BILAN PARLEMENTAIRE 2013

Epreuve douloureuse pour le gouvernement


 – 27 PNQ’s, 575 interpellations et 105 problèmes soulevés à l’ajournement par les députés MMM.


 BILAN

 

L’Assemblée nationale est entrée en vacances mercredi dernier. Elle reprendra ses travaux le 25 mars 2014. Depuis la reprise des travaux parlementaires, le 26 mars dernier, les députés du MMM faisant feu de tout bois, n’ont fait aucun cadeau au gouvernement. Vingt-sept Private Notice Questions ont été posées successivement par Paul Bérenger et Alan Ganoo. Quant aux  autres députés du MMM, ils ont adressé 575 questions parlementaires, nécessitant une réponse aussi bien orale qu’écrite. 105 problèmes dont 9 sur des cas spécifiques ont aussi été soulevés à l’ajournement.

Read more http://www.mmmparty.org/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1232:bilan-parlementaire-2013&catid=1:latest-news&Itemid=44

ASSEMBLEE NATIONALE

Paul Bérenger : « L’année parlementaire se termine mal »


CON


Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, Paul Bérenger a commenté entre autres les amendements qui seront apportés à la Banking Act et  à la  Public Procurement Act, le Sports Bill, la rentrée politique de 2014 et l’hommage à Nelson Mandela. Il a aussi annoncé son départ pour  Paris pour un check up de routine.


Abordant les travaux parlementaires, Paul Bérenger a déclaré: « L’année se termine mal à l’Assemblée nationale. Le gouvernement a trouvé toutes sortes de prétextes pour se sauver et pour éviter des interpellations et des Private Notice Questions ». Il est également revenu sur le Sports Bill qu’il a qualifié de projet de loi rétrograde  et dangereux. « Que chacun assume ses responsabilités devant l’histoire. Nous ferons, pour notre part, bloc pour barrer la route à toute tentative de faire renaître le sport communal », prévient-il.

 

Banking Act


CON  Paul Bérenger s’élève aussi contre les amendements qui seront apportés à la Banking Act. « Le gouvernement et la Banque de Maurice font croire qu’ils n’avaient pas les moyens légaux de combattre le Ponzi Scheme. C’est faux.  Ce n’est qu’un prétexte pour cacher leur incompétence. La loi sera amendée pour donner des pouvoirs que la BoM dispose déjà », a-t-il martelé. Il a également déploré le fait que la Financial Intelligence Unit (FIU) aura plus de pouvoirs. « C’est un dérapage dangereux. La FIU, est devenue un bouc émissaire après l’épisode du Ponzi Scheme. Or, on cherche à la dénaturer en lui donnant des pouvoirs qui l’autorise à faire des ‘fishing expeditions’. Quant à son directeur, il aura tous les pouvoirs sans que le conseil d’administration ait son mot à dire », a dénoncé Paul Bérenger. Il a fait un  appel à Xavier Duval pour qu’il fasse attention sur ce dossier. « Qu’il écoute les autres et n’entre pas tête baissée dans ‘calèche cassé’. L’histoire retiendra à quel point le ministre des Finances fera preuve de prudence et de sérieux à ce sujet. Reza Uteem et Kee Chong Li Kwong Wing étudieront le dossier et feront part de leurs analyses. Nous espérons que Xavier Duval les écoutera attentivement. D’autant plus que les ministres vont et viennent alors que les institutions et les lois restent », a-t-il fait ressortir.

 

LA MASA

 

Le leader du MMM dit aussi noter  un recul  au niveau de la démocratie en citant deux exemples. « Dorénavant, ce sont les représentants du gouvernement et quatre personnes nommées par le ministre de tutelle qui siégeront au sein du ‘board’ de la MASA. C’est une véritable provocation. C’est vrai que la MASA a des faiblesses, mais elle organisait des élections où les artistes étaient tous représentés au sein de son board », a-t-il souligné. Il a également dénoncé le fait que le ministre des Arts et de la Culture nommera les membres du centre culturel Nelson Mandela sans consulter les organisations culturelles alors qu’il était tenu de le faire auparavant.

Autresujet commenté : les amendements qui seront apportés à la  Public Procurement Act sur les appels d’offres. « Ces amendements apporteront moins de transparence. Nous espérons que Xavier Duval mesurera bien la portée de tout ce qui sera proposé », a-t-il soutienu.

 

CT Power

 

Paul Bérenger a aussi évoqué dans la même foulée son  regret  de n’avoir pas pu poser une PNQ sur CT Power. « Nous sommes en train de mettre notre destin entre les mains d’une compagnie dont on ne connaît même pas l’actionnariat », a-t-i ditl. Il se demande également qui financera la jetée pour le transport du charbon. « Est-ce que ce sera CT Power ou le CEB ? Si c’est le CEB, qui paiera la note ? C’est une véritable bombe cette histoire », a-t-il insisté.

 

Hommage permanent à Nelson Mandela



ASSEMBLEE NATIONALE  S’agissant de Nelson Mandela, s’il juge positif  le fait que l’Assemblée nationale a rendu un dernier hommage  à ce dernier, par contre il trouve que Navin Ramgoolam a raté l’occasion d’être  à la hauteur de l’événement en expliquant que les vraies démocraties comme l’Inde, les États Unis, la France, la Grande Bretagne et l’Australie et d’autres encore se sont faits un honneur d’être représenté par le gouvernement et l’opposition.


CON

 Il a ajouté : « Nous avons déjà un centre culturel Nelson Mandela, mais clairement ce n’est pas assez. C’est bien que Navin Ramgoolam ait proposé d’aménager une statue de Nelson Mandela dans la zone portuaire, mais ce n’est pas suffisant. J’ai mon propre idée pour rendre hommage de façon permanente à Nelson Mandela pour son héritage de courage, de principe, d’honnêteté et d’humilité. Je vais en discuter avec Navin Ramgoolam en espérant que nous arriverons à  un consensus », a-t-il conclu.

 

 

Paul Bérenger  à Paris pour un check up de routine

 

Paul Bérenger a  pris l’avion samedi soir pour se rendre en France pour faire un check-up de routine. « C’est purement un check-up de routine que je vais devoir effectuer tous les six mois », a-t-il affirmé. Le leader du MMM sera de retour au pays samedi prochain.

 

Les activités du MMM et la rentrée politique en 2014

 

Le MMM organisera sa fête de fin d’année ce 28 décembre. Paul Bérenger y tiendra son discours de fin d’année 2013 et du nouvel an 2014. Une nouvelle année qui sera, selon lui, cruciale. La rentrée politique 2014 sera marquée  par une conférence de presse du Remake le samedi 11 janvier. Ce jour-là, le MMM tiendra également sa première réunion de son comité central. Le bureau politique du MMM se réunira le 8 janvier. La réunion hebdomadaire du Remake est également prévue le même jour. Une assemblée spéciale des délégués est aussi prévue au début de février.

 

CPE et ZEP



CON

 

Le leader du MMM, en conclusion, a félicité tous les élèves ayant réussi aux examens du Certificate of Primary Education (CPE) ainsi que leurs parents, particulièrement, ceux des écoles des Zones d’Education Prioritaire (ZEP) comme Roche-Bois et Bois des Amourettes. Rappelant la torture que représentent ces examens, il a appelé les victimes du système à garder espoir en l’avenir.

Read more http://www.mmmparty.org/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1228:assemblee-nationale&catid=1:latest-news&Itemid=44