CONGRES DE L’ALLIANCE DE L’UNITE ET DE LA MODERNITE A CUREPIPE

Paul Bérenger parle de la relance économique dans la justice sociale

 

CON

 

 Après St Pierre samedi, Riche Mare  lundi, c’est  la circonscription Curepipe-Midlands, qui a accueilli mardi soir 21 octobre l’alliance de l’Unité et de la Modernité en congrès à l’hôtel de ville. Jour après jour la foule présente annonce  un nouveau 60/0.  C’est  l’occasion pour Navin Ramgoolam et Paul Bérenger de dénoncer  l’alliance Lepep.


Lors de son intervention mardi soir à Curepipe, Paul Bérenger, a une nouvelle fois parlé de la relance économique dans la justice sociale. Réagissant  sur la décision de la cour Intermédiaire de rayer le procès contre Ajay Gunness, il a sévèrement critiqué l’ICAC. Il se dit réjouir de cette décision et les sévères critiques émises à l’encontre de l’ICAC. « L’ICAC inn bien gayn maltrete avek la kour », selon lui.  » L’alliance PTr/MMM a une occasion historique. La lutte contre la fraude et la corruption a déjà débuté avec la commission d’enquête au Mauritius Turf Club. L’ICAC sera remplacé par un Serious Fraud Office », a lancé le leader du MMM.
Paul Bérenger a aussi critiqué   le leader de l’alliance Lepep, sir Anerood Jugnauth pour ses choix de candidats pour les prochaines législatives, notamment la candidature de l’ancien CP Raj Dayal au no 9 (Flacq-Bon-Accueil). « Anerood sanse  responsab. En 2014 li al rod Raj Dayal. Kisanla pran Raj Dayal o serie », a-t-il dit.

 

Navin Ramgoolam dénonce SAJ et Xavier Duval

 

CON

 Navin Ramgoolam s’adressant à l’assistance à Curepipe

Le Premier ministre et leader du PTr Navin Ramgoolam a abondé dans le même sens que Paul Bérenger, dans ses critiques contre SAJ. Pour lui, c’est une fin de carrière terrible qui s’annonce pour le leader de l’alliance Lepep : « SAJ finira mal sa carrière. “To pou rant dan poubel de listwar” », a-t-il dit, en ajoutant que SAJ a toujours eu le soutien de la force des autres pour accéder au pouvoir : « Tou letan linn mont dadak. »
Navin Ramgoolam, a aussi dénoncé   Xavier-Luc Duval pour avoir accepté de faire alliance avec SAJ, qui pendant des années durant a persécuté  sir Gaëtan Duval. Il a affirmé que pendant les dix années durant lesquelles Xavier-Luc Duval était ministre, celui-ci n’a pas fait grand-chose au sein des ministères dont il avait la charge, à savoir ceux du Tourisme, de l’Intégration sociale et des Finances.

 

CON

La foule à Riche Mare, lundi

Navin Ramgoolam a rappelé le temps où Xavier-Luc Duval voulait à tout prix que Michael Sik Yuen soit éjecté du gouvernement. « Mais j’avais fait comprendre à Xavier-Luc Duval que je n’avais rien à reprocher à Michael Sik Yuen » en ajoutant que le ministre du Tourisme faisait du bon travail.

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1400:congres-de-lalliance-de-lunite-et-de-la-modernite-a-curepipe&catid=1:latest-news&Itemid=44