PNQ

PNQ SUR LA CARTE BIOMETRIQUE – 29 SEPTEMBRE 2015

Paul Bérenger  demande que le gouvernement ne s’oppose pas à l’appel envisagé devant le Privy Council par un « appelant »

 

PNQ

Paul Bérenger s’est intéressé à la nouvelle carte biométrique ce matin. Il a adressé sa PNQ au Premier ministre par intérim, Xavier Duval. Il a demandé à ce dernier:“Whether, in regard to new Mauritius National Identity Card, he will state – (a) if, following the Supreme Court judgment, proposed amendments to the existing legislation in relation thereto will be introduced, indicating if – (i) finger-prints are presently being stored pending the delivery of the cards after consent is obtained, post-finger print taking; (ii) finger-prints will be stored on the cards permanently; and (iii) the cards are the property of the State; and (b) the sums paid as at to-date and due to be paid to the contractor of the project therefor, the Singapore Cooperation Enterprise and other partners?”

C’est le ministre des Affaires étrangères, Étienne Sinatambou, ministre des TIC par intérim qui a répondu. C’est avec grande difficulté qu’il a répondu aux interpellations du leader de l’opposition.Tantôt imprécis, tantôt perdu, le ministre  a plusieurs fois dû solliciter l’aide de ses conseillers mais aussi de l’Attorney General.  Cela reflète l’image  du gouvernement et de ses ministres.

Dans sa réponse, il a donné la garantie que les « données » seront détruites après usage. Les nouveaux demandeurs de la carte d’identité, a-t-il dit, doivent obligatoirement donner leurs empreintes digitales pour les besoins de la fabrication de la carte d’identité. Ces empreintes, seront sauvegardées pour une période ne dépassant pas 7 jours et elles seront par la suite détruites. Quant au projet pour l’émission de la carte d’identité, il  a coûté Rs 1,152 milliard à l’État. De cette somme, Rs 1,143 milliard ont été payées à la firme Singapourienne, a-t-il ajouté.

Paul Bérenger a demandé, que le gouvernement ne s’oppose pas à l’appel envisagé devant le Privy Council par un « appelant » et a souhaité que l’ancienne carte d’identité, dont la légalité a été étendue jusqu’à la fin de janvier 2016, reste en vigueur jusqu’à que cette affaire aura éventuellement été entendue.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1498-pnq-sur-la-carte-biometrique-29-septembre-2015