JEUX DES ILES – COMMISSION SPORTIVE DU MMM – 13 AOUT

Franco Quirin : « L’avenir des jeux est en jeu»

 

JEUX DES ILES - COMMISSION SPORTIVE DU MMM

La commission sportive du MMM a tenu une conférence de presse ce jeudi matin, 13 août. Franco Quirin entouré de Philippe Boudou, Toussaint  André, Oumar Dosmohamed et  Yanick Catherine a fait un constat et analysé ces jeux.

Pour Franco Quirin, l’avenir des jeux est en jeu. Il faut, selon la commission résoudre les problèmes existants. La France, a-t-il ajouté, ne peut prendre les îles de l’océan Indien pour de l’argent comptant et que le CIJ doit prendre ses responsabilités. Il a exprimé la satisfaction de la  commission pour le nombre de médailles obtenues. De ce fait, il a félicité tous les sportifs qui ont pris part et particulièrement ceux et celles qui ont remporté des médailles. Il a rappelé son message aux participants avant les jeux : la nation a besoin de vos exploits. « Zot finn sirpriz zotmem. Laraz de vink finn fer ki bann atlet finn amen rezilta. Se zo ki finn met plin zefor e sa finn prouve », a-t-il dit. Il a salué les sportifs des trois disciplines, en l’occurrence le badminton, l’haltérophilie et le handisport, exprimé son regret pour la natation et sa déception pour les sports collectifs : football, volleyball, basketball et handball. Il faut prendre le taureau par les cornes dans ces diciplines, a-t-il insisté. Il a annoncé des questions parlementaires au ministre de tutelle sur les actions qu’il compte prendre. Pour conclure il a sollicité la collaboration de la presse pour répercuter  ses questions supplémentaires et les réponses du ministre pour faire bouger les choses.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1472-jeux-des-iles-commission-sportive-du-mmm-13-aout

MMM-RENOUVELLEMENT DES EXECUTIFS-11 AOUT 2015

Sundee Beedassy élue présidente de la Commission des Femmes

 

COM  

La Commission des femmes a procédé au renouvellement de son instance samedi dernier. Une élection  qui s’est déroulée dans la bonne humeur. C’est Sundee Beedassy qui a été élue nouvelle présidente. Elle aura comme adjointe Dorine Chuckowry.

Le nouveau bureau est comme suit:

Présidente  Sundee Beedassy
Vice-présidente Dorine Chukowry
Secrétaire Jenny Adebiro
Secrétaire Adjointe Cherylle Rayapen
Secrétaire Adjointe Vidya Dalloo
Secrétaire Adjointe Rouma Bahadoor
Trésorière Rajamanee Nellacootee
Trésorière Adjointe Selvie Ramen
PRO Dany Perrier

Jeunesse Militante

Quant à la Jeunesse Militante, elle renouvellera le sien, le samedi  22 août, au quartier général du parti à Rose-Hill.À cet effet, chaque régional est prié de faire parvenir au secrétariat du parti une correspondance (lettre/fax/e-mail) indiquant les noms et les coordonnées d’un maximum de deux jeunes (15 à 30 ans) pour le représenter au sein de l’aile jeune du parti au plus tard le vendredi 14 août 2015.

 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1471-mmm-renouvellement-des-executifs-11-aout-2015

MMM-RENOUVELLEMENT DES EXECUTIFS – Le Militant

Sundee Beedassy élue présidente de la Commission des Femmes

 

COM  

La Commission des femmes a procédé au renouvellement de son instance samedi dernier. Une élection  qui s’est déroulée dans la bonne humeur. C’est Sundee Beedassy qui a été élue nouvelle présidente. Elle aura comme adjointe Dorine Chuckowry.

Le nouveau bureau est comme suit:

Présidente  Sundee Beedassy
Vice-présidente Dorine Chukowry
Secrétaire Jenny Adebiro
Secrétaire Adjointe Cherylle Rayapen
Secrétaire Adjointe Vidya Dalloo
Secrétaire Adjointe Rouma Bahadoor
Trésorière Rajamanee Nellacootee
Trésorière Adjointe Selvie Ramen
PRO Dany Perrier

Jeunesse Militante 

Quant à la Jeunesse Militante, elle renouvellera le sien, le samedi  22 août, au quartier général du parti à Rose-Hill. À cet effet, ceux intéressés de se porter candidat doivent faire parvenir au secrétariat du parti une correspondance (lettre/fax/e-mail) indiquant leurs  coordonnées au plus tard le vendredi 14 août 2015.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1471-mmm-renouvellement-des-executifs

L’AFFAIRE BAI – SAMEDI 8 AOUT 2015

Paul Bérenger : « L’île Maurice va charrier ce boulet  pendant des années à cause du mishandling du dossier par le gouvernement actuel»

CON

Paul Bérenger a longuement commenté l’affaire BAI, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 8 août.  Parmi les autres sujets abordés, l’affaire Chagos ainsi que les récents évènements aux Jeux des îles de l’Océan Indien.

Revenant sur l’affaire BAI, le leader du MMM a déclaré qu’ « il faut que cela soit très clair pour tout le monde. L’île Maurice va charrier ce boulet  pendant des années à cause du mishandling du dossier par le gouvernement actuel. Cela va coûter des milliards de roupies aux contribuables. En temps et lieu, on saura l’ampleur des dettes que le gouvernement a contractées au nom du pays. C’est choquant ! Des milliards sortiront de nos poches. Apollo Bramwell n’est qu’une deuxième Medpoint. Les chiffres parlent d’eux-mêmes ». Selon le leader du MMM, l’hôpital Apollo Bramwell accusait des dettes de Rs 2,5 milliards à décembre 2014, sans compter les Rs 50 millions chaque mois entre janvier à juillet 2015.Il est d’avis qu’en sus de Rs 3,5 milliards que les autorités ont empruntées à la Banque de Maurice, «les autres dettes engrangées dans l’affaire BAI feront surface en temps et lieu». Il a aussi fustigé ce concept de «zet enn gard enn» concernant les administrateurs spéciaux de la BAI. « Li sokan seki finn arive dan ka Courts » Il a réclamé que les offres concernant la vente de Courts soit rendues publiques. Il a ajouté que les questions concernant l’avenir d’Iframac, Courts et Apollo Bramwell restent sans réponse. Il a fustigé le ministre Bhadain en disant que la FSC n’existe plus.

L’affaire Chagos

Abordant l’affaire Chagos, le leader du MMM a exprimé son inquiétude quant à l’inaction et l’absence de stratégie du gouvernement dans le combat pour la souveraineté de Chagos. Alors qu’un comité, présidé par sir Anerood Jugnauth, avait été mis sur pied suivant sa PNQ du 13 avril, Paul Bérenger a déploré  qu’il n’y a pas eu d’autres réunions pour dégager une stratégie comme promis par le Premier ministre. Il a réclamé une réunion d’urgence « pou koz tousala an konfidensialite ».

9èmes Jeux des Iles de l’Océan Indien : un naufrage

«La France est la cause du naufrage des Jeux des Iles», selon le leader du MMM. Il a ajouté que la France a violé la charte des Jeux. « Li sokan parski la France finn tret bann zil losean indien kom bann kolonize. » Il a  souhaité qu’il y ait une réunion entre les ministres des Affaires étrangères de Maurice, des Seychelles, des Comores ainsi que de la France car il faut absolument tourner la page concernant les erreurs qui ont été commises. Mais avant, il veut que le gouvernement  français assure que la Charte de l’Océan Indien sera respectée à la lettre.

.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1470-l-affaire-bai-samedi-8-aout-2015

L’AFFAIRE BAI – 8 AOUT 2015

Paul Bérenger : « L’île Maurice va charrier ce boulet  pendant des années à cause du mishandling du dossier par le gouvernement actuel»

CON

Paul Bérenger a longuement commenté l’affaire BAI, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 8 août.  Parmi les autres sujets abordés, l’affaire Chagos ainsi que les récents évènements aux Jeux des îles de l’Océan Indien.

Revenant sur l’affaire BAI, le leader du MMM a déclaré qu’ « il faut que cela soit très clair pour tout le monde. L’île Maurice va charrier ce boulet  pendant des années à cause du mishandling du dossier par le gouvernement actuel. Cela va coûter des milliards de roupies aux contribuables. En temps et lieu, on saura l’ampleur des dettes que le gouvernement a contractées au nom du pays. C’est choquant ! Des milliards sortiront de nos poches. Apollo Bramwell n’est qu’une deuxième Medpoint. Les chiffres parlent d’eux-mêmes ». Selon le leader du MMM, l’hôpital Apollo Bramwell accusait des dettes de Rs 2,5 milliards à décembre 2014, sans compter les Rs 50 millions chaque mois entre janvier à juillet 2015.Il est d’avis qu’en sus de Rs 3,5 milliards que les autorités ont empruntées à la Banque de Maurice, «les autres dettes engrangées dans l’affaire BAI feront surface en temps et lieu». Il a aussi fustigé aussi ce concept de «zet enn gard enn» concernant les administrateurs spéciaux de la BAI. « Li sokan seki finn arive dan ka Courts » Il a réclamé que les offres concernant la vente de Courts soit rendues publiques. Il a ajouté que les questions concernant l’avenir d’Iframac, Courts et Apollo Bramwell restent sans réponse. Il a fustigé le ministre Bhadain en disant que la FSC n’existe plus.

L’affaire Chagos

Abordant l’affaire Chagos, le leader du MMM a exprimé son inquiétude quant à l’inaction et l’absence de stratégie du gouvernement dans le combat pour la souveraineté de Chagos. Alors qu’un comité, présidé par sir Anerood Jugnauth, avait été mis sur pied suivant sa PNQ du 13 avril, Paul Bérenger a déploré que les qu’il n’y a pas eu d’autres réunions pour dégager une stratégie comme promis par le Premier ministre. Il a réclamé une réunion d’urgence « pou koz tousala an konfidensialite ».

9èmes Jeux des Iles de l’Océan Indien : un naufrage

«La France est la cause du naufrage des Jeux des Iles», selon le leader du MMM. Il a ajouté que la France a violé la charte des Jeux. « Li sokan parski la France finn tret bann zil losean indien kom bann kolonize. » Il a  souhaité qu’il y ait une réunion entre les ministres des Affaires étrangères de Maurice, des Seychelles, des Comores ainsi que de la France car il faut absolument tourner la page concernant les erreurs qui ont été commises. Mais avant, il veut que le gouvernement  français assure que la Charte de l’Océan Indien sera respectée à la lettre.

.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1470-l-affaire-bai-8-aout-2015

PRODUCTION DE L’ELECTRICITE – 1ER AOUT 2015

 

Paul Bérenger exprime ses craintes

CON

 

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 1er  août, Paul Bérenger a évoqué un risque de black-out auquel le pays pourrait faire face. Il a aussi  abordé la commission d’enquête sur la drogue, réclamé une réforme au sein de la force policière et est revenu sur le DTA avec l’Inde.

 

CON

Paul Bérenger parlant de la production de  l’électricité, a exprimé ses craintes. «Dimoun pa realize ki kantite elektrisite inportan pou developma e ki li enn aspe fondamantal. » Le leader du MMM ajoute que le gouvernement ne mesure pas le risque qu’il prend en retardant l’installation de générateurs susceptibles de produire 60 mégawatts supplémentaires pour le réseau électrique national. Pour lui, le fait de retarder l’augmentation de la capacité du réseau fait courir au pays le risque de black-out régionaux dès la fin de cette année et la situation deviendrait encore plus inquiétante en 2016, selon lui. Il demande aussi que le rapport d’un expert de la BM soit rendu public. Le document, selon ses renseignements, dit-il, a étudié les différents types d’énergie pour lesquelles Maurice pourrait opter à l’avenir. Ce sont les suggestions pour l’utilisation du LNG qui l’intéressent particulièrement.

Il a critiqué le vice-Premier ministre et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, qui, selon lui, a  mal géré  ce dossier en rappelant sa réponse à sa PNQ le 3 mars 2015 et sa rectification une semaine après. Il a aussi exprimé sa frayeur concernant le judicial review obtenu par  les promoteurs de CTPower.

DTA

Revenant  une nouvelle fois  sur le traité de Double Taxation Avoidance entre l’Inde et Maurice le leader du MMM a affirmé  que le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo « fin fane » sur  ce dossier. Il demande à ce dernier de rendre publiques les lettres  qu’il a adressées aux autorités indiennes sur ce sujet.

Réforme urgente  au sein de la force policière

Abordant ce sujet, il a parlé sur le nouveau revers subi par la force policière dans l’affaire Lam Po Tang.  Il a aussi réclamé une  réforme urgente  au sein de la force policière, particulièrement le Central CID et la Major Crimes Investigation Team (MCIT). Selon lui nous vivons dans un Etat policier.

Commission d’enquête sur la drogue

Il a rappelé qu’il avait exprimé son désaccord sur ses « terms of reference » qui sont basés  sur la répression. Il n’a pas manqué de critiquer Sam Lauthan pour ses déclarations et ses suggestions  sur le Subutex, etc. en lui  rappelant qu’il est un assesseur. Il  lui demande de  les garder pour le rapport et de  fermer sa bouche en attendant. Quant au ministre Gayan il a encore une fois de plus « fane », selon lui. Il juge son langage inacceptable. Il a exprimé sa solidarité aux victimes de l’arrogance de ce dernier.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1469-production-de-l-electricite-1er-aout

PRODUCTION DE L’ELECTRICITE – Le Militant

 

Paul Bérenger exprime ses craintes

CON

 

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 2 août, Paul Bérenger a évoqué un risque de black-out auquel le pays pourrait faire face. Il a aussi  abordé la commission d’enquête sur la drogue, réclamé une réforme au sein de la force policière et est revenu sur le DTA avec l’Inde.

 

CON

Paul Bérenger parlant de la production de  l’électricité, a exprimé ses craintes. «Dimoun pa realize ki kantite elektrisite inportan pou developma e ki li enn aspe fondamantal. » Le leader du MMM ajoute que le gouvernement ne mesure pas le risque qu’il prend en retardant l’installation de générateurs susceptibles de produire 60 mégawatts supplémentaires pour le réseau électrique national. Pour lui, le fait de retarder l’augmentation de la capacité du réseau fait courir au pays le risque de black-out régionaux dès la fin de cette année et la situation deviendrait encore plus inquiétante en 2016, selon lui. Il demande aussi que le rapport d’un expert de la BM soit rendu public. Le document, selon ses renseignements, dit-il, a étudié les différents types d’énergie pour lesquelles Maurice pourrait opter à l’avenir. Ce sont les suggestions pour l’utilisation du LNG qui l’intéressent particulièrement.

Il a critiqué le vice-Premier ministre et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, qui, selon lui, a  mal géré  ce dossier en rappelant sa réponse à sa PNQ le 3 mars 2015 et sa rectification une semaine après. Il a aussi exprimé sa frayeur concernant le judicial review obtenu par  les promoteurs de CTPower.

DTA

Revenant  une nouvelle fois  sur le traité de Double Taxation Avoidance entre l’Inde et Maurice le leader du MMM a affirmé  que le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo « fin fane » sur  ce dossier. Il demande à ce dernier de rendre publiques les lettres  qu’il a adressées aux autorités indiennes sur ce sujet.
Réforme urgente  au sein de la force policière

Abordant ce sujet, il a parlé sur le nouveau revers subi par la force policière dans l’affaire Lam Po Tang.  Il a aussi réclamé une  réforme urgente  au sein de la force policière, particulièrement le Central CID et la Major Crimes Investigation Team (MCIT). Selon lui nous vivons dans un Etat policier.

Commission d’enquête sur la drogue

Il a rappelé qu’il avait exprimé son désaccord sur ses « terms of reference » qui sont basés  sur la répression. Il n’a pas manqué de critiquer Sam Lauthan pour ses déclarations et ses suggestions  sur le Subutex, etc. en lui  rappelant qu’il est un assesseur. Il  lui demande de  les garder pour le rapport et de  fermer sa bouche en attendant. Quant au ministre Gayan il a encore une fois de plus « fane », selon lui. Il juge son langage inacceptable. Il a exprimé sa solidarité aux victimes de l’arrogance de ce dernier.

DTA

Revenant aussi une nouvelle fois  sur le traité de Doble Taxation Avoidance entre l’Inde et Maurice le leader du MMM a affirmé  que le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo « fin fané » sur  ce dossier. Il demande à ce dernier de rendre publique les lettres  qu’il a adressées aux autorités indiennes sur ce sujet.
Réforme urgente  au sein de la force policière

Abordant ce sujet, il a parlé sur le nouveau revers subi par la force policière dans l’affaire Lam Po Tang.  Il a aussi réclamé une  réforme urgente  au sein de la force policière, particulièrement le Central CID et la Major Crimes Investigation Team (MCIT). Selon lui nous vivons dans un Etat policier.

Commission d’enquête sur la drogue

Il a rappelé qu’il avait exprimé son désaccord sur ses « terms of reference » qui sont basés t sur la répression. Il n’a pas manqué de critiquer Sam Lauthan pour ses suggestions  sur le Subutex, etc. en lui  rappelant qu’il est un assesseur. Il  lui demande de  les garder pour le rapport et de  fermer sa bouche en..attendant. Quant au ministre Gayan il a encore une fois de plus « fane », selon lui. Il juge son langage inacceptable. Il a exprimé sa solidarité aux victimes de l’arrogance de ce dernier.

 

 

 

 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1469-production-de-l-electricite