Paul Bérenger : «Le MMM représente l’avenir»

Le MMM était à La Tour Koënig, vendredi 29 mai 2015, pour présenter les candidats des arrondissements 1,2 et 3. L’occasion pour le leader du parti de reprendre les grands thèmes de la campagne et de remonter le moral des militants en leur assurant que « l’avenir appartient au MMM ».

Paul Bérenger estime que le programme, la liste des candidats et le bilan des mauves au niveau des municipalités sont des atouts. Il trouve, dans les prochaines municipales, l’occasion pour le MMM de rebondir après la défaite aux dernières élections générales. Pour Paul Bérenger, il ne fait aucun doute que le MMM représente l’avenir, car avec la difficulté qu’éprouvera le PTr pour se relever et après le retrait d’Anerood Jugnauth, Pravind Jugnauth sera incapable de diriger le pays. D’où la nécessité de se servir de ces élections comme tremplin pour permettre à son parti de remonter la pente après les moments difficiles qu’il a vécus ces derniers mois.

À l’instar de Reza Uteem et d’Ajay Gunness, Paul Bérenger s’est apesanti sur l’attitude « dominerr » du gouvernement qui licencie à tour de bras alors qu’il avait promis, pendant la campagne électorale, de créer de l’emploi une fois au pouvoir. Les nominations de proches du pouvoir aux postes importants et l’affaire BAI ont aussi fait l’objet de commentaires par les différents orateurs, dont Veda Baloomoody, Arianne Navarre-Marie, le maire sortant Jenito Seedoo et son prédécesseur Dorine Chukowry. #IloveMMM #IvoteMMM

 

Source – Defimedia.info

 

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE – Le Militant

Paul Bérenger : « Le départ de Kailash Purryag laisse planer le doute »

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, Paul Bérenger a évoqué le système politique en général, la présidence de la République, la situation économique, l’affaire BAI, le rapport Moody’s, la carte biométrique et la situation à la Fifa.

Abordant la présidence de la République Paul Bérenger  a déclaré que le départ de Kailash Purryag laisse planer le doute à l’effet que le gouvernement a une dent contre lui. Mais nous sommes « full d’accord » avec la nomination d’Ameenah Gurib-Fakim qui sera la première présidente de la République. S’il justifie ce choix par contre il  considère que c’est une démarche électoraliste en précisant qu’il est prêt à seconder la motion du gouvernement la semaine prochaine si on lui demande.
Il a rappelé que le MMM a toujours cru en les compétences d’Ameenah Gurib-Fakim et l’avait même élevée au rang de citoyenne d’honneur de la ville de Port-Louis en 2013 quand Aslam Hossenally était lord-maire. Il a aussi rappelé que c’est le MMM qui l’a défendue quand elle était attaquée par le Ptr et le PMSD. Mais le “move” du gouvernement est purement électoraliste, et c’est dommage », affirme-t-il.
S’il lui accorde sa confiance, il estime, toutefois, qu’elle ne doit pas se laisser manipuler par le gouvernement.
Le système politique actuel

Parlant du  système politique actuel Paul Bérenger est d’avis qu’il faut absolument revoir le système électoral et privilégier une démocratie inclusive. Il faut mettre fin au système « winner takes all ». Le but étant aussi de promouvoir un meilleur équilibre entre les pouvoirs accordés au Premier ministre et ceux du président et encourager le respect mutuel entre le gouvernement central et l’administration.

L’affaire BAI et les licenciements

Evoquant l’affaire BAI et les licenciements, il a déclaré que le gouvernement continuent à « mis-handle » avec  les zig zag et qu’il est clair [1]que ce sont des décisions électoralistes. Il demande aux personnes licenciées puis réembauchées de se tenir prêt à ce qu’il pourrait se passer après les élections du 14 juin. Pour démontrer ce qu’il qualifie de mauvaise foi de Pravind Jugnauth, le leader du MMM a circulé des coupures de presse datant de la campagne électorale de 2010, durant laquelle le leader du MSM, alors en alliance avec les Travaillistes, louait les qualités d’entrepreneur de Dawood Rawat.

La situation économique

Quand à la situation économique, le leader du MMM a insisté sur le fait que le dernier rapport de l’agence de notation Moody’s n’est en rien un certificat de compétence[2]pour le gouvernement. Car, assure-t-il, cette agence internationale émet en fait des doutes réels sur la croissance dans le pays ainsi que sur la robustesse de certains indicateurs cruciaux.

La carte biométrique

En ce qui concerne la carte biométrique, le leader du MMM a déclaré que la décision de la cour est exactement ce que le MMM avait demandé soit  la destruction du « central server ». Il espère néanmoins que le gouvernement tiendra son engagement et amender la loi.

La situation à la Fifa

C’est pas nouveau la situation à la Fifa, le pillage continue depuis des années, a-t-il avancé. C’est triste que la MFA et la CAF ont soutenu Sepp Blatter, selon lui. Mais il  dit d’accord avec la décision de la MFA de faire partir Didier Six.  

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1450-presidence-de-la-republique

ELECTIONS MUNICIPALES – CONGRES NOCTURNES

Paul Bérenger : » Duval est aussi responsable de la situation « 

CONG

 

Le MMM qui a démarré sa campagne à Beau Bassin, jeudi 28 mai, était vendredi, au no1 à La Tour Koenig. La semaine prochaine, il sera lundi à Vacoas/Phoenix, mercredi à Curepipe, jeudi à Quatre Bornes et au no 4 et vendredi à Port Louis pour les circonscriptions nos 2 et 3. 

 

CONG

 

A La Tour Koenig…

 

CONG

.…à Beau Bassin

CONG

Paul Bérenger et tous ceux qui prennent la parole  rappellent le bilan du MMM dans les villes. Le leader du MMM  déclare que malgré son caractère local les élections municipales prendront une dimension nationale en raison, selon lui, de l’évolution qu’a pris le pays depuis ces cinq derniers mois. «The country is in deep trouble»,  répète-t-il à chaque fois. Selon lui, le gouvernement n’a pris que cinq mois pour faire pire que ce qu’a fait Ramgoolam en neuf ans. «Lepep finn degout zott»,  ajoute-t-il. Il  critique aussi le gouvernement pour avoir mal géré  les dossiers BAI, MPCB et Air Mauritius et de licencier des travailleurs à tour de bras. Il ne manque pas de dénoncer Xavier Duval qui est aussi responsable de la situation.

Il met  également  en garde contre l’abstention qui est le seul et véritable adversaire du MMM dans ces élections. Il dément aussi la campagne de faussetés faisant accroire à une alliance Ptr/MMM sous tapi.  » Le MMM se présente seul avec ses 120 candidats contre trois », dit-il. 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1449-elections-municipales-congres-nocturnes

ELECTIONS MUNICIPALES – CONGRES NOCTURNES

Paul Bérenger : » Duval est aussi responsable de la situation « 

CONG

 

Le MMM qui a démarré sa campagne à Beau Bassin, jeudi 28 mai, était vendredi, au no1 à La Tour Koenig. La semaine prochaine, il sera lundi à Vacoas/Phoenix, mercredi à Curepipe, jeudi à Quatre Bornes et au no 4 et vendredi à Port Louis pour les circonscriptions nos 2 et 3. 

 

CONG

 

A La Tour Koenig…

 

CONG

.…à Beau Bassin

CONG

Paul Bérenger et tous ceux qui prennent la parole  rappellent le bilan du MMM dans les villes. Le leader du MMM  déclare que malgré son caractère local les élections municipales prendront une dimension nationale en raison, selon lui, de l’évolution qu’a pris le pays depuis ces cinq derniers mois. «The country is in deep trouble»,  répète-t-il à chaque fois. Selon lui, le gouvernement n’a pris que cinq mois pour faire pire que ce qu’a fait Ramgoolam en neuf ans. «Lepep finn degout zott»,  ajoute-t-il. Il  critique aussi le gouvernement pour avoir mal géré  les dossiers BAI, MPCB et Air Mauritius et de licencier des travailleurs à tour de bras. Il ne manque pas de dénoncer Xavier Duval qui est aussi responsable de la situation.

Il met  également  en garde contre l’abstention qui est le seul et véritable adversaire du MMM dans ces élections. Il dément aussi la campagne de faussetés faisant accroire à une alliance Ptr/MMM sous tapi.  » Le MMM se présente seul avec ses 120 candidats contre trois », dit-il. 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1449-elections-municipales-congres-nocturnes

CONGRES MMM A BEAU BASSIN – 28 MAI 2015

Paul Bérenger : Duval est aussi responsable de la situation »

CONG

Le MMM a démarré sa campagne à Beau Bassin, ce jeudi 28 mai, dans une ambiance électrique au son de la ravanne.

CONG

Paul Bérenger et tous ceux qui ont pris la parole a rappelé le bilan du MMM dans les villes. Le leader du MMM a déclaré que malgré son caractère local les élections municipales prendront une dimension nationale en raison, selon lui, de l’évolution qu’a pris le pays depuis ces cinq derniers mois. «The country is in deep trouble», a-t-il répété à plusieurs reprises. Selon lui, le gouvernement n’a pris que cinq mois pour faire pire que ce qu’a fait Ramgoolam en neuf ans. «Lepep finn degout zott», a-t-il ajouté. Il a critiqué le gouvernement pour avoir mal géré gérer les dossiers BAI, MPCB et Air Mauritius et de licencier des travailleurs à tour de bras. Il a aussi dénoncé Xavier Duval qui est aussi responsable de la situation.

Il a également mis en garde contre l’abstention qui est le seul et véritable adversaire du MMM dans ces élections. Il a aussi démenti la campagne de fausseté faisant accroire à une alliance Ptr/MMM sous tapi.  » Le MMM se présente seul avec ses 120 candidats contre trois », a-t-il dit. Ont aussi pris la parole à ce congrès Rajesh Bhagwan et Ajay Gunness président et secrétaire général du parti. le maire sortant Philippe Boudou, deux de ses prédécesseurs, en l’occurrence André Toussaint et Deven Nagalingum.

FG_AUTHORS: Mouvement Militant Mauricien

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1449-congres-mmm-a-beau-bassin-28-mai-2015

Programme Municipal 2015 du MMM – Maitrisons le devenir de nos villes

Le MMM se présente seul à ces Elections Municipales 2015 pour briguer les suffrages à un moment où le pays traverse une véritable crise de confiance. Nous sollicitons donc la confiance des électeurs pour un mandat de 6 ans pour les 5 villes du pays. Forts de notre expérience de la gestion municipale et animés de cette volonté de servir honnêtement et efficacement les citadins, nous proposons un programme municipal reposant sur 9 NOUVEAUX PILIERS

 

1.Développer des ressources humaines et inculquer une culture de service

2.Une emphase nouvelle sur la dimension sociologique de la ville

3.Environnement: Programme continu de sensibilisation et introduction de la collecte sélective des déchets

4.Mise sur pied d’un conseil économique et social municipal

5.Programme de responsabilisation citoyenne pour le respect de l’environnement et des biens de la ville

6.Améliorer la mobilité en toute sécurité

7.Définir une politique cohérente en matière de santé préventive

8.Encourager l’esprit sportif et la créativité

9.Une nouvelle liberté financière

{pdf=http://mmm.mu/files/Programme-municipal-2015-MMM.pdf|750|600}

ELECTIONS MUNICIPALES – DEMARRAGE DE LA CAMPAGNE

Le MMM a présenté son programme à la mi-journée

-Congrès nocturne ce soir à Beau Bassin et demain à La Tour Koenig.

PROG

Le MMM a démarré ce  jeudi 28 mai sa campagne pour les élections municipales du 14 juin avec la présentation à la mi-journée à l’hôtel Hennessy Park à Ébène de  son programme et ce soir avec un congrès au centre Alex Vellin, à Beau Bassin. Demain vendredi, il sera au no1 à La Tour Koenig. La semaine prochaine, lundi à Vacoas/Phoenix, mercredi à Curepipe, jeudi à Quatre Bornes et au no 4 et vendredi à Port Louis pour les circonscriptions  nos 2 et 3. Un autre programme pour chaque ward sera présenté bientôt.

PROG

Paul Bérenger, a déclaré qu’après la présentation  des candidats, il est très fier de l’équipe MMM et que le contraste est éloquent avec celle de l’adversaire. Il a dénoncé les palabres de Duval et Pravind Jugnauth.à l’effet qu’il y a une entente souterraine entre le MMM et le Ptr. Il a ajouté que le MMM se présente seul avec ses 120 candidats contre tous les trois. Le leader MMM a lancé un appel pour une campagne civilisée.

Il a aussi dénoncé les licenciements de ceux qui avaient été confirmés par la LGSC. Encore une fois c’est le zig zag comme ce fut pour le cas de BAI, a-t-il dit. « Tou sala pe fer dan lebi pou fer  per  pou eleksion et ranplase par zot dimoun kouma Gayan et Ivan pe fer». Présentant le programme à la presse, il a félicité ceux qui l’ont rédigé surtout sur cette beauté philosophique  municipale qui respire de l’expérience du MMM dans les mairies depuis des années. Il a souligné que la deuxième dimension concerne  des projets spécifiques et prioritaires pour les cinq villes. Il le dédie aux 120 candidats, a-t-il dit. Il a aussi annoncé un autre programme pour chaque ward.

Lire le programme dans son intégralité sur http//mmm.mu

FG_AUTHORS: Mouvement Militant Mauricien

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1447-elections-municipales-demarrage-de-la-campagne

La baguette maléfique!


Le peuple admirable y avait cru. Monts et merveilles avaient été jetés en appât. L’intox médiatique aidant, les mauriciens de tout acabit, se frottaient les mains, tournées vers l’hôtel du gouvernement attendant que les nouveaux princes et princesses qui nous gouvernent y déposent la manne, comme promis par l’alliance gouvernementale.

 

Bientôt six mois depuis que les maroquins ministériels ont trouvé de nouvelles rondeurs épousant leurs coins et recoins. Le peuple,lui, reste toujours dans l’expectative. Serait-ce un nouveau épisode du fameux Anne, ma sœur Anne? Trop tôt pour un tel jugement? Pourtant, les signes indiquent, qu’une fois encore, le peuple a été magistralement roulé dans la farine.

 

Bien sûr, certains scandales ont vite été mis au jour, au soulagement général, mais demeurent profondément embourbés dans une complexitéà perdre le plus fin des enquêteurs dans leurs méandres et les rendre perplexes au vu des ramifications compliquées qui dépassent nos frontières.

Ce qui est certain, par contre, c’est que l’esprit de tout un chacun a vite été enveloppé dans l’imbroglio que représentent ces scandales, avec des acteurs, les uns plus notoires que les autres. Évidemment, la presse écrite et parlée en a vite fait des choux gras avec des titres on ne peut plus sensationnels. Les conversations autour des tables à manger de tout foyer, du plus modeste au plus somptueux, et celles dans les soirées mondaines et diplomatiques se focalisent très vite sur le déferlement presque quotidien d’un chapelet de personnalités aux Casernes centrales dans le cadre des enquêtes ouvertes au sujet de ces scandales. 

 

Et du coup, les déboires quotidiens du Mauricien moyen sont relégués au second plan et sont presque banalisés! Son inquiétude face à la dette qu’il a été contraint de contracter pour subvenir à ses besoins domestiques, ou pour les études de son enfant ou encore pour sa perte d’emploi, sans crier garde, est traitée comme un fait divers! On lui demande de continuer à se serrer la ceinture, en attendant que la lumière jaillisse au bout du tunnel. Encore une fois, c’est l’éternel Anne, ma sœur Anne…

 

En attendant, le régime actuel accumule des entorses à la transparence et la bonne gouvernance, en dépit de la mise sur pied d’un ministère de ce nom, mais vite transformé en ministère des inquisitions et cela, malgré la posture sainte-nitouche affichée pendant la campagne électorale.

 

Dès les premières semaines de son installation, ceux qui ont été mis aux affaires ont procédéà des nominations douteuses et scandaleuses. Père, fils, parents, de sang ou de lien, copains, copines, et autres ‘campaign managers’ ont vite trouvé des positions rémunérées des deniers publics, alors que les emplois promis pour les milliers de jeunes ne pointent même pas un petit nez! Au contraire, au lieu de créer des emplois, ils sont affairés à créer le chômage et instiller l’incertitude, voire l’angoisse chez les employés de certaines entreprises dans la tourmente. Les licenciements on/off de ces derniers temps et la mise à pied de ceux recrutés dans les services parapublics après le 1er juillet 2014 ont fini par saper le moral et la santé de plusieurs employés et de leurs familles. Les dommages collatéraux deviennent légion. Publico, organisme publicitaire ayant fait ses preuves pendant des décennies, a été contraint de mettre la clé sous le paillasson. Les petites et moyennes entreprises (PME) n’embauchent presque plus et licencient également, asphyxiées qu’elles sont par l’ardoise salariale.

 

Les contradictions sont devenues monnaie courante. On décrie le fait que les mauriciens sont une nation de consommateurs, mais on diminue le taux d’intérêt pour les achats à tempérament, incitant ainsi à plus de consommation et donc à la dette!

 

On nous dit aussi que les mauriciens sont une nation de ‘zougader’, mais voilà qu’on augmente le nombre de licences pour casino!

 

Face à la situation instable de l’économie, reflétée au niveau de la Bourse, le désinvestissement étranger devient inquiétant. Le cours des actions de certaines compagnies, jadis connues comme des plus performantes chute, et dans certains cas, de façon vertigineuse. A tel escient, que les analystes de la place imputent ce revers dramatique aux actions gouvernementales et  commentaires irresponsables des ministres, inclus ceux du ministre des finances!

 

L’insécurité sévit toujours. Les routes sont demeurées meurtrières. Les crimes de société et la délinquance sociale remplissent les pages de nos journaux et sont sur nos ondes de façon quotidienne.

 

Crise sur crise,quoi!

 

Mises à part certaines mesures palliatives et cosmétiques, la situation générale demeure précaire malgré les tentatives de nous faire accroire que tout va bien et qu’il existe un ‘feel good factor’ dans le pays.

 

Les municipales sont l’occasion pour les citadins d’envoyer un message clair et net à l’hôtel du gouvernement.

 

Car baguette magique? Niet! Plutôt baguette maléfique, oui!

 

Vijay Makhan

22/5/2015.