L’ALLIANCE DE L’UNITE ET DE LA MODERNITE A ST PIERRE

Navin Ramgoolam  réclame des « élections  correction »  pires que 95


ST  

 

Lors du congrès de l’alliance de l’Unité et de la Modernité à St Pierre, ce samedi 18 octobre, au Mohit Hall à Saint-Pierre, Navin Ramgoolam a réclamé à l’électorat de cette circonscription des élections  correction pires que 95 et que Pravind Jugnauth fasse le plus mauvais score de sa vie. Quant à Paul Bérenger il a promis que cette alliance allait  combattre la pauvreté, revoir la pension de vieillesse et des veuves autant que possible et les salaires les plus bas sans augmenter la taxe.

 

Lors de son intervention le leader du PTr, Navin Ramgoolam a un nouvelle fois dénoncé le  MSM. Il a expliqué que c’est  un parti qui « monte dadak », alors que le PTr et le MMM remportent des  élections dans la lutte. Il a rappelé que pour la partielle au no 8 «  Pravind Jugnauth a soulevé le drapeau rouge, et sans l’aide du PTr,  il aurait mordu la poussière, c’est pour cela que je vous demande de lui faire payer pour cela ». Il a promis que  tant qu’il  serait  leader du PTr, il ne ferait plus jamais alliance avec ce parti.  Il a demandé à ceux présents des élections  correction pires que 95 et à «fer Pravind Jugnauth gayn pli move score ki kapav gagne azordi».  

Parlant de l’alliance de l’Unité et de la Modernité, il a souligné que les discussions étaient ardues entre le PTr et le MMM, « et j’ai dit à Paul Bérenger que si elles n’aboutissent  pas, le PTr irait seul aux élections au lieu de faire une alliance avec le MSM. Paul Bérenger m’a dit qu’il allait en faire autant ». Il a ajouté qu’il préfère travailler avec le MMM, car  avec le MSM il doit tout le temps surveiller ses ministres. «Avec le MMM, nous n’avons pas à surveiller des ministres corrompus et cela même s’il y a des différences entre les deux partis», a-t-il dit.

ST  Il a expliqué comment quand le PTr arrive au pouvoir, il a fait déménager le ministère de l’Éducation « du Sun Trust, bâtiment de la honte, et que le MSM a poursuivi l’État en justice. Et que quand Pravind Jugnauth est venu au pouvoir, il a demandé au parquet de ne pas défendre le gouvernement dans ce cas et le MSM a alors gagné Rs 45 millions ».Quant à l’épisode de l’introduction des langues orientales au CPE, Navin Ramgoolam a rappelé qu’il avait tenu tête au projet : « En 1994, j’étais leader de l’opposition, j’ai dit à sir Anerood Jugnauth que je ne voterais pas, car cette loi est discriminatoire envers la communauté créole et à ce moment-là, j’étais en discussion avec Paul Bérenger et les élections générales approchaient ». Il  a aussi rappelé que « dans mon propre parti, certains voulaient que je vote et  qu’au sein de mon bureau politique, il y avait un courant qui me disait de voter sinon le PTr risque de perdre les élections. Je leur ai dit que j’ai une conscience et que s’il fallait que je démissionne comme leader du PTr, je le ferais, car je ne voudrais pas que le PTr perde les élections. »

 

Pour ce qui est de la pension de vieillesse, il a rappelé que c’est l’alliance Ptr/MMM qui a doublé cette pension le 12 mars 1996. Il a longuement commenté la promesse de l’alliance Lepep d’augmenter le montant de la pension de vieillesse. «Ils auront besoin de Rs 4,5 milliards, zot pou ena pou met tax lor seki noun pa finn mete.»

 

Navin Ramgoolam pour conclure a dit que « tant que je suis là avec Paul Bérenger, n’ayez pas peur » et a lancé cet appel : « Le PT reste un parti discipliné, tout comme le MMM. Il faut une élection correction pour jeter le MSM dans les poubelles de l’histoire ».

 

Paul demande aux électeurs du no 8  de voter bloc pour que le MSM fasse son plus mauvais score



ST  Pour sa part Paul Bérenger a indiqué  que «rien n’a encore été finalisé en ce qui concerne la liste des candidats, même ici au no 8». Mais il a  souligné que le programme de l’alliance PTr-MMM suscite «de plus en plus d’enthousiasme dans plusieurs pays, surtout en ce qui concerne le partage de pouvoir. Se ki nou pe rod fer se enn lekzanp pou tou dimoun». Il a ajouté qu’il n’est pas bon que tous les pouvoirs soient concentrés entre les mains d’une seule personne.

Parlant  du départ  de Sangeet Fowdar, Paul Bérenger a déclaré que les élections sont une occasion pour épurer le MMM. Il a ajouté : «J’ai demandé à Rajesh Bhagwan de lui envoyer un e-mail pour lui dire qu’il est suspendu de toutes les instances du MMM parce qu’il menait une campagne communale.  Quand on vous ne donne pas de ticket, vous claquez la porte. Il y aura encore quelques-uns, je dis bon débarras, car c’est là que nous découvrirons qui sont les vrais soldats militants qui croient en notre cause et qui restent avec nous. »

Deux secteurs recevront une attention particulière, a-t-il souligné : l’éducation et la santé. Mais aussi la justice sociale. Il a promis qu’en relançant l’économie, « nous allons combattre la pauvreté, revoir la pension de vieillesse et des veuves autant que possible et les salaires les plus bas sans augmenter la taxe ».

Paul Bérenger a terminé son intervention en faisant un appel aux jeunes  qui doivent retrouver leur idéalisme  et a demandé aux électeurs du no 8  de voter bloc pour que le MSM fasse son plus mauvais score.

 

 

 

 

 

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1397:lalliance-de-lunite-et-de-la-modernite-a-st-pierre&catid=1:latest-news&Itemid=44