Affaire Medpoint – 30 Juin 2015

PRA

 Pravind Jugnauth trouvé coupable de conflit d’intérêts

Le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation et leader du MSM, Pravind Jugnauth a été trouvé coupable de conflit d’intérêts dans l’affaire Medpoint par les magistrats Ramsoondar et Neerooa en Cour intermédiaire, ce 30 juin 2015. Il était reproché à l’ancien vice-Premier ministre et ministre des Finances, la réallocation de Rs 144,7 millions le 23 décembre 2010 au profit de MedPoint Ltd. La compagnie qui comptait parmi ses actionnaires une proche, à savoir sa sœur Shalini Devi Malhotr  et épouse du Dr Krishan Malhotra. Ils ont aussi trouvé que son arrestation n’était pas arbitraire. C’est ce jeudi que la sentence sera prononcée.

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1461-affaire-medpoint-30-juin-2015

L’AFFAIRE BETAMAX – 27 JUIN 2015

Paul Bérenger met au défi Xavier Duval de rendre public les “minutes of proceedings” et  le rapport du comité interministériel 

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 27 juin, Paul Bérenger est revenu sur les affaires BAI, Betamax et la coopérative de Vacoas. Quant à Ajay Gunness, il a parlé sur la promesse de création d’emplois de l’alliance Lepep et le taux du chômage en hausse. Il a aussi abordé le Nine year’s schooling et les fees d’examen.

Parlant de l’affaire Betamax  Paul Bérenger a déclaré : « Nous n’avons aucune confiance dans la police. C’est pourquoi, de façon solennelle, je demande que si Xavier-Luc Duval n’a rien à cacher, qu’il rende public les “minutes of proceedings” de toutes les réunions du comité interministériel qu’il a présidées, et qu’il rende public le rapport que ce comité interministériel a soumis au Conseil des ministres ».

Il a indiqué que le principe de « Cabinet secrets » n’applique pas dans ce cas.Et d’ajouter que « li clair ki sir Anerood Jugnauth et le MSM inn remette Xavier Duval à sa place ».

Le leader du MMM a aussi remis Showkutally Soodhun à sa place.Il a rappelé sa PNQ  du 10 août 2010, alors que le MSM faisait encore parti du gouvernement de Navin Ramgoolam, adressée à Showkutally Soodhun et la réponse de ce dernier qui avait défendu Betamax. Il a aussi dénoncé la déclaration de ce dernier  à l’effet que des membres du judiciaire ont reçu des terres frauduleusement. Cela fait du tort au système judiciaire, a-t-il dit.[1]

 

L’affaire BAI

CON

Revenant sur l’affaire BAI, Paul Bérenger a déclaré : «Comme je l’avais prévu, l’heure de la vérité a sonné. C’est maintenant que la vraie difficulté va commencer, et ces problèmes vont peser lourd sur le pays». Il a aussi condamné la décision du gouverneur de la Banque de Maurice de prêter Rs 4 milliards aux administrateurs de la BAI avec la garantie du gouvernement.  Une telle pratique est inacceptable, a-t-il ajouté. «Je suis choqué que le gouverneur actuel de la BoM ait accepté de ‘rant dan enn kales kasé’ koumsa», a-t-il dit. Selon lui une telle initiative va aggraver le déficit budgétaire, alors que la BoM dit qu’il y a un excès de liquidités.Le leader du MMM a également dénoncé Roshi Bhadain, qui avait garanti l’emploi de tous les travailleurs de la BAI à la veille des élections municipales. «Aster la pe dir bizin fer atansyon. Koze inn sanze apre eleksyon minisipal», a-t-il avancé.

 

 Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society

Evoquant les problèmes de la Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society, Paul Bérenger a dénoncé la démagogie de la part des autorités. «Zot ti dir tou korek avan e apré éleksyon minisipal minis vinn koz likidasyon korperativ. Nou ava gété ki gouvernma pou fer», a-t-il ajouté.

 

Création d’emplois et taux du chômage

Quant au secrétaire général du MMM, Ajay Gunness, il a dénoncé l’incapacité du gouvernement de créer de l’emplois dans ce pays. Il a estimé que le taux du chômage en hausse est en contradiction avec l’une des plus importantes promesses électorales de l’Alliance Lepep qui avait assuré les jeunes que de nombreux emplois seraient créés à leur intention dès le début du mandat de ce gouvernement. Il a aussi abordé le Nine year’s schooling et les fees d’examen.

References

  1. ^ du 10 août 2010 (ionnews.mu)

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1460-l-affaire-betamax-27-juin-2015

POST-ELECTIONS MUNICIPALES – 17 JUIN 2015

MMM: ” Pas de recul mais foncer”

-Le MMM le parti le plus fort  avec  31.37 % ; le MSM : 27.37, le PMSD : 15.81% et le ML : 11.03%.

 

CON

Le MMM a tenu une conférence de presse, ce mercredi 17 juin, pour rendre public ce que le Bureau Politique a recommandé et que le Comité Central a accepté lors de leurs réunions mardi après-midi.

Paul Bérenger a expliqué qu’il ne faut pas surestimer la portée de ces élections. Il a rappelé qu’en 2005, le MMM en alliance avec le MSM après les élections générales avait recueilli 34.21% face à l’alliance sociale 61.82%. « Rien de nouveau car la population vote toujours pour le gouvernement après les élections générales », dit-il. Il a ajouté que le taux  d’abstention est éloquent  et que le MMM seul contre les 3 1/4 partis composant l’alliance Lepep a recueilli plus de voix que tous les autres, avec 31,37%. Le MSM a de son côté obtenu 27,37%, le PMSD 15,81% et le ML 11,03%.

Raisons de la défaite

Quant aux raisons de la défaite, il a déclaré : «Le MMM continue de payer le prix fort de son erreur de faire l’alliance avec le PTr et ça continue après les élections avec les images des coffres qui vomit l’argent et la crise au sein du parti».ll a ajouté que le taux d’abstention élevé a aussi joué un rôle très important. De plus, l’alliance gouvernementale avait, plus de moyens. Le MMM n’a accepté aucune contribution, a-t-il avancé.

L’avenir du parti

En ce qui concerne l’avenir du parti, Paul Bérenger a confirmé avoir proposé de se retirer, tout comme Rajesh Bhagwan, et de céder la place à une direction collégiale. Une proposition rejetée en bloc par le BP et le CC, a-t-il précisé. «Le MMM est plus motivé que jamais et tourné vers l’avenir», a-t-il dit Pas de recul le parti doit foncer pour jouer son rôle de rempart contre les abus et les ‘dominer’. Cela se fera,  a-t-il affirmé, par un rajeunissement et le renouvellement des instances du parti, mais aussi par l’intégration des 120 candidats dans les structures du parti. 

Quant à Ajay Gunness, il a expliqué que le BP et le CC du MMM ont voté à l’unanimité que le parti doit foncer, maintenant que le gouvernement détient un pouvoir absolu, pour se poser en rempart  contre la fraude et la corruption, l’abus du pouvoir et la politique ‘ dominer ‘ pratiquée par le gouvernement. Il a ajouté que le MMM a constaté que trois personnes en l’occurrence Alan Ganoo, Ivan Co llendavelloo et Xavier Duval sont montés au créneau pour demander à Paul Bérenger de se retirer à la tête du parti. Il demande à ces derniers d’aller s’occuper de leur parti car, dii-il, Ivan Collendavelloo n’est plus au MMM, Alan Ganoo est la dernière personne qui peut réclamer telle chose, en rappelant qu’il ne considère pas immoral s’il se joindre au gouvernement ou encore  qu’il trouve normal que Pravind Jugnauth soit nommé PM même s’il n’a pas été plébiscité par l’élecorat. Il demande à ces derniers « pa gagn traka ar MMM parski  nou fier de nou parti ki finn prezant 120 kandida et kan nou get rezilta  konpare ar 2005 ».

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1459-post-elections-municipales-17-juin-2015

POST-ELECTIONS MUNICIPALES 2015 – Le Militant

MMM: ” Pas de recul mais foncer”

-Le MMM le parti le plus fort  avec  31.37 % ; le MSM : 27.37, le PMSD : 15.81% et le ML : 11.03%.

 

CON

Le MMM a tenu une conférence de presse, ce mercredi 17 juin, pour rendre public ce que le Bureau Politique a recommandé et que le Comité Central a accepté lors de leurs réunions mardi après-midi.

Paul Bérenger a expliqué qu’il ne faut pas surestimer la portée de ces élections. Il a rappelé qu’en 2005, le MMM en alliance avec le MSM après les élections générales avait recueilli 34.21% face à l’alliance sociale 61.82%. « Rien de nouveau car la population vote toujours pour le gouvernement après les élections générales », dit-il. Il a ajouté que le taux  d’abstention est éloquent  et que le MMM seul contre les 3 1/4 partis composant l’alliance Lepep a recueilli plus de voix que tous les autres, avec 31,37%. Le MSM a de son côté obtenu 27,37%, le PMSD 15,81% et le ML 11,03%.

Raisons de la défaite

Quant aux raisons de la défaite, il a déclaré : «Le MMM continue de payer le prix fort de son erreur de faire l’alliance avec le PTr.».Il a ajouté que le taux d’abstention élevé a joué un rôle très important. De plus, l’alliance gouvernementale avait, plus de moyens. Le MMM n’a accepté aucune contribution, a-t-il avancé.

L’avenir du parti

En ce qui concerne l’avenir du parti, Paul Bérenger a confirmé avoir proposé de se retirer, tout comme Rajesh Bhagwan, et de céder la place à une direction collégiale. Une proposition rejetée en bloc par le BP et le CC, a-t-il précisé. «Le MMM est plus motivé que jamais et tourné vers l’avenir», a-t-il dit Pas de recul le parti doit foncer pour jouer son rôle de rempart contre les abus et les ‘dominer’. Cela se fera,  a-t-il affirmé, par un rajeunissement et le renouvellement des instances du parti, mais aussi par l’intégration des 120 candidats dans les structures du parti. 

Quant à Ajay Gunness, il a expliqué que le BP et le CC du MMM ont voté à l’unanimité que le parti doit foncer, maintenant que le gouvernement détient un pouvoir absolu, pour se poser en rempart  contre la fraude et la corruption, l’abus du pouvoir et la politique ‘ dominer ‘ pratiquée par le gouvernement. Il a ajouté que le MMM a constaté que trois personnes en l’occurrence Alan Ganoo, Ivan Co llendavelloo et Xavier Duval sont montés au créneau pour demander à Paul Bérenger de se retirer à la tête du parti. Il demande à ces derniers d’aller s’occuper de leur parti car, dii-il, Ivan Collendavelloo n’est plus au MMM, Alan Ganoo est la dernière personne qui peut réclamer telle chose, en rappelant qu’il ne considère pas immoral s’il se joindre au gouvernement ou encore  qu’il trouve normal que Pravind Jugnauth soit nommé PM même s’il n’a pas été plébiscité par l’élecorat. Il demande à ces derniers « pa gagn traka ar MMM parski  nou fier de nou parti ki finn prezant 120 kandida et kan nou get rezilta  konpare ar 2005 ».

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1459-post-elections-municipales-2015

Paul Bérenger : « Pas question que Pravind Jugnauth soit PM sans des élections si SAJ ne peut plus gouverner ! »

Situation politique – 13 Mai 2015

  • Rs 19 millions de la BAI au MSM entre Avril et Novembre 2010

Le MMM a réuni la presse ce matin pour passer en revue la situation politique et générale dans le pays. Le leader mauve, s’est attardé sur la situation actuelle au sein du gouvernement, notamment à l’après Sir Aneerood Jugnauth. Il  a aussi apporté des informations concernant les dons de la BAI au MSM en 2010. Les autres sujets abordés par Paul Bérenger  sont la situation politique au Nigeria et en Turquie.

« L’après SAJ est déjà là. » Paul Bérenger estime que le MMM est tourné vers l’avenir et regarde déjà l’après des élections municipales.  Le leader des mauves est d’avis que « LE PAYS IS IN DEEP TROUBLE » et qualifie même la situation comme étant « sapp dans caray tombe dans difé. »  Abordant la situation au sein du gouvernement, Paul Bérenger a lancé une sévère mise en garde ; « si aneerood jugnauth nepli capave gouverner, nou pas pou accepter qui Pravind Jugnauth prend poste premier ministre sans qui passe par banes élections. Nou pou mène campagne pou gagne bane elections. Mais mo pas souhaite malheur personne. »

Rs19 millions au MSM

Par ailleurs, Paul Bérenger à apporter des informations importantes concernant la contribution de la BAI au MSM entre Avril et Novembre 2010.  La somme totale cité est de Rs19millions.

Contributions de la BAI au MSM-

 Numéro de compte du MSM : 3100003656

23 Avril 2010 Rs 5 000 000
30 Avril 2010 Rs 5 000 000
20 Mai 2010 Rs 5 000 000
24 Mai 2010 Rs 2 000 000
1 Novembre 2010 Rs 1 000 000
23 Novembre 2010 Rs 1 000 000
Total Rs 19 000 000

Les anciens comptes bancaires à la Bramer Bank de trois ministres de l’actuel gouvernement, dont le premier ministre, Pravind Jugnauth et Roshi Badhain ont aussi fait l’objet de vives critiques de la part de Paul Bérenger. Ce dernier a déclaré à la presse que les trois compères ont fermés leur comptes bancaire quelques semaines seulement avant que la licence de l’ex-Bramer Bank ne soit révoqué. Sir Anerood Jugnauth a procédé à la fermeture de son compte le 13 février 2015,  alors que Pravind Jugnauth l’avait déjà fait le 9 janvier 2015. Roshi Badhain par contre a procédé à la fermeture de son compte le 18 février 2015.  Le compte de l’actuel premier ministre avait une somme colossale de Rs741 000.  La somme d’argent qu’avait le compte de Pravind Jugnauth était plus conséquent ; 4.4 millions en devise étrangère soit en Dollar Americain ou Livre Sterling.  Roshi Badhain avait lui Rs700 000 en savings et devait Rs3 millions à cette banque. 

Nigeria et Turquie

« Au nom du MMM, je salue le Nigeria pour le bon déroulement pour ses élections présidentielles.  Je salue aussi la Turquie pour ses élections législatives formidable. 

Paul Bérenger : « Pas question que Pravind Jugnauth soit PM sans des élections si SAJ ne peut plus gouverner ! »

Situation politique – 13 Mai 2015

Paul Bérenger : « Pas question que Pravind Jugnauth soit PM sans des élections si SAJ ne peut plus gouverner ! »

  • Rs 19 millions de la BAI au MSM entre Avril et Novembre 2010

Le MMM a réuni la presse ce matin pour passer en revue la situation politique et générale dans le pays. Le leader mauve, s’est attardé sur la situation actuelle au sein du gouvernement, notamment à l’après Sir Aneerood Jugnauth. Il  a aussi apporté des informations concernant les dons de la BAI au MSM en 2010. Les autres sujets abordés par Paul Bérenger  sont la situation politique au Nigeria et en Turquie.

« L’après SAJ est déjà là. » Paul Bérenger estime que le MMM est tourné vers l’avenir et regarde déjà l’après des élections municipales.  Le leader des mauves est d’avis que « LE PAYS IS IN DEEP TROUBLE » et qualifie même la situation comme étant « sapp dans caray tombe dans difé. »  Abordant la situation au sein du gouvernement, Paul Bérenger a lancé une sévère mise en garde ; « si aneerood jugnauth nepli capave gouverner, nou pas pou accepter qui Pravind Jugnauth prend poste premier ministre sans qui passe par banes élections. Nou pou mène campagne pou gagne bane elections. Mais mo pas souhaite malheur personne. »

Rs19 millions au MSM

Par ailleurs, Paul Bérenger à apporter des informations importantes concernant la contribution de la BAI au MSM entre Avril et Novembre 2010.  La somme totale cité est de Rs19millions.

Contributions de la BAI au MSM-

 Numéro de compte du MSM : 3100003656

23 Avril 2010 Rs 5 000 000
30 Avril 2010 Rs 5 000 000
20 Mai 2010 Rs 5 000 000
24 Mai 2010 Rs 2 000 000
1 Novembre 2010 Rs 1 000 000
23 Novembre 2010 Rs 1 000 000
Total Rs 19 000 000

Les anciens comptes bancaires à la Bramer Bank de trois ministres de l’actuel gouvernement, dont le premier ministre, Pravind Jugnauth et Roshi Badhain ont aussi fait l’objet de vives critiques de la part de Paul Bérenger. Ce dernier a déclaré à la presse que les trois compères ont fermés leur comptes bancaire quelques semaines seulement avant que la licence de l’ex-Bramer Bank ne soit révoqué. Sir Anerood Jugnauth a procédé à la fermeture de son compte le 13 février 2015,  alors que Pravind Jugnauth l’avait déjà fait le 9 janvier 2015. Roshi Badhain par contre a procédé à la fermeture de son compte le 18 février 2015.  Le compte de l’actuel premier ministre avait une somme colossale de Rs741 000.  La somme d’argent qu’avait le compte de Pravind Jugnauth était plus conséquent ; 4.4 millions en devise étrangère soit en Dollar Americain ou Livre Sterling.  Roshi Badhain avait lui Rs700 000 en savings et devait Rs3 millions à cette banque. 

Nigeria et Turquie

« Au nom du MMM, je salue le Nigeria pour le bon déroulement pour ses élections présidentielles.  Je salue aussi la Turquie pour ses élections législatives formidable. 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1458-paul-berenger-pas-question-que-pravind-jugnauth-soit-pm-sans-des-elections-si-saj-ne-peut-plus-gouverner