SITUATION DANS LE PAYS – SAMEDI 29 AOUT 2015

Paul Bérenger : « Tout fout le camp »

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 29 août, Paul Bérenger a commenté la situation dans le pays. Il a aussi annoncé que le  MMM réclame une baisse des prix du diesel et de l’électricité.

Commentant la situation dans le pays Paul Bérenger a déclaré : « Tout fout le camp  et ça devient dangereux. Il y a une désillusion et un sentiment de colère dans le pays. ‘Mo bien inkie. SAJ nepli kontrol nanie, sak minis desid par  li mem. Mo senti lakoler monte’ ». Il a ajouté :« L’économie est en panne et le show de SAJ, samedi dernier, est un échec ». C’était un flop, comme il avait prévu, dit-il. «Finn ena unanimite lor la par tou komantater kredib. Les chiffres donnés par SAJ sont mal calculés ».

Selon lui, la situation ne s’améliorera pas de sitôt en citant plusieurs exemples à l’instar de l’affaire BAI ‘ back to square one’ avec la saga hôpital  Appolo et le conflit d’intérêts à la suite de la nomination d’un nouvel administrateur spécial. En ce qui concerne l’électricité, il estime que «nous continuons à perdre du temps avec les quatre moteurs de 15 Mw. Quant à Air Mauritius, elle va droit à un crash. Quant à la déclaration de Soodhun  concernant les squatters, elle fera qu’inciter d’autres personnes à squatter. Et celle de Gayan sur la Methadone, la distribution des seringues et le Hiv aids « tou pou devir anbalao si pa koriz le tir », selon lui.

Le MMM réclame une baisse des prix du diesel et de l’électricité

Paul Bérenger a annoncé que le MMM réclame une baisse du prix de l’électricité, mais surtout du diesel. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, dit-il. Il a expliqué que le coût des produits pétroliers sur le marché international est de 50 % moins cher qu’en juin 2014. «En janvier 2015, quand Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé un no-tax budget, il a augmenté la taxe sur chaque litre de diesel pour le Build Mauritius Fund, par Rs 3. C’est Rs 1,4 milliard additionnelles prises de la poche du consommateur», a-t-il ajouté. « Depi zanvie 2015 Rs 1,4 milliard par an aditionel pe pran dan pos kosomater ek operater ki servi diezel ek lesans ». Et la manière dont la State Trading Corporation (STC) achète et vend les carburants fait qu’elle fait plus de Rs 3 milliards de profits par an. a-t-il expliqué
Il a aussi déploré que le prix auquel le Central Electricity Board vend l’électricité soit resté inchangé alors que le coût du charbon a dégringolé de plus de 50 %. «Avec les windfall gains que le CEB fait, il faut  aussi faire un effort pour les petits planteurs à travers le bagasse transfer process for planters», a-t-il dit.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1479-situation-dans-le-pays-samedi-29-aout-2015

SITUATION DANS LE PAYS – 29 AOUT 2015

Paul Bérenger : « Tout fout le camp »

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 29 août, Paul Bérenger a commenté la situation dans le pays. Il a aussi annoncé que le  MMM réclame une baisse des prix du diesel et de l’électricité.

Commentant la situation dans le pays Paul Bérenger a déclaré : « Tout fout le camp  et ça devient dangereux. Il y a une désillusion et un sentiment de colère dans le pays. ‘Mo bien inkie. SAJ nepli kontrol nanie, sak minis desid par  li mem. Mo senti lakoler monte’ ». Il a ajouté :« L’économie est en panne et le show de SAJ, samedi dernier, est un échec ». C’était un flop, comme il avait prévu, dit-il. «Finn ena unanimite lor la par tou komantater kredib. Les chiffres donnés par SAJ sont mal calculés ».

Selon lui, la situation ne s’améliorera pas de sitôt en citant plusieurs exemples à l’instar de l’affaire BAI ‘ back to square one’ avec la saga hôpital  Appolo et le conflit d’intérêts à la suite de la nomination d’un nouvel administrateur spécial. En ce qui concerne l’électricité, il estime que «nous continuons à perdre du temps avec les quatre moteurs de 15 Mw. Quant à Air Mauritius, elle va droit à un crash. Quant à la déclaration de Soodhun  concernant les squatters, elle fera qu’inciter d’autres personnes à squatter. Et celle de Gayan sur la Methadone, la distribution des seringues et le Hiv aids « tou pou devir anbalao si pa koriz le tir », selon lui.

Le MMM réclame une baisse des prix du diesel et de l’électricité

Paul Bérenger a annoncé que le MMM réclamé une baisse du prix de l’électricité, mais surtout du diesel. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, dit-il. Il a expliqué que le coût des produits pétroliers sur le marché international est de 50 % moins cher qu’en juin 2014. «En janvier 2015, quand Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé un no-tax budget, il a augmenté la taxe sur chaque litre de diesel pour le Build Mauritius Fund, par Rs 3. C’est Rs 1,4 milliard additionnelles prises de la poche du consommateur», a-t-il ajouté. « Depi zanvie 2015 Rs 1,4 milliard par an aditionel pe pran dan pos kosomater ek operater ki servi diezel ek lesans ». Et la manière dont la State Trading Corporation (STC) achète et vend les carburants fait qu’elle fait plus de Rs 3 milliards de profits par an. a-t-il expliqué
Il a aussi déploré que le prix auquel le Central Electricity Board vend l’électricité soit resté inchangé alors que le coût du charbon a dégringolé de plus de 50 %. «Avec les windfall gains que le CEB fait, il faut  aussi faire un effort pour les petits planteurs à travers le bagasse transfer process for planteus», a-t-il dit.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1479-situation-dans-le-pays-29-aout-2015

ECONOMIC MISSION STATEMENT – Le Militant

Reza Uteem : «SAJ vend des rêves »

ECO

La Commission Economie et Finances du MMM a tenu une conférence de presse ce jeudi 27 août. Reza Uteem  en compagnie de Steve Obeegadoo, Pradeep Jeeha, Sanjeeven Permall, Vijay Makhan et Dave Kissoondoyal a commenté l’ Economic Mission Statement, présenté par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, samedi dernier. 

Reza Uteem a d’emblée salué le fait que le Premier ministre s’est présenté devant la population en pleine forme et note que l’économie est revenue en haut de l’agenda du gouvernement.  « Mais ce qu’a fait sir Anerood Jugnauth est un désaveu pour le ministre des Finances. Il s’est finalement rendu compte que son gouvernement ne fait plus l’unanimité au sein de la population et les investisseurs. »  Décortiquant le discours du Premier ministre, il a affirme que ce dernier  vend des rêves  à la population en disant que son gouvernement veut faire de Maurice un ‘high income earning country’ dans cinq ans. Abordant le taux de croissance actuel, Reza Uteem est d’avis que la dette publique  est appelée à se détériorer  et que  tous les indicatifs économiques sont au rouge, notamment à cause des répercussions liées au « mishandeling » de l’affaire BAI.

 Rien de nouveau… 

Au chapitre des propositions, le MMM ne constate  rien de nouveau, soutient Reza Uteem. «. Que ce soit par rapport au discours-programme, au Budget en mars dernier, voire même aux discours du Budget du régime précédent à qui SAJ emprunte certaines mesures », dénonce le député mauve.

Africa Policy Unit

Des secteurs importants ont étaient oubliés dans le discours de SAJ, selon lui.  « Le secteur agricole, la sécurité alimentaire, le développement humain, l’environnement, la perte du pouvoir d’achat ou encore les PMEs qui étaient appelés à devenir un pilier économique si on se base sur le budget 2015-2016 » rappelle Reza Uteem.« Maurice n’est pas une plaque tournante vers le continent  africain. Maurice c’est l’Afrique », dit-il. Le MMM propose par ailleurs la mise sur pied d’une Africa Policy Unit qui sera responsable des actions entreprises au niveau des divers ministères et développera une politique cohésive vers l’Afrique.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1478-economic-mission-statement

Renouvellement des instances au MMM

Le mois d’août au MMM a été marqué par des élections de renouvellement dans deux de ses instances. 

  1. La Commission des Femmes
  2. La Jeunesse Militante

L’Aile Féminine et l’Aile Jeune s’élargissent

La Commission des Femmes du MMM aura maintenant 30 membres au sein de son exécutif alors que l’Aile Jeune en aura 40.  Ce changement dans le nombre de membres dans chacune de ces instances permettra à un plus grand nombre de personnes de participer au sein des différentes instances du parti.

La Commission des Femmes

 

EXE

Une nouvelle formule a été adoptée pour permettre à plus de femmes de siéger  à la commission féminine du parti, mais aussi pour permettre une représentativité de chaque circonscription au sein de cette instance. 

Il est important de noter qu’un processus de vote à bulletin secret est organisé dans chaque comité régional du MMM afin de permettre l’élection d’une femme qui siégera au sein de l’exécutif de la commission.  Puis, est ajouté à ces 20 femmes, les 10 femmes siégeant au Comité Central pour enfin arriver à un total de 30 femmes dans la Commission féminine du MMM.

Le MMM est reconnu pour être un parti qui prône une véritable démocratie. Le 8 août dernier, les 30 membres de la commission féminine se sont donné rendez-vous au siège du parti à la rue Ambrose, Rose-Hill, pour élire un nouveau bureau avec une nouvelle présidente et son équipe.  Un exercice démocratique qui s’est déroulé dans le calme et le respect mutuel.  A l’issue du scrutin c’est Sundee Beedassy qui a été élue présidente de la Commission des Femmes.  Une élection pour designer les deux membres de l’aile féminine qui siégeront au Comité Central a eu lieu samedi dernier.  Dany Perrier a été élue à la première place alors que pour la deuxième place il faudra repasser après un e x-æquo entre Dorine Chukowry et Selvie Ramen. Une nouvelle élection aura lieu le 5 septembre prochain pour les départager.  (Voir composition de l’équipe dirigeante plus bas)

 

 La Jeunesse Militante

L’aile jeune du MMM a, quant à elle, procédé au renouvellement de son exécutif le samedi 22 août dernier. Comme pour la Commission des Femmes, l’aile jeune a aussi adopté une nouvelle formule pour les élections. En effet, le nombre de jeunes qui siégera au sein de cette instance passera de 20 à 40, soit deux jeunes par circonscription toujours élus après un exercice de vote.

Le MMM démontre avec ces élections la démocratie existante au sein du parti. Il est bon de faire ressortir que quatre jeunes notamment Marwan Dawood (circonscription numéro 20), Kervin Ramma ( Circonscription numéro 17), Shalini Narain Jummun (circonscription numéro 19) et Krishna Judunundun (circonscription numéro 18)  avaient fait acte de candidature pour assumer la présidence de la Jeunesse Militante.  Apres un exercice de vote à bulletin secret où les 40 membres ont votés, c’est Kervin Ramma qui a été élu président de la Jeunesse Militante, devant Marwan Dawood arrivé second.  Ce dernier assumera le poste de PRO dans la nouvelle équipe et cela est une preuve de l’esprit de camaraderie et de respect mutuel qui existe entre nos jeunes militants et militantes. 

Quant à l’élection de la représentante au CC de la Jeunesse Militante, elles sont quatre jeunes à avoir fait acte de candidature, dont, Ketty Charles de la circonscription 16, Shalini Narain Jummun de la circonscription 19, Sarah-Jane Simiss de la circonscription 4 et Farihah Soobrattee-Ruhomally de la circonscription numéro 18.  Apres un ex-æquo entre Ketty Charles et Shalini Narain Jummun, il a fallu avoir recours à un deuxième tour pour les départager. Finalement c’est Ketty Charles (candidate battue aux élections municipales de 2015) qui a été élue.    

Composition du Bureau de l’Aile Jeune

Noms Postes
RAMMA Kervin Président
JEEHA Nitin Vice-président
DUNCAN Sharline Vice-présidente
OARIS Umar Vice-président
NOOKOOLOO Ashna Secrétaire
RAMJAN Shakinah Zaynab Assistante Secrétaire
TANAOULLAH Adil Assitant Secrétaire
CHUNG Catharina Assistante Secrétaire
CATHERINE Yannick Trésorier
DAWOOD Marwan Javed PRO
CHARLES  Ketty Représentante au CC

Composition du bureau de la Commission des Femmes  

Noms Postes

BEEDASSY Sundee

Présidente

CHUKOWRY Dorine

Vice-présidente

ADEBIRO Jenny

Secrétaire

RAYAPEN Cherylle

Asst-Secrétaire

DALLOO Vidya

Asst-Secrétaire

BAHADOOR Rouma

Asst-Secrétaire

NELLACOOTEE Rajamanee

Trésorière

RAMEN Selvie

Asst-Trésorière

PERRIER Dany

PRO
PERRIER Dany Rep au CC
Dorine Chukowry ou Selvie Ramen Rep au CC

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1477-renouvellement-des-instances-au-mmm

RELANCE DE L’ECONOMIE – Le Militant

Le show de SAJ : « Un aveu d’échecdu gouvernement et un blâme contre le ministre des Finances

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce vendredi 21 août, Paul Bérenger a qualifié l’exercice de SAJ de show. Il a aussi démenti les rumeurs de ‘koz koze’ avec le MSM,et des articles parus dans l’express à l’effet  qu’il rechercherait un successeur parmi ses enfants et une  soi-disant tension entre Pradeep Jeeha et Ajay Gunness.

Paul Bérenger, parlant de la situation politique, a affirmé qu’il n’y a  aucun « koz koze »  entre le MMM et le MSM : « Pena oken koz koze, pena oken diskision, mo finn arsi dir ki avek nouvo gouvernma nou finn sap dan karay et tom dan dife. Nou bann dezakor avek MSM : nominasion skandalez, l’ICAC, abi de la polis, MBC pir ki zame, ‘mishandling’ dosier BAI et trahizon lor nou souverente lor Chagos, lalis la tro long », a-t-il ajouté.

La situation économique  

Abordant, la situation économique, il a déclaré : «L’économie est en panne et le budget présenté il y a cinq mois est un flop total». Selon le leader du MMM, le plan de relance de l’économie, que présentera SAJ ce samedi, est un aveu d’échec du gouvernement et un blâme contre le ministre des Finances. Il a qualifié cet exercice de show. Il a rappelé que le ministre des Finances avait promis un deuxième miracle économique mais  tout le monde sait que l’économie est en panne et le budget a été un flop. Paul Bérenger a déclaré que selon ses informations le gouvernement travaille sur des amendements soit à la Constitution soit à la Prevention of Corruption Act (PoCA) pour  rendre caduc  le jugement contre Pravind Jugnauth, condamné à 12 mois de prison pour conflit d’intérêts dans l’affaire MedPoint.

La situation au sein du MMM

Démentant un article paru dans l’express à l’effet  qu’il rechercherait un successeur parmi ses enfants, Paul Bérenger a dit que c’est totalement faux. « Je n’exerce aucune pression sur mes enfants et  je respecte leurs choix. D’ailleurs, nous méprisons toute dynastie dans la politique». Il a ajouté que «je félicite Joanna qui a dit que la méritocratie fait partie des valeurs du MMM». Il a aussi démenti la soi-disant tension entre Pradeep Jeeha et Ajay Gunness dont avait fait mention ce même journal et qu’il a une préference pour le premier nommé. «An tan e lie se MMM ki pou deside ki lekip et ki PM. MMM ena enn lekip formidab kip e ranforsi de pli an pli », a-t-il dit. Il a lancé un appel aux journalistes : « Pa bles dimoun. Zot gagn lokazion poz kestion».

Nine-Year Schooling

Répondant à une question de la presse sur la question du Nine-Year Schooling, le leader de l’opposition a indiqué qu’il est d’accord avec Steve Obeegadoo, président de la commission de l’éducation du MMM. Le MMM n’est pas d’accord sur  tous les points mentionnés dans le plan qui a été présenté par la ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun,  mais,  «on se dirige dans la bonne direction», a-t-il dit.[1]

 

References

  1. ^le plan qui a été présenté (www.lexpress.mu)

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1476-relance-de-l-economie

QUESTIONS PARLEMENTAIRES POUR LA SEANCE DU 1ER SEPTEMBRE

Les incidents à la New Court House, la DTA et les drogues synthétiques à l’agenda

PQ

Les incidents à la New Court House, la DTA avec l’Inde, l’arrestation de l’avoué Panzhany Thandrayen, les montants à être payés aux Special Administrators dans l’affaire BAI, les nouveaux moteurs que le CEB compte installer à la station de St Louis et les drogues synthétiques sont parmi les questions inscrites à l’agenda par les députés du MMM pour la séance du 1er septembre.

Veda Baloomoody interrogera le Premier ministre sur les incidents à la New Court House, le 30 juin dernier. Il veut connaître si la police a ouvert une enquête, s’il y a eu d’arrestation à ce jour et quelles sont les actions que la police compte prendre pour qu’il n’y ait pas une répétition de ces incidents à l’avenir dans nos Cours de justice. Concernant l’augmentation dans le nombre de hold-up, il veut connaître de ce dernier les actions prises par la police pour assurer la sécurité des voitures transportant d’argent et d’objets de valeur. Il interrogera aussi le ministre des Utilités publiques sur les nouveaux moteurs que le CEB compte installer à la station de St Louis et le ministre du Travail sur la discrimination que les employés d’Airmate font face. Reza Uteem, pour sa part, interpellera le PM sur l’arrestation de Panzhany Thandrayen. Il veut savoir les raisons de son arrestation à l’aéroport en mars dernier. Il interrogera aussi le ministre des Finances sur la Double Taxation Avoidance Convention entre l’Inde et Maurice et les facilités de crédit offertes au National Property Fund par la BoM et le ministre de la Bonne gouvernance sur le terme de conditions des Special Administrators dans l’affaire BAI et les montants à être payés à ces derniers. Rajesh Bhagwan recherchera auprès du PM la liste des advisor/senior advisors qui ont été nommés depuis le 22 décembre 2014 à ce jour et leurs conditions d’emploi. Au ministre de TIC, il veut connaître le nom du présent conseiller légal du BPML, au ministre des Infrastructures publiques  ceux de la NTC et la RDA et au ministre de l’Energie ceux de la CWA, du CEB et de la WMA. Aadil Ameer Meea interrogera le PM sur les drogues synthétiques. Il réclamera le nombre d’arrestations effectuées par la police de janvier 2015 à ce jour dans la région de Port Louis, le nombre de décès enregistrés et les mesures additionnelles qui seront prises pour faire face à l’augmentation de cas de décès d’overdose. Par rapport aux marchands ambulants opérant à Port Louis, il veut connaître du ministre des Collectivités locales où en est avec les démarches pour les allouer un endroit pour exercer.

 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1475-questions-parlementaires-pour-la-seance-du-1er-septembre

DOSSIER ENERGETIQUE – 14 AOUT 2015

Paul Bérenger renouvelle sa demande pour rendre public le rapport de la Banque mondiale

– Il a aussi réclamé une « full-fledged Commission of enquiry », présidée par un ancien juge du Commonwealth, pour se pencher sur le trafic d’armes allégué.

CON

 Lors de la conférence de la presse hebdomadaire du MMM, ce vendredi 14 août, Paul Bérenger est revenu sur le dossier énergétique et le trafic d’armes allégué. Dans le premier cas, il a renouvelé sa demande pour rendre public le rapport de la Banque mondiale et dans le deuxième, il a réclamé une « full-fledged Commission of enquiry », présidée par un ancien juge du Commonwealth, pour se pencher sur cette affaire.

Revenant sur le dossier énergétique, Paul a déclaré qu’Ivan Collendavelloo, vice-Premier ministre, ministre de l’Énergie et des Utilités publiques,  a créé beaucoup de confusions sur ce dossier. Il est clair qu’il ne maîtrise pas ce dossier, a-t-il ajouté. Selon lui, ce dernier crée énormément de confusion autour de cette question. «Il a au moins reconnu que le pays est sur une corde raide», devait-il dire. Il estime qu’il est urgent que la centrale de Saint-Louis produise 60 mégawatts d’électricité. « Si on est en retard avec le projet de Saint-Louis, cela représentera un grand risque pour le pays. S’il y a un manque d’électricité ou qu’elle se vend trop cher, ce sera un coup mortel pour notre économie », prévient-il. Il affirme que selon le rapport de la Banque mondiale, l’électricité chez nous coûte plus que d’autres pays comparables à l’île Maurice et insiste pour que ce rapport soit rendu public dans les plus brefs délais. Alors qu’Ivan Collendavelloo affirme que « l’avenir énergétique se trouve dans le gaz liquéfié », Paul Bérenger rappel que le Central Electricity Board (CEB) n’a pris aucune décision à ce sujet. C’est faux, insiste Paul Bérenger, qui soutient que leCentral Electricity Boardn’a encore rien décidé sur ce projet qui n’en est encore qu’au stade d’étude préliminaire de faisabilité. « Il faut une étude de faisabilité. Si on fonce sans planification, ce sera la mort de la bagasse », selon lui

Il a renouvelé  sa demande à ce que le rapport soumis à Ivan Collendavelloo[1] par la Banque mondiale soit rendu public. Ce document contient des informations importantes sur les risques de pénurie d’électricité, de Natural Liquified Gas et des énergies renouvelables, entre autres, dit-il. « Le public doit être au courant de ce que dit la Banque mondiale sur les risques de black-out, l’utilisation du gaz naturel liquéfié (liquefied natural gas,LNG) et le recours aux énergies renouvelables

Trafic d’armes allégué

Paul Bérenger a aussi commenté lalettre ouverte de Kathi Lynn Austin[2], publiée cette semaine, dans laquelle la directrice exécutive de Conflict Awareness Project demande au présent gouvernement de rouvrir l’enquête sur un réseau de trafic d’armes qui aurait impliqué Maurice. Le leader du MMM soutient que la Commission anticorruption ne peut s’en charger car s’étant décrédibilisée. Il réclame une full-fledged Commission of enquiry, présidée par un ancien juge du Commonwealth, pour se pencher sur cette affaire.

« Ce sont des accusations extrêmement graves qui ont été faites par Kathi Lynn Austin.

Ce n’est pas pour rien qu’elle est revenue à la charge et réclamé la réouverture de l’enquête», a-t-il dit.

Etat de santé

Commentant le refus de sir Anerood Jugnauth de commenter son récent voyage en Angleterre, Paul Bérenger a déclaré :  » Si SAJ a du respect pour la population, qu’il gouverne dans la transparence ». Il a rappelé que l’ex-président des Etats-Unis, Jimmy Carter, avait révélé qu’il avait un cancer et qu’il se faisait traiter. Dans son cas, il a  annoncé que sur la base des examens qu’il a subis à Maurice et dont les résultats ont été envoyés aux éminents professeurs qui l’avaient traité, ces derniers ont affirmé qu’il n’était pas nécessaire pour lui de retourner en France pour de nouveaux examens  et que son « full recovery is on going ».

 

 

References

  1. ^ Ivan Collendavelloo (www.lexpress.mu)
  2. ^lettre ouverte de Kathi Lynn Austin (conflictawareness.org)

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1474-dossier-energetique-14-aout-2015

DOSSIER ENERGETIQUE – Le Militant

Paul Bérenger renouvelle sa demande pour rendre public le rapport de la Banque mondiale

– Il a aussi réclamé une « full-fledged Commission of enquiry », présidée par un ancien juge du Commonwealth, pour se pencher sur le trafic d’armes allégué.

CON

 Lors de la conférence de la presse hebdomadaire du MMM, ce vendredi 14 août, Paul Bérenger est revenu sur le dossier énergétique et le trafic d’armes allégué. Dans le premier cas, il a renouvelé sa demande pour rendre public le rapport de la Banque mondiale et dans le deuxième, il a réclamé une « full-fledged Commission of enquiry », présidée par un ancien juge du Commonwealth, pour se pencher sur cette affaire.

Revenant sur le dossier énergétique, Paul a déclaré qu’Ivan Collendavelloo, vice-Premier ministre, ministre de l’Énergie et des Utilités publiques,  a créé beaucoup de confusions sur ce dossier. Il est clair qu’il ne maîtrise pas ce dossier, a-t-il ajouté. Selon lui, ce dernier crée énormément de confusion autour de cette question. «Il a au moins reconnu que le pays est sur une corde raide», devait-il dire. Il estime qu’il est urgent que la centrale de Saint-Louis produise 60 mégawatts d’électricité. « Si on est en retard avec le projet de Saint-Louis, cela représentera un grand risque pour le pays. S’il y a un manque d’électricité ou qu’elle se vend trop cher, ce sera un coup mortel pour notre économie », prévient-il. Il affirme que selon le rapport de la Banque mondiale, l’électricité chez nous coûte plus que d’autres pays comparables à l’île Maurice et insiste pour que ce rapport soit rendu public dans les plus brefs délais. Alors qu’Ivan Collendavelloo affirme que « l’avenir énergétique se trouve dans le gaz liquéfié », Paul Bérenger rappel que le Central Electricity Board (CEB) n’a pris aucune décision à ce sujet. C’est faux, insiste Paul Bérenger, qui soutient que leCentral Electricity Boardn’a encore rien décidé sur ce projet qui n’en est encore qu’au stade d’étude préliminaire de faisabilité. « Il faut une étude de faisabilité. Si on fonce sans planification, ce sera la mort de la bagasse », selon lui

Il a renouvelé  sa demande à ce que le rapport soumis à Ivan Collendavelloo[1] par la Banque mondiale soit rendu public. Ce document contient des informations importantes sur les risques de pénurie d’électricité, de Natural Liquified Gas et des énergies renouvelables, entre autres, dit-il. « Le public doit être au courant de ce que dit la Banque mondiale sur les risques de black-out, l’utilisation du gaz naturel liquéfié (liquefied natural gas,LNG) et le recours aux énergies renouvelables

Trafic d’armes allégué

Paul Bérenger a aussi commenté lalettre ouverte de Kathi Lynn Austin[2], publiée cette semaine, dans laquelle la directrice exécutive de Conflict Awareness Project demande au présent gouvernement de rouvrir l’enquête sur un réseau de trafic d’armes qui aurait impliqué Maurice. Le leader du MMM soutient que la Commission anticorruption ne peut s’en charger car s’étant décrédibilisée. Il réclame une full-fledged Commission of enquiry, présidée par un ancien juge du Commonwealth, pour se pencher sur cette affaire.

« Ce sont des accusations extrêmement graves qui ont été faites par Kathi Lynn Austin. Ce n’est pas pour rien qu’elle est revenue à la charge et réclamé la réouverture de l’enquête», a-t-il dit.

Etat de santé

Paul Bérenger a salué l’ex-président des Etats-Unis, Jimmy Carter pour avoir révélé qu’il a un cancer et qu’il se faisait traiter. Dans son cas, il a  annoncé que sur la base des examens qu’il a subis à Maurice et dont les résultats ont été envoyés aux éminents professeurs qui l’avaient traité, ces derniers ont affirmé qu’il n’était pas nécessaire pour lui de retourner en France pour de nouveaux examens  et que son « full recovery is on going ».

 

References

  1. ^ Ivan Collendavelloo (www.lexpress.mu)
  2. ^lettre ouverte de Kathi Lynn Austin (conflictawareness.org)

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1474-dossier-energetique

Commission Education du MMM – Conférence de Presse du 13 Aout 2015

 

NINE YEAR SCHOOLING

 
1. Qu’est-ce que ce Nine Year Schooling proposé?
• Dès 2004, le MMM/MSM introduit l’Eleven Year schooling obligatoire pour tous
• Nouveauté proposée: Eliminer l’examen de passage du CPE et les deux filières de progression de l’après CPE pour introduire un parcours scolaire identique pour tous étalé sur neuf ou dix ans (le Collège unique).

2. Pouquoi réformer?
• Facteurs généraux faisant de la réforme en éducation la norme plûtot que l’exception: Evolution économique et sociale; combats pour l’égalité sociale et la démocratisation; évolution pédagogique; acroissement des moyens ….
• Le contexte mauricien: une éducation en déphasage et dysfonctionnelle cf. Rapport BM, MCB Focus
• Le contexte mauricien: un sytème de sélection précoce à la fois cruel, inéquitable et anti-pédagogique: élitisme au désavantage des enfants ayant des besoins éducatifs spéciaux et/ou pauvres; compétition excessive; sélection précoce; vie et rythmes scolaires dictés par les examens; programmes sur chargés et purement académiques; taux d’échec scolaire éffarant: Donc, un système ni juste, ni efficace
• Le MMM, depuis toujours, milite pour une réforme en profondeur.

3. Rappel historique des velleités de réformer: Illusions et réalités
• L’Education nationale au lendemain de l’indépendance
• Master Plan et Action Plan restés lettre morte
• La Grande réforme MMM/MSM de 2000-2005:
Les bases d’une transformation de notre système éducatif posées:
a) Généralisation du Pre-Voc
b) Doublement du nombre de collèges d’Etat
c) Remplacement du Ranking par le Grading
d) Régionalisation des admissions et parité entre institutions (Transformations des Collèges à très forte demande)
e) Obligation de scolarité sur 11 ans
f) Résultats: Nombre d’inscrits au secondaire augmenta de plus de 25% et taux net de scolarisation des 12/15 ans passa à 90%
• 2005-2015: Contre-réforme et immobilisme

4. Rappel: Engagements et actes du Gouvernement

(i) Manifeste électoral:
Retournons leur enfance à nos enfants et donnons-leur l’éducation qu’ils méritent, telle est notre devise pour le secteur de l’éducation.
Notre engagement: favoriser l’épanouissement total de nos enfants. Nos propositions sont les suivantes:
• Poursuivre la réforme de l’éducation en mettant l’accent sur une révision du cursus scolaire, le taux de réussite, l’orientation et l’accompagnement
• Remplacer le CPE par un examen de fin de cycle primaire moins stressant et introduire le ‘nine-year schooling’

(ii) Discours Programme
64. Government will aim to deliver a high standard of academic education and skills for our youngsters. Education reforms will focus on curriculum review and performance improvement at all levels. Remedial education at an early stage of the primary and secondary education cycles will remain a priority in order to deal with learning deficits, early drop-outs and failures.
65. Government will introduce a nine-year basic continuous schooling and the Certificate of Primary Education (CPE) will be replaced by an end-of-primary cycle assessment

5. Le Power Point du Ministère:
Diapositives en guise d’exposé d’une réforme fondamantale de l’Education Nationale

6. La Commission Education du MMM dit OUI
à l’abandon du CPE et à un cycle d’enseignement de base commun à tous et pour tous étendu intégrant ensiegnement primaire et secondaire de Ier cycle. Le MMM, face aux conservateurs de tout acabit et aux passéistes, le MMM défendra toute initaitive promettant de l’impasse actuelle et de tourner le dos à l’immobilisme des Dix dernières années!
Un pas en avant assurément,

MAIS-
7. Des aspects troublants:
• Comment se feront les admissions au collège: Grading et proximité résidentielle ou ranking déguisé?
• Pourquoi un “certifying examination” à la fin du primaire avec modular based assessment dès le Std V, School based assessment, Core et Non-Core subjects. Programme surchargé! Qu’est-ce qui va changer? Cf. Interview(13/8/15):Grade I, Chaque année examens,
• Examens de F.III: un examen en plus (leçons particulières etc.), suivi d’une sélection non justifiée pour préserver un apartheid scolaire à la sauce Gokhool (academies et secondary schools) entre élèves suivant le meme programme du SC/GCE. Cf. Inerview du 13/8/15: “meilleures institutions”.Et le programme?En 2020??
• Pourquoi abandonner l’horizon du Eleven Year basic and compulsory schooling (MMM/MSM) en faveur du retour au Nine Year Schooling du Ptr (1996-97) repris par Bunwaree comme slogan?
• Et l’Education mixte? Une occasion t-ratée…
• Deux concepts clés ignorés:
-Equité: Passer d’une logique de sélection à une logique inclusive.Accès et réussite pour tous (taux d’achèvement) c.à.d Education inclusive et démocratisation: Et les enfants aux besoins éducatifs spéciaux? Special Class? Extended 4-year cycle? Et la langue d’enseignement? –Qualité: Réussite scolaire ou résultat des apprentissages, Pertinence des enseignements,nature de l’expérience éducative/ l’environnement de l’apprentissage: Quid des ZEP? Et les fameux repas chauds? (66. To alleviate financial burden, improve education attainment and child health, Government will ensure that all pupils attending primary schools receive a free hot meal.) Et l’encadrement scolaire?

8. Une réforme d’envergure nécessité une réflexion approfondie et une préparation minutieuse en amont:
Examples:
• L’impératif d’une réforme curriculaire correspondant à l’éducation de base étendue ignoré: Eduaction de base= Socle commun de connaissances et de compétences pour tous: Développement personnel, citoyenneté, employabiité/entreprenariat, préparation à l’apprentissage toute au long de la vie. D’ou la nécessité de définir le socle commun et l’objectif recherché (Graduate profile): Curricula et programmes scolaires cf. Interview; Pédagogie et encadrement, Formation des maitres (Ex: Pre-Voc Teachers) et gestion scolaire
• Perception du public quant aux bons collèges au sein d’une zone de l’Education Nationale
• Role des établissements privés au Secondaire?
• Quels programmes pour les Specialised Vocational Schools (Grades 10 et 11)?
• Contenu de programme de la filière technique en Grade 10 et 11?
• Enseignements et formation à etre dispensés dans les Polytechnics? Secondary ou Post-Secondary?
• School based assessment: 40% du National Certificate of Promary Education

9. L’Eductaion est l’affaire de tous et le temps presse: Nécessité de communiquer plus et mieux pour créer les conditions d’un débat national (cf.Interview)et l’appropriation démocatique d’une réforme fondamentale du système éducatif! Le temps presse!

10. Conclusion:
• D’accord sur le principe
• Nécessité d’une déclaration claire et nette; d’un document explicatif; et d’un débat public
• Il est temps de faire preuve d’ambition, de courage politique et de passer à l’offensive

NINE YEAR SCHOOLING – 13 AOUT 2015

La Commission de l’éducation du MMM est d’accord mais réclame plus de transparence

EDU .

 

La Commission de l’éducation du MMM a réuni la presse ce jeudi 13 avril,  pour commenter le Nine year schooling. Steeve Obeegadoo en compagnie de Françoise Labelle, Jayprakash Meenowa, Stéphanie Echazar, Rouma Bahadoor et Dravindra Ajoodhea a déclaré que cette Commission est d’accord sur le principe mais réclame une déclaration claire et nette, un document explicatif et d’un débat public. Il a ajouté qu’il  est temps de faire preuve d’ambition, de courage politique et de passer à l’offensive.

                

En premier lieu,  il a demandé c’est quoi ce Nine Year Schooling proposé ? Il a rappelé que dès 2004, le MMM/MSM a  introduit l’Eleven Year schooling obligatoire pour tous. Quant à la  nouveauté proposée c’est  éliminer l’examen de passage du CPE et les deux filières de progression de l’après CPE pour introduire un parcours scolaire identique pour tout étaler sur neuf ou dix ans (le tronc commun et le collège unique).

Pourquoi réformer?

Il souligne que les facteurs généraux faisant de la réforme en éducation la norme plutôt que l’exception (Evolution économique et sociale; combats pour l’égalité sociale et la démocratisation; évolution pédagogique; accroissement des moyens). Parlant du contexte mauricien, il dit que c’est une éducation en déphasage et dysfonctionnelle en citant le rapport de la BM et le  MCB Focus.

Un système de sélection précoce à la fois cruel, inéquitable et anti-pédagogique (élitisme au désavantage des enfants ayant des besoins éducatifs spéciaux ou pauvres; compétition excessive; sélection précoce; vie et rythmes scolaires dictés par les examens; programmes surchargés et purement académiques; taux d’échec scolaire effarant). Donc, un système ni juste, ni efficace, selon la Commission.

Le MMM milite pour une réforme en profondeur

 Il a aussi rappelé que le MMM milite, depuis toujours, pour une réforme en profondeur. Quant aux velléités de réformer, il a évoqué les illusions et les réalités ; les engagements et les actes du gouvernement et les aspects troublants. Pour la Commission une réforme d’envergure nécessite une réflexion approfondie et une préparation minutieuse en amont. 

La commission dit oui à l’abandon du CPE et à un cycle d’enseignement de base commun  à tous et pour tous étendu en intégrant enseignement primaire et secondaire de Ier cycle. Face aux conservateurs de tout acabit et aux passéistes, le MMM défendra toute initiative et de tourner le dos à l’immobilisme des dix dernières années, a-t-il promis.

Pour conclure, il a déclaré que cette Commission est d’accord sur le principe mais réclame une déclaration claire et nette, un document explicatif et d’un débat public et qu’il  est temps de faire preuve d’ambition, de courage politique et de passer à l’offensive.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1473-nine-year-schooling-13-aout-2015