WHITE PAPER SUR LA REFORME ELECTORALE

Paul  Bérenger :   « C’est un pas en avant mais deux points restent en suspens»


PNQ


Après sa PNQ, Paul Bérenger en compagnie des députés MSM/MMM, a rencontré la presse pour commenter le White Paper rendu public, lundi soir.


Paul Bérenger a jugé positif que Ramgoolam n’a pas mélangé la réforme électorale avec une 2ème République. Le White Paper est un pas en avant mais deux points restent en suspens, dit-il. Combien de candidats seront sur la Party List et qui les choisira se demande-t-il. Mais il estime que l’on a beaucoup progressé sur la réforme électorale. Il s’est aussi dit satisfait que le Premier ministre ait affirmé qu’un projet de loi sera présenté dans un délai raisonnable.

 Paul Bérenger a aussi accueilli positivement le fait que le Premier ministre ait clairement dit sa préférence pour la 3ème possibilité quant à la manière d’aligner la Party List lors de la PNQ. Ce dernier avait évoqué trois possibilités : faire une Party List par rang sous la représentation proportionnelle ; une Party List par ordre alphabétique et un mélange des deux, qui est aussi la position du Remake. Paul Bérenger, a aussi fait remarquer que c’est la première fois que le MMM, le MSM et le PTr sont d’accord sur une proposition sur la réforme électorale.

 Evoquant le fait que le candidat élu sous la représentation proportionnelle obtienne au moins 10% des suffrages exprimés, Paul Bérenger a soutenu que le Premier ministre a voulu par là égratigner le MSM. En rappelant que lors de la présentation du livre blanc, ce dernier avait notamment fait référence aux petits partis qui s’accrochent aux grands, en évoquant cette question. «Soi disant li pe vise MSM mais li pe donn koutpie dan poulailler  PMSD mem», a-t-il fait ressortir.

Paul Bérenger a aussi commenté le Copy Right Bill présenté par le ministre Choonee. Il a rappelé qu’auparavant  il y avait 7 élus siégeant  sur le board de la MASA mais que le ministre les a remplacés par des représentants des ministères. Il  a déploré le fait qu’il n’y a plus d’artistes et musiciens siégeant sur le board. Il a fait un appel pour que des artistes siègent de nouveau sur ce board.

 

Pravind Jugnauth déplore que Ramgoolam n’ait proposé qu’une représentation de 1/3 pour les femmes

 

Pravind Jugnautha, pour sa part, déclaré : «On est d’accord que c’est un pas en avant». Mais il affirme ne pas comprendre comment le gouvernement fera pour intégrer le Best Loser System dans le système de représentation proportionnelle. Il a également critiqué le fait que Ramgoolam n’ait proposé qu’une représentation de 1/3 pour les femmes et sur la Party List et au niveau des circonscriptions. Il a soutenu que l’alliance MMM-MSM avait proposé 50 % et que le MSM a toujours milité pour la cause des femmes.Le leader du MSM a conclu en espérant que le Premier ministre ne fera pas durer le suspense comme il l’a fait avec le White Paper sur la réforme électorale.

Read more http://www.mmmparty.org/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1296:white-paper-sur-la-reforme-electorale