PNQ on Air Mauritius – 15 May 2015

Honourable Leader of the Opposition, Mr Paul Raymond Bérenger, GCSK, MP, has given notice of the following Private Notice Question which he proposes to put to the Honourable Deputy Prime Minister, Minister of Tourism and External Communications at the sitting to be held today, Wednesday 13 May 2015 at 11.30 a.m.

To ask the Deputy Prime Minister, Minister of Tourism and External Communications –

Whether, in regard to Air Mauritius Ltd., he will, for the benefit of the House, obtain therefrom, information as to –

 (a)    if it is in a dire financial situation considering its accumulated losses and its debts and overdrafts and, if so, indicate the remedial measures being taken in relation thereto;

(b)    if a new hedging agreement is in force;

(c)    if the purchase of new planes is in process;

(d)    if it has been informed of the details of the new more liberal open air access policy of Government; and

(e)    the present composition of the Board thereof and the status of the Chief Executive thereof?

{pdf=http://mauritiusassembly.govmu.org/English/questions/Documents/PNQ2015/pnq13may2015.pdf|750|600}

 

PNQ on Air Mauritius – 15 May 2015

Honourable Leader of the Opposition, Mr Paul Raymond Bérenger, GCSK, MP, has given notice of the following Private Notice Question which he proposes to put to the Honourable Deputy Prime Minister, Minister of Tourism and External Communications at the sitting to be held today, Wednesday 13 May 2015 at 11.30 a.m.

To ask the Deputy Prime Minister, Minister of Tourism and External Communications –

Whether, in regard to Air Mauritius Ltd., he will, for the benefit of the House, obtain therefrom, information as to –

 (a)    if it is in a dire financial situation considering its accumulated losses and its debts and overdrafts and, if so, indicate the remedial measures being taken in relation thereto;

(b)    if a new hedging agreement is in force;

(c)    if the purchase of new planes is in process;

(d)    if it has been informed of the details of the new more liberal open air access policy of Government; and

(e)    the present composition of the Board thereof and the status of the Chief Executive thereof?

{pdf=http://mauritiusassembly.govmu.org/English/questions/Documents/PNQ2015/pnq13may2015.pdf|750|600}

 

PNQ SUR LA SITUATION D’AIR MAURITIUS – 13 MAI 2015

Le ministre confirme que cette compagnie évolue dans une situation très difficile

PNQ

Paul Bérenger, lors de sa dernière PNQ de cette session parlementaire, ce matin, s’est intéressé sur la situation financière de la compagnie nationale d’aviation et les mesures qui seront éventuellement mises en place. Il a demandé  au ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval : « Whether, in regard to Air Mauritius Ltd., he will, for the benefit of the House, obtain therefrom, information as to – (a) if it is in a dire financial situation considering its accumulated losses and its debts and overdrafts and, if so, indicate the remedial measures being taken in relation thereto; (b) if a new hedging agreement is in force; (c) if the purchase of new planes is in process; (d) if it has been informed of the details of the new more liberal open air access policy of Government; and (e) the present composition of the Board thereof and the status of the Chief Executive thereof? »

Dans sa réponse le ministre a confirmé que  les pertes au niveau du Hedging étaient de 1,2 million d’euros, 2,5 millions ont été perdus à travers le Foreign Exchange Hedging, et 10 millions à cause du Fuel Hedging. Il a ajouté que cette compagnie évolue dans une situation très difficile mais  n’a pas voulu se prononcer sur les chiffres qui circulent en ce moment concernant les pertes subies par cette compagnie. Selon lui, la compagnie dispose d’assez de liquidités pour honorer ses engagements. Concernant  Airmate, une filiale d’Air Mauritius où 70 emplois sont menacés, le ministre a déclaré qu’aucune garantie n’a été donnée au sujet de ces emplois. Il a aussi annoncé que la direction d’Air Mauritius a fait appel à des consultants étrangers pour revoir les méthodes d’opération et que ces derniers devront faire un audit complet de la situation.

 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1441-pnq-sur-la-situation-d-air-mauritius-13-mai-2015

Le MMM s’est enregistré ce mardi 12 mai 2015 pour les elections municipales

A LA COMMISSION ELECTORALE – Mardi 12 Mai 2015

ELEC

Dans le cadre des prochaines élections municipales qui auront lieu le 14 juin prochain, le secrétaire général du MMM Ajay Gunness accompagné du président, Rajesh Bhagwan, Veda Baloomoody et Raj Nuckchady a enregistré le MMM, son symbole cœur et sa couleur mauve à la Commission électorale ce matin. A l’issue de cet exercice, dans une brève déclaration à la presse, Ajay Gunness a confirmé que le MMM affronterait seul les élections municipales avec son symbole cœur, sa couleur mauve et présentera 120 candidats. Ceci dans le but de démentir Alan Ganoo qui avait insinué que le MMM négocie une alliance avec le Ptr. « Se enn klak pou Alan Ganoo. Mo kwar li ena sindrom lalians». Il a ajouté que d’ici à la fin de cette semaine la liste des candidats sera finalisée et ces derniers seront présentés le 21 mai prochain.

 

Paul Bérenger :Il y a un sentiment que tout fout le camp

LA SITUATION DANS LE PAYS – SAMEDI 9 MAI 2015

 CON

Lors de la  conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 9 mai, Paul Bérenger a commenté la situation dans le pays. Il est revenu sur l’affaire Bramer/BAI, la situation à Air Mauritius et les prochaines élections municipales.

Parlant de la situation dans le pays, il a déclaré qu’il y a un sentiment que tout fout le camp. « Pei anbalao », a-t-il ajouté. Il a rappelé que le MSM dénonçait avec raison Ramgoolam en ce qui concerne les séances du Parlement mais « ki zot pe fer pir. Zot met  dernier seans merkredi pou pena PQ et PNQ e pou al an vakans pou 4 mwa». Le gouvernement actuel adopte plus ou moins la même attitude que celle de l’ancien Premier ministre, a-t-il encore rappelé, en disant que plusieurs institutions dont la police et les conseils d’administration de banques et d’entreprises comme Air Mauritius ont été politisées. Après les promesses de Vishnu Lutchmeenaraidoo, le mood a changé dans le pays après quatre mois, a-t-il dit.

BAI, Air Mauritius, Mauritius Post and Cooperative Bank et Bar Council

CON

Selon le leader du MMM, le gouvernement gère mal l’affaire BAI. «Il y a unmishandling du gouvernement». Ce qui fait que ce dossier est en train de polluer le monde des affaires, dit-il. « Mauritius is in deep trouble. Sir Anerood Jugnauth ne contrôle plus rien. Il refuse de répondre aux questions sur Air Mauritius, en disant que « Duval pou ankoler », alors qu’il est le Premier ministre. Pour lui, la situation à Air Mauritius est choquante. Il avance qu’il ne comprend pas le rôle du leader du PMSD, Xavier Duval. Ce dernier, dit-il, n’assume en aucun cas ses responsabilités. Il a engagé la responsabilité de ce dernier, car il faisait partie de l’ancien gouvernement dirigé par Navin Ramgoolam, ajoutant qu’il doit rendre des comptes. Il estime que ce dernier est en partie responsable de la situation par rapport aux dossiers Betamax, Air Mauritius et BAI. Par ailleurs, il  a sévèrement critiqué la proximité entre Rakesh Gooljaury et le pouvoir actuel. L’homme d’affaires avait été très critiqué par le MSM alors que Navin Ramgoolam était au pouvoir. Or, a-t-il fait remarquer, Vishnu Lutchmeenaraidoo se refuse à nommer Gooljaurycomme étant l’un des clients douteux de la Mauritius Post and Cooperative Bank.Concernant l’affaire de la Mauritius Post and Cooperative Bank (MPCB),  le leader du MMM a été catégorique : «La somme de Rs 500 millions injectée par le gouvernement, c’est l’argent des contribuables».[1]

Il a par ailleurs félicité le Bar Council, en disant qu’il est d’accord avec lui. Le leader du MMM ditcompter sur Mario Nobin, le nouveau Commissaire de police, pour que ce dernier apporte un changement au CCID. Car, selon lui, l’assistant commissaire de police Heman Jangi n’a plus sa place au CCID.

Les élections municipales

CON

Abordant les prochaines élections municipales, Paul Bérenger a déclaré que le MMM est prêt. La liste des candidats du MMM sera finalisée d’ici la fin de la semaine prochaine, et leur présentation se fera le mercredi 20 mai. Un programme sur chaque municipalité est aussi en préparation. Il a aussi annoncé  que l’enregistrement du MMM pour les municipales du 14 juin se fera le mardi 12 mai à 11 heures à la Commission électorale.

 

LES ELECTIONS MUNICIPALES DU 7 JUIN 2015

Paul Bérenger : «La machinerie du MMM en marche dès lundi »

ELEC

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 2 mai, Paul Bérenger a fait un survol de l’actualité. Il a abordé les prochaines élections municipales. Il est revenu sur l’affaire Bai et le permis à points. Il a aussi évoqué un autre “hedging” à Air Mauritius. Ajay Gunness est revenu sur la journée de réflexion organisée par le MMM, le 1er mai.

Parlant des élections municipales, prévues pour le 7 juin 2015, Paul Bérenger a annoncé que la machine électorale mauve sera mise en marche dès lundi. «C’est la tête haute et les mains propres que nous abordons ces élections. Nous avons géré au mieux les municipalités», a-t-il déclaré. Il a qualifié la déclaration l’« opération nettoyage » dans les mairies de sir Anerood Jugnauth de joke du siècle. «Cela me fait rire quand j’entends sir Anerood Jugnauth dire qu’il faut nettoyer les municipalités. Il n’y a rien à nettoyer. Nous l’avons déjà fait à l’issue des dernières élections avec le MSM», a-t-il ajouté. «  Le MMM alignera des candidats dans toutes les villes. Une liste de noms sera examinée par le Campaign Committee qui se réunira sous la présidence d’Ajay Gunness lundi. Il y aura de nouvelles têtes, dont des jeunes », a assuré Paul Bérenger. Il a ajouté « qu’il y aura des élus sortants et méritants, incluant des ex-maires qui ont fait leurs preuves dans le passé, mais aussi des vétérans du MMM et des candidats battus lors des dernières législatives. Si la loi le permettait, bien sûr des député allaient être aussi candidats ».[1]

Paul Bérenger se dit confiant quant à l’issue du scrutin du 7 juin, « car je sens une désillusion vis-à-vis du gouvernement et surtout que l’électorat des cinq villes connaît la gestion des mairies par le MMM ».
Journ
ée de réflexion
Parlant sur la journée de réflexion organisée par le MMM le vendredi 1er mai, le leader du MMM s’est dit épaté. Il a ajouté : Il n’y a eu aucun sujet tabou. Cette journée confirme que le MMM a un très grand potentiel et que la crise est derrière nous. Je suis convaincu qu’on va rebondir.»

Ajay Gunness, a, lui, parlé d’un bouillonnement d’idées. Il a indiqué qu’aussitôt les élections municipales terminées,«un comité de suivi travaillera sur les propositions. Un rapport sera présenté au bureau politique et au comité central ensuite».

L’affaire BAI

Abordant l’affaire BAI, Paul Bérenger, a déclaré que l’image de Maurice en a pris un sale coup. La faute, a-t-il dit c’est la  manière dont le gouvernement a géré cette affaire. Il estime que le gouvernement de sir Anerood Jugnauth « a procédé brutalement à la révocation de la licence de la Bramer Bank tout en faisant du tort à notre secteur financier quand le Premier ministre parle de Ponzi Scheme. Le vrai Ponzi Scheme est le scandale Belvédère », selon lui.Il dit veiller aux intérêts des employés concernés et aux souscripteurs des polices d’assurance ordinaires et du Super Cash Back Gold Plan.

Permis à points

Il a invité ceux concernés par le permis à points de lui faire parvenir des suggestions avant le vote à l’Assemblée nationale sur la loi relative ce mardi 5 mai, tout en tenant compte du contenu du discours du ministre du Transport, Nando Bodha sur la question.

Autre “hedging” à Air Mauritius ?
Paul Bérenger a déclaré que selon ses renseignements un autre scandale  qui date de l’année dernière 
pointe le bout de son nez. Il a ajouté : «  Même si je n’ai pas toutes les informations, Air Mauritius s’est engagée dans un « hedging » sur deux ans. Cette compagnie croyait que le prix du diesel allait continuer à grimper, mais elle a déjà perdu Rs 400 millions, et si le prix actuel se maintient, Air Mautitius perdra Rs 2 milliards sur deux ans. Le gouvernement doit dire la vérité à la population. »