurisme du ministre de la Jeunesse et des Sports. Il ne s’est pas contenter de critiquer mais a aussi fait des propositions. Quant à Philippe Boudou, il a fait un plaidoyer pour une collaboration entre les collectivités locales et les clubs de la région.

En premier lieu, Franco Quirin a félicité tous les sportifs qui ont participé et ont porté notre drapeau très haut aux Jeux des Iles et les Jeux d’Afrique. Comparant ces résultats qui sont bien meilleurs qu’aux Jeux de 2011 aux Seychelles, il a fait ressortir que ce sont surtout le fruit des athlètes et leurs entraineurs et non pas du ministre et du gouvernement. Il n’a pas manqué de dénoncer l’alliance Lepep pour ses  promesses et l’amateurisme du ministre de la Jeunesse et des Sports. L’inaction du ministre et la politique pas bien défini au niveau de son ministère,  ses incohérences et d’incompréhensions un an après la prise du pouvoir par l’alliance Lepep a aussi été dénoncés. Il a cité en exemples : refuser de financer le déplacement des boxeurs et des tireurs de kick boxing entre autres. Sans oublier la bourde de l’année : Séparation des athlètes olympiques et non-olympiques. « Atlet pa kapav vinn mandian », a-t-il dit. Il dit souhaiter que le ministre se ressaisisse non seulement au Parlement mais sur le terrain aussi.

La commission sportive du MMM propose : de mettre sur pied un comité et un plan d’action où la compétence doit primer en 2016 pour les prochains Jeux des Iles de 2019 et les Jeux Olympique, l’année prochaine ; créer un fonds spécial pour le sport avec de l’argent puisé de la loterie nationale (loto) et une partie du CSR.

Quant à Philippe Boudou, il a fait un plaidoyer pour une collaboration entre les collectivités locales et les clubs de la région. Sans cette collaboration, il n’y aurait pas de régionalisation, selon lui.

Franco Quirin a souhaité aux sportifs et journalistes et à leurs parents et à tous les Mauriciens, un joyeux Noël et une bonne et heureuse année pour conclure.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1539-saison-sportive-2015

BILAN DU GOUVERNEMENT LEPEP – Le Militant

Paul Bérenger : «Digne d’être inscrit au Guiness Book of Records »

CON

Paul Bérenger lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 12 décembre, a parlé sur le bilan du gouvernement Lepep et la compensation salariale.  

Faisant le bilan du gouvernement Lepep, Paul Bérenger a déclaré que la chute vertigineuse de sa cote de popularité un an seulement après sa très large victoire électorale est digne d’être inscrite au Guiness Book of Records. « C’est la désillusion totale », dit-il. Il a qualifié la première année de gestion du gouvernement dirigé par sir Anerood Jugnauth de « awful mess ». Il en veut pour preuve le fait que le Premier ministre n’était même pas présent, vendredi soir, pour l’ultime séance de l’Assemblée nationale avant les vacances parlementaires.

L’affaire BAI

Quant à l’affaire BAI, après que le gouvernement a, dit-il, « vir tou anba-lao » et que nombre de problèmes occasionnés demeurent non résolus, il dit  noter que c’est à partir des caisses de l’Etat que le gouvernement puise pour limiter la casse. Sous ce rapport, il prend à témoin le ministre Lutchmeenaraidoo qui a avoué, qu’après la fermeture de l’ex-Bramer Bank, l’Etat a déjà injecté pas moins de Rs 4,4 milliards pour la création de la Maubank. Il rappelle aussi que c’est toujours l’argent public qui sert au paiement du personnel de l’Apollo-Bramwell Hospital qui attend encore d’être repris en dépit des promesses.

Les Chagos et Tromelin

En ce qui concerne  le dossier Chagos, il estime que l’année 2015 a été gâchée : « 2015 finn gase lor revandikasyon lor Chagos. C’est un crime contre la souveraineté nationale», selon lui. Quant à Tromelin, il rappelle la visite récente de la ministre française de l’Outre-mer sur place sans que, selon lui, les autorités mauriciennes n’en soient informées alors que, dit-il, les autorités malgaches l’avaient été.

Nominations par la présidence

Revenant sur sa Private Notice Question du vendredi 11 décembre, sur les pouvoirs de nomination du président de la République, il a insisté pour que la Constitution soit amendée afin qu’en 2016, on n’ait pas un président vase à fleurs. Commentant la réponse du Premier ministre, il devait dire à plusieurs reprises que c’est honteux.

Compensation salariale

Autre sujet abordé : la compensation salariale. Pour lui, sans l’intervention des syndicats, le montant n’aurait pas été revu à la hausse. Et, a-t-il fait ressortir, «on aurait oublié les veuves et les pensionnaires si le MMM n’avait pas mis la pression».
 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1538-bilan-du-gouvernement-lepep

Commission Education du MMM – Conférence de presse du 10 Décembre 2015

CPE 2015: Taux D’Echec: 22,32%!

 

1.      CPE 2015: Le CPE comme obsession nationale et le fétichisme des chiffres

·         Amélioration de 0,47%: “meilleure performance de la décennie”!

·         Taux de réussite à la deuxième tentative passe de 39% en 2012 à 24,5% en 2015:

·         Des 20,434 élèves 14,360 réussissent= 70% réussisent

·         Taux de réussite en ZEP: 46,8% à 45,6% d’une année à l’autre

·         “Cohort analysis”: De 85% en 2010-2012 à 83% en 2014

·         Se méfier du taux de réussite aux “resits” de décembre

·         Au final, quel que soit le calcul, c’est du pareil au même

 

2.      Deerière le rituel:L’Echec scolaire illustre la faillite du système

·         La réalité cachée: 6,074 échouent en 2015

·         Qui sont-ils? L’iniquité du système

·         Le cout humain et social: Enfants marqués à vie

·         L’aberration économique: Illétrisme et retour sur investissement

 

3.      Qui osera une remise en question? Continuité ou rupture? Consternation et Déception

·         Conférence de presse de la ministre: Glorification duCPE!

·         Comment alors dédramatiser le CPE et transformer les mentalités?

 

4.      Les exigences de la Qualité: Absence du focus Qualité

·         Pédagogié différenciée et langue maternelle

·         Un nouveau pacte avec les enseignants

·         Repas scolaire

·         Dépistage précoce et difficultés d’apprentissage

·         Les ZEP en perdition

 

5.      Le Nine Year Schooling: Une réforme que de nom ou la peur de parler vrai

·         Le certifying examination du pirimaire:Comment et Pourquoi?

·         Le Curriculum Framework consace la cassure Primaire/Secondaire

·         Le comment des admissions au secondaire?

·         Système d’Education ou d’examens? Le stress du Grade IV au G IX

 

6.      Le soutien du MMM : critique et conditionnel

·         Risque de plus en plus réelle du seul changement d’apellations ‘CPE/PSAC, PREVOC/Remedial Class, FIII Nat exams/NCE

·         Aucune réforme digne de ce nom si ce n’est pour combattre l’échec scolaire et garantir le droit de compléter avec succès un cycle de neuf ans d’études: Logique d’inclusion et non de sélection

·         Le Ministère est-il à la hauteur des ambitions énoncées?

·         Sévère mise en garde du MMM

 

 

ASSEMBLEE NATIONALE – 11 DECEMBRE 2015

PNQ sur les nominations

 

Paul Bérenger : « Le plus tôt la Cour suprême tranche la question le mieux ce sera »

 

– L’Assemblée nationale ajournée au mardi 29 mars 2016.

 

PNQ

Après une séance chaude l’Assemblée nationale a été ajournée au mardi 29 mars 2016.  La dernière PNQ de cette année du leader de l’opposition, axée sur les nominations  faites par la présidence, était adressée au Premier ministre.  Il a voulu savoir :

“ Whether, in regard to the exercise by the President of his functions and following the advice given by the Acting Solicitor General on 03 December 2015 to Government who endorsed and acted thereupon in the Assembly on the same day, he will state if, either – (a) all the laws and appointments made to-date by the President in contradiction therewith will be reviewed and amended; or (b) amendments to the Constitution of the Republic of Mauritius will be introduced in the Assembly to give to the President the power to appoint as provided for in a number of Acts of Parliament?”

Dans sa réponse, le Premier ministre a déclaré que le président de la République procède à une nomination après consultation avec le Premier ministre, un ministre ou le leader de l’opposition et que les cas où le président peut aller contre l’avis du Premier ministre ou d’un ministre sont limités. Il a ajouté que dans n’importe quel cas de  figure c’est le choix désigné du PM qui prévaudra. Paul Bérenger de son côté n’a pas manqué de souligner que la prise de position du PM est en nette contradiction avec l’énoncé du Legal Advice du 3 décembre mais également avec la prise de position du ministre des Utilités publiques. Il a ajouté « I don’t know how the president of the Republic feels mais le plus tôt la Cour suprême tranche la question le mieux ce sera. »

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1537-assemblee-nationale-11-decembre-2015

TANK FARM DU CEB A BAIN DES DAMES

Paul Bérenger réclame une nouvelle évaluation après une visite

 

BAIN

Paul Bérenger a effectué une visite à Bain-des-Dames sur le site où le CEB compte construire une centrale d’électricité jeudi. Constatant de visu le danger que ce tank farm représente pour la région, il a réclamé une nouvelle évaluation.

« Effectivement, le terrain est marécageux contrairement à ce qu’a dit le ministre Ivan Collendaveloo et je constate aussi que les tank pétroliers sont trop proches des habitations et que cela représente un danger », a-t-il dit. Selon lui, à cause des marécages, le tank farm du Central Electricity Board devait être construit  à l’opposé des habitations de Bain-des-Dames pour des raisons de sécurité. «Kan ti donn EIA sé a kondision  ki li pli lwin posib de bann abitasion. Mé zot pé ris li pli pré posib», a-t-il rappelé.

BAIN

C’est pour cette raison qu’il  réclame une nouvelle évaluation.  Le leader du MMM trouve cela extraordinaireque le ministre des Énergies, Ivan Collendavelloo, soit venu visiter le nouveau site du CEB sans voir les marécages. «On est impressionné par ce terrain spécial en apparence. Avec les grosses pluies, cette région est débordée», a-t-il expliqué. Il compte animer une série de réunions avec les habitants de la région.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1536-tank-farm-du-ceb-a-bain-des-dames

RESULTATS DU CPE – Le Militant

Sentiment  de déception et de consternation de la commission de l’éducation du MMM

EDU

La commission de l’éducation du MMM a tenu sa dernière conférence de presse de cette année, ce jeudi 10 décembre. Steeve Obeegadoo son  président entouré de Rouma Bahadoor, Dravindra Ajoodhea et Selva Pillay, commentant les résultats du CPE a déclaré que le MMM aborde cette fin d’année avec un sentiment  de déception et de consternation. Il  a lancé une sévère mise en garde au ministère de l’Éducation sur la réforme de l’éducation.

Analysant  les résultats du Certificate of Primary Education (CPE), il a expliqué qu’en réalité 6 074 candidats ont échoué.« Aucune réforme digne de ce nom n’est valable si ce n’est pour combattre l’échec scolaire et garantir le droit de compléter avec succès un cycle de neuf ans d’études», a-t-il ajouté en se demandant si  la réforme n’est pas qu’un changement d’appellations. Le gouvernement a annoncé une réforme dans le secteur de l’éducation avec l’introduction de la 9-Year Schooling en 2017, rappelle-t-il. Il s’est demandé si le ministère est à la hauteur des ambitions énoncées. Il a conclu en disant que le MMM lance une sévère mise en garde au ministère de l’Éducation sur la réforme de l’éducation.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1535-resultats-du-cpe