DINER D’ANNIVERSAIRE AU NO3

Paul Bérenger : «Le nettoyage a déjà commencé »

 

Prenant la parole, lors d’un diner  organisé par le régional numéro 3, mardi 30 septembre, à l’occasion du 45ème anniversaire du MMM, Paul Bérenger n’a pas manqué d’affiché sa volonté de nettoyer le pays.  Le leader du MMM a dénoncé l’alliance Lepep, en l’occurrence, sir Anerood Jugnauth. Autre point fort de son discours concerne l’économie du pays.

 

DINE

 

« L’opération nettoyage a déjà commencé. » Le leader du MMM est catégorique.  «Le changement a déjà commencé», en citant la commission d’enquête sur l’industrie du turf mauricien. Il a affiché sa confiance pour le combat contre la fraude et corruption.  Il a par ailleurs mentionné « le coverage » de la MBC pour la conférence de presse de l’alliance Lepep, qu’il juge comme étant une vrai preuve de démocratie.

Fustigeant l’alliance Lepep et son leader sir Anerood Jugnauth, il a demandé : « Que représente nos adversaires ? ». La division, a-t-il martelé, avant d’ajouter :  «On ne peut oublier comment ils ont traité la communauté musulmane dans le passé et plus récemment quand sir Anerood Jugnauth s’est opposé à ce que Reza Uteem soit numéro 3 au sein du Remake. »  Il a ainsi rassuré les membres de la communauté musulmane en disant « je n’ai jamais regardé tel ou tel communauté différemment.  Ce n’est pas Anerood Jugnauth qui viendra me faire la leçon sur le respect des communautés. Toutes les composantes de la nation mauricienne aura un rôle clef  dans le prochain gouvernement MMM-PTr».

 

L’économie en panne

 

« L’économie de ce pays est en panne. Si nous ne prenons pas les initiatives nécessaires, il le restera. Ce sera difficile de relancer l’économie, mais nous avons une équipe compétente qui pourra le faire », a rassuré le leader du MMM.  Il a souligné qu’il faudra des mesures courageuses  pour relancer l’économie.

 

Appel aux syndicats


Paul Bérenger a aussi profiter de l’occasion pour lancer un appel aux syndicats, suite à la menace de grève dans le secteur du transport, le port et l’industrie sucrière.  « Donner une chance au pays. Laisser le pays respirer durant cette période d’élections. Une fois que nous serons au gouvernement nous allons ouvrir le dialogue avec les syndicats», a-t-il déclaré.

 

« Nous n’avons jamais vendu »

 

En réponse aux critiques de l’adversaire, qui  le qualifie de « traître », le leader du MMM a répliqué que « nous n’avons jamais vendu en 45 ans de lutte. Nous avons toujours su garder la tête haute. Pour nous c’est le pays qui compte avant tout. »

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1388:diner-danniversaire-au-no3&catid=1:latest-news&Itemid=44

ACCORD PTR/MMM – 20 SEPTEMBRE 2014

 

UN PEUPLE  UNIUN PAYS MODERNE


Lors d’une cérémonie ce matin, samedi 20 septembre, l’accord entre le Ptr et le MMM a été rendu public après avoir été signé par Navin Ramgoolam et Paul Bérenger.


ACCORD


Après la signature de l’accord, leader du PTr, Navin Ramgoolam a déclaré : « Ce 20 septembre 2014 marque un tournant décisif dans le développement politique de notre pays. L’accord que nous venons de signer ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de notre pays ».  Il a ajouté : « nous avons souhaité que cet exercice se fasse en public dans la transparence afin que les Mauriciens et les Mauriciennes prennent connaissance de la vision commune que le PTr et le MMM ont pour le pays ».

Il a poursuivi en disant : « Ce n’est pas un accord entre Paul Bérenger et moi. C’est un accord global qui ne tient pas en compte uniquement la réforme électorale, mais il contient les grandes lignes de notre programme gouvernemental. C’est un accord qui propulsera l’île Maurice, qui fera de notre île encore plus moderne, un modèle de la démocratie ».

Il a affirmé que Paul Bérenger et lui ont mis de côté leurs  différences.  « C’est normal que quand vous avez deux leaders forts issus des deux plus grands partis de l’île Maurice, il y a certaines divergences. Mais nous avons décidé de focaliser sur nos principes et valeurs communs. »

Il a ajouté : « nous avons rédigé et signé cet accord de façon formelle afin qu’il soit clair et net comment se fera le partage des pouvoirs entre le Premier ministre et le Président de la Seconde République, sans ambiguïté et de démontrer la confiance qu’il y a entre nous ».

 

ACCORD

 

Quant à Paul Bérenger, il a déclaré que cet accord est une étape décisive après la conférence de presse conjointe du 6 septembre et le « get together ». Il a ajouté que le slogan de l’alliance PTr-MMM,  Un peuple uni, un pays moderne  est  un programme en lui-même.

« Je suis très content de ce slogan. Dès aujourd’hui, nous serons actifs sur le terrain. Cette banderole sera présente aux quatre coins de l’île Maurice ce dimanche matin 21 septembre. Elle apportera un nouveau message et un nouvel espoir pour la population. Ce sera un  premier exercice commun PTr-MMM. »  Il a  mis en garde contre les  tentatives de “met tioula” entre le PTr et le MMM en faisant allusion  à une lettre anonyme qui circule depuis vendredi 19 septembre et ayant pour objectif de  emer la zizanie entre le PTr et le MMM.

Paul Bérenger a aussi annoncé que l’alliance PTr-MMM se prépare pour un meeting conjoint : « Nous discutons toujours sur la date et le lieu où se tiendra ce meeting historique. »

Parlant de la Seconde République, Paul Bérenger a annoncé qu’une équipe, composée d’Alan Ganoo, de Reza Uteem et de Veda Baloomoody, travaillera sur ce dossier. Et côté PTr, on retrouvera, entre autres, l’attorney General Satish Faugoo, avait dit Navin Ramgoolam plus tôt.

En ce qui concerne le  programme électoral PTr-MMM, Jayen Cuttaree, Steven Obeegadoo, Pradeep Jeeha et Viren Ramchurn représenteront le MMM, alors que du côté du PTr, les noms de Rama Sithanen et de Milan Meetarbhan ont été cités par Navin Ramgoolam.

 

Lire l’accord PTr-MMM dans son intégralité

 

Electoral Alliance Agreement between the MLP and the MMM

 

The Mauritius Labour Party (MLP) and the Mouvement Militant Mauricien (MMM) hereby agree to enter into an electoral alliance agreement for the next general elections.

 

The agreement outlines a framework for an inclusive and a power sharing government and states some key rules and procedures that constitute the underlying foundation of our partnership.

 

The agreement is structured as follows:

 

  1. Preamble
  2. The main policy content of our agreement
  3. Electoral Reform
  4. Constitutional modernisation and Second Republic
  5. Electoral Alliance
  6. Government Formation
  7. Two legislative agenda priorities
  8. Election of the President and the Vice-President
  9. Permanent Coalition Committee
  10. Conclusion

 

  1. 1. Preamble

This document summarises the policy agenda and the core principles governing the alliance between our two parties, our shared desire to contest the next general elections together and to work in the national interest, the main objectives that would govern the coalition upon assuming power and the cooperation framework for a new Government.

 

It is based on a clear and coherent power sharing agreement underpinned by a strong, stable and effective government. It provides a basis to foster trust and confidence to govern the country together. We are putting national interest ahead of party interest.

 

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1385:accord-ptrmmm-&catid=1:latest-news&Itemid=44

ASSEMBLEE DES DELEGUES – 14 SEPT 2014

Les délégués votent massivement en faveur de l’alliance Ptr/MMM


ASS



Après le Bureau Politique et le Comité Central, c’est au tour de l’assemblée des délégués, instance suprême du MMM, de voter en faveur d’une alliance PTr-MMM. Les délégués  ont voté  massivement  en faveur de cette alliance, ce dimanche 14 septembre. 


ASS

 

Paul Bérenger, leader du MMM, s’adressant aux délégués a donné quelques détails sur cet accord électoral. Il a parlé de l’avenir du pays et a expliqué pourquoi, selon lui, il est impératif de conclure cette alliance avec le PTr. Concédant qu’il faut faire beaucoup de sacrifices, il a demandé aux militants de mettre de côté leurs sentiments et de penser avant tout au pays.

« Navin Ramgoolam et moi, nous allons faire tout ce qui est possible pour que cette alliance réussisse », a-t-il lancé. Il a affirmé avoir «la conviction que nous ferons de Maurice un pays phare». Il s’est également dit conscient du fait qu’il prend des risques, mais il reste convaincu que Ramgoolam aussi fera de son mieux pour que cette alliance soit un succès». Et de souligner que«moi et Navin Ramgoolam nous prenons un engagement envers l’Histoire».

Paul Bérenger s’est aussi adressé aux jeunes, leur demandant de ne pas tourner le dos à la politique.«Je supplie les jeunes de ne pas croire que tous les politiciens n’ont pas de principe», a-t-il indiqué.


ASS  

 

Selon le leader du MMM, une victoire de cette alliance aux prochaines élections  va approfondir la démocratie. Et avec cette alliance «nou pe pran nou destin dan nou lame», a-t-il souligné. Parlant de l’opposition, il a déclaré que nous avons une opposition lamentable. «Pravind Jugnauth ose me traiter de traître. Nous faisons une alliance avec le PTr sur la base d’un programme. Il oublie que c’est lui qui a porté le Ptr au pouvoir en 2010», a souligné Paul Bérenger. Il a cité deux  dossiers : le projet téléphérique de Seetaram et les terrains alloués à un bookmaker. «  Le MSM aura à répondre devant le Serious Fraud Office », a-t-il dit.

ASS  

Ariane Navarre-Marie qui présidait cette assemblée a déclaré que cette présente assemblée est historique car elle a rendez-vous avec l’histoire et que les militants n’ont pas droit à l’erreur. Elle a demandé aux militants de voter massivement en faveur de cette alliance pour que le MMM réalise son rêve.

 ASS

Quant à Alan Ganoo, il a déclaré que c’est un grand jour pour le parti et le pays. Il a ajouté que cet accord entre le Ptr et le MMM est un partage équilibré entre le PM et le Président. Selon lui : « dan sa lakor la,  nou trouv nou bann pilie nou program et nou 2 rev : Reform elektoral e deziem repiblik ». Lui aussi, il a exhorté les délégués présents à approuver cette alliance.

 

A l’heure des débats, aucun membre ne s’est prononcé contre cette alliance et n’a exprimé des  craintes.

ASSASSASS

Lors du vote, les délégués présents ont voté  massivement  pour cette alliance PTr-MMM.

ASS

Cette alliance ayant été avalisée par l’assemblée des délégués du MMM, Paul Bérenger a affirmé qu’il soumettra sa démission en tant que leader de l’Opposition au Président de la République Kailash Purryag ce  lundi 15 septembre. C’est un jour historique a dit le leader du MMM pour conclure.

 

 

 

 

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1382:assemblee-des-delegues–14-sept-2014&catid=1:latest-news&Itemid=44

ACTIVITES DU MMM

Assemblée des délégués ce dimanche


ASS

 

Après que le Bureau Politique et le Comité Central ont ratifié l’alliance avec le Ptr, c’est au tour de l’assemblée des délégués, l’instance suprême du MMM, qui se réunira ce dimanche 14 octobre à 10 heures, à la salle municipale de Belle Rose pour ratifier ou non cette alliance. Après l’intervention de Paul Bérenger, comme à l’accoutumée, les militants interviendront et ensuite ces derniers prendront part à un vote  pour ratifier ou non cette alliance.

 

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1380:activites-du-mmm&catid=1:latest-news&Itemid=44

ACCORD PTR/MMM

Navin Ramgoolam : «Une nouvelle étape dans l’histoire politique du pays »


ACCORD

Lors de la conférence de presse conjointe Navin Ramgoolam/Paul Bérenger pour présenter l’accord entre le Ptr et le MMM dans le cadre d’une alliance entre ces deux partis, le leader du Ptr a qualifié cet accord de nouvelle étape dans l’histoire politique du pays. Quand au leader du MMM, il a déclaré que c’est un bon compromis entre les deux plus grands partis du pays.

Abordant l’accord entre les deux partis, Navin Ramgoolama déclaré: «Cet accord a été réalisé autour d’une vision commune pour l’avenir de l’île Maurice afin de franchir une nouvelle étape basée sur un programme commun pour consolider l’unité nationale et approfondir la démocratie » . «C’est une  nouvelle étape dans l’histoire politique du pays», a-t-il ajouté. Selon lui, cet accord historique permettra au pays de passer à une nouvelle étape de son développement et d’accéder à la modernité. Cette alliance, a-t-il soutenu, repose sur un partage équitable des responsabilités gouvernementales entre les membres des deux partis, mais aussi du pouvoir entre le Président de la République et le Premier ministre. Ensuite il a parlé du contenu de cet accord.

Il a expliqué les prérogatives du Président et du PM sous la 2e République qui sera une réalité après les prochaines élections. Un panel d’experts se penchera sur les questions constitutionnelles et fera des recommandations, a-t-il ajouté.

Le premier Président de la République de Maurice sera le Dr Navin Ramgoolam et le vice Président sera Jayen Cuttaree, ces derniers seront élus au suffrage universel pour sept ans. Le Président de la République nommera le Premier ministre. Le Président peut dissoudre l’Assemblée nationale. Il peut présider le Conseil des ministres quand il le souhaite et s’exprimer au Parlement quand il le jugera nécessaire. Le poste de vice-Premier ministre sera du PTr tandis que le n° 3 du gouvernement et le Speaker seront du MMM. L’Attorney General, les ministres des Finances, de l’Intérieur et des Affaires étrangères seront du PTr, tandis que le Chief Whip sera du MMM. L’équipe gouvernementale sera composée de 24 ministres, avec 12 membres du Ptr et 12 du MMM.

Les nominations sur les conseils des corps publics et parapublics seront faites après consultations entre le Président et le Premier ministre. Nomination du Gouverneur de la Banque de Maurice (BoM), du directeur et des membres du board de la MBC par le Président en consultation avec le Premier ministre. Les membres du Serious Fraud Office seront nommés par le Président en consultation avec le Premier ministre et le leader de l’opposition. Nomination du directeur de l’Audit par la Public Service Commission (PSC) par le Président, en consultation avec le Premier ministre et le leader de l’opposition. Partage de30-30 tickets aux législatives. Les deux partis auront des candidats dans chaque circonscription.

L’accord sera signé le 20 septembre, a-t-il  indiqué, après l’Assemblée des délégués du MMM qui se tiendra le 14 septembre prochain.

 

Réforme électorale


ACCORD

Au niveau de la réforme électorale, « maintien des 20 circonscriptions et le système de First Past the Post avec trois députés par circonscription et pour Rodrigues – il y aura trois députés au lieu de deux – et une dose de proportionnelle. Chaque parti devra soumettre à la commission électorale  une liste de 20 candidats pour intégrer le Best Loser System, et le seuil d’accessibilité au Parlement sera de 10 %. 1/3 de candidats de sexe différent et possibilité de la double candidature », a-t-il rappelé.



Paul Bérenger : « Un bon compromis entre les deux plus grands partis »


ACCORD

Paul Bérenger, pour sa part,  a déclaré que les deux plus grands partis du pays sont parvenus à un bon compromis. Il a tenu  à rassurer tout le monde : « Nous prenons un engagement solennel sur le fait que nous allons approfondir et consolider la démocratie. C’est une des tâches prioritaires. Certains essaieront de faire peur. Il n’y a rien à craindre. Bien au contraire. »

Un des points clés de l’alliance PTr-MMM, selon lui, c’est de consolider et d’approfondir la démocratie. « Même avec un 60-0, il n’y aura aucune arrogance au pouvoir. Il y aura un respect vis-à-vis des autres partis de l’opposition. » Il  ajoute : « Ce que nous voulons faire ensemble à la tête du pays c’est faire de notre pays un pays phare, un exemple et un modèle dont nous serons tous fiers ; un héritage à la jeunesse d’aujourd’hui et de demain. « Nous avons une sincérité totale et une vision à le faire. Navin Ramgoolam et moi savons que nous prenons d’énormes responsabilités vis-à-vis l’histoire de l’île Maurice. Nous avons la capacité de le faire ».  Il  a aussi confirmé ce que Navin Ramgoolam a déclaré avant lui sur le partage de pouvoir.

 Il s’est appesanti sur les quatre points clés du programme que présentera l’alliance. « Nous pouvons être un modèle dans le monde. L’île Maurice est citée souvent en exemple. Mais nous pouvons faire un vrai modèle d’unité dans la diversité. Cela m’a toujours animé depuis la création du MMM. Et Navin Ramgoolam a toujours parlé de rassemblement. Donc nous nous rejoignons sur ce point fondamental. » Il faut consolider et approfondir l’unité nationale et faire de l’île Maurice un modèle d’unité dans la démocratie, à commencer par une bonne réforme électorale et  un combat sans pitié contre la fraude et la corruption, la New Declaration Act et la mise sur pied du Fraud Serious Office; développement de notre économie dans la justice sociale sur le plan de la pauvreté et des inégalités économiques ; et accélérer le passage de l’île Maurice au statut de «high income country, et». « C’est ça notre projet de société. C’est extraordinaire. Après 45 ans d’action politique, cela m’enchante et m’inspire quand nous avons un programme comprenant ces quatre points. Et nous ferons des choses historiques pour notre pays », a-t-il souligné. Et d’ajouter: «On est conscient qu’on va prendre une grande responsabilité vis-à-vis de l’histoire du pays.»

 Il a confirmé que l’accord entre les deux partis sera signé le 20 septembre après l’assemblée des délégués du MMM, prévue le 14 septembre. Et une fois l’accord signé, un comité se penchera sur la loi sur une nouvelle république. Et celle-ci sera présentée au Parlement aussitôt que possible après les élections, a-t-il ajouté. Un comité coprésidé par les deux partis sera mis en place pour détailler le programme gouvernemental, a-t-il annoncé. «On mettra en place une institution indépendante pour nous aider à mettre en œuvre le programme gouvernemental et pour régler les petits problèmes », a-t-il dit.

 

 

 

 

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1378:accord-ptrmmm&catid=1:latest-news&Itemid=44

ACTUALITE POLITIQUE

Le BP et le CC du MMM et le BP et le CE du Ptr approuvent l’alliance rouge/mauve


COM

Le Bureau Politique et le Comité Central du MMM et le  Bureau Politique et le Comité Exécutif du Ptr qui se sont réunis ce vendredi 5 septembre ont approuvé l’alliance Ptr/MMM.

A l’issue de la réunion du BP et celle du CC du MMM, Paul Bérenger a expliqué que le vote a été fait à bulletin secret et que 38 membres du BP ont voté pour, 1 contre et 2 se sont abstenus. Quant au  Comité Central 68 ont voté pour, 3 contre et 4 se sont abstenus.

Il a ajouté que : « les militants ont fait preuve de maturité et chacun a exprimé son opinion. Bravo pour la démocratie au sein du MMM». Il ne reste plus qu’à l’assemblée des délégués de ratifier ou pas cette alliance, a-t-il dit.

Quand au leader du Ptr, Navin Ramgoom, après les réunions du  Bureau Politique et le Comité Exécutif rouges, il a annoncé que ces deux instances ont approuvé cette alliance à l’unanimité.

Concernant  les  détails de l’accord, les deux leaders ont précisé qu’ils seront communiqués ce samedi 6 septembre, lors d’une conférence de presse conjointe Paul Bérenger et  Navin Ramgoolam à la Clarisse House.

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1374:actualite-politique-&catid=1:latest-news&Itemid=44