^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

"La population n’attend plus rien de ce gouvernement"

BAG

Intervenant lors des débats budgétaires, ce mercredi 14 juin, Rajesh Bhagwan a déclaré que l’alliance Lepep a dilapidé tout son capital de confiance vis- à-vis de la population et cela malgré la propagande de la MBC.

Il a cité les différents scandales qui a éclaboussé ce gouvernement depuis son installation en citant l’affaire Alvaro qui est le plus gros scandale du siècle qui, selon lui, n’a pas encore livré tous ses secrets. Il a poursuivi en disant que le progrès d’un pays est le résultat d’une vision claire avec une équipe bien rodée et compétente. Pour lui, l’absence d’un leadership éclairé, expérimenté et de qualité à la tête du pays se fait cruellement sentir  et c’est la raison, pour laquelle, dit-il, il n’y a rien de rassurant dans le discours du budget. Il a ajouté : « la population  n’attend plus rien de ce gouvernement et elle estime qu’elle a été arnaquée. Elle n’attend qu’une chose soit le remplacement de l’alliance Lepep à la tête du pays par une équipe intègre, compétente et patriote».

Lire le discours intégralement sur Mauritiusassembly.govmu.org

 Debate no : 11

MAK

Cette semaine, plus précisément le 5 juin, il y a cinquante ans de cela, débuta la

guerre de six jours qui allait anéantir la coalition arabe. Israël avait frappé un grand

coup qui changea à jamais la situation au moyen orient. Alors que l'on a tendance à

ramener ce conit majeur à la seule question de la confrontation entre Palestiniens

et Juifs, force est de constater que la victoire de l'état hébreu suivant cette guerre

changea drastiquement la donne dans cette partie du monde toujours en ébullition.

Au fait, cette guerre n'était nullement une entre les Palestiniens et les Israéliens.

C'en était une entre Israël et les forces arabes combinées de l'Egypte, la Jordanie

et la Syrie. D'ailleurs cette guerre qui était une humiliation cinglante pour feu Gamal

Abdul Nasser d'Egypte était aussi l'arrêt de mort aux ambitions du panarabisme

prôné par ce dernier. Il y laissa des plumes. Les frontières de ces trois pays et

d'Israël subissaient dès lors de nouvelles délimitations. L'Egypte se vit amputée de

la bande de Gaza et du Sinaï, la Jordanie de Jérusalem Oriental et du West Bank

et la Syrie des hauteurs du Golan. Ces territoires se retrouvèrent sous occupation

israélienne.

Lire la suite :   Cinquante ans de tergiversations et de subterfuges !

Reza Uteem : « Les indicateurs économiques sont au rouge»

-Betamax : « Qui paiera et comment cet argent sera déboursé», a-t-il demandé.

BUD

Dans l’ensemble, « it’s a budget which is neither creative nor bold. If this is the best budget which this government can come up with, I am afraid that it’s simply not good enough. Maurice mérite mieux », a dit Reza Uteem, lors de son intervention,  ce lundi  12 juin. Il est aussi revenu sur l’affaire Betamax. Il a rappelé que le MSM était d’accord avec le Parti travailliste et le PMSD pour l’octroi du contrat à Betamax, en 2009.

Parlant des indicateurs économiques, il a affirmé que  tout est au rouge  et que plusieurs mesures annoncées n’ont pas eu l’effet escompté. Pour lui, la réduction du taux de chômage de 7,9 % à 7,3 % s’explique par le fait que certains demandeurs d’emploi ont pris leur retraite alors que d’autres se sont tournés vers l’extérieur. « Cette baisse du chômage n’est nullement liée à la création d’emplois », a-t-il soutenu. Il a déploré que « pas un seul mot n’a été dit dans ce Budget sur l’affaire Betamax, qui paiera et comment cet argent sera déboursé. Car aucune proposition n’a été faite dans le Budget pour payer Betamax, de même que les autres réclamations faites à l’État par City Power, Rundheersingh Bheenick, Ish Sookun, entre autres ». Il a aussi mentionné les Rs 400 millions réclamées par Hogan Lovells concernant la mise en place du projet Le Morne et Pointe Jérôme. Par rapport à la BAI, il a relevé qu’aucune mention n’a été faite dans le Budget sur le remboursement aux détenteurs de polices Super Cash Back Gold et de la Bramer Assets Management.
Il a soutenu que  seul le MMM était contre le projet Betamax, alors que  le MSM faisait une opposition loyale. « Nous, au MMM, on n’était pas d’accord. Showkutally Soodhun a été le premier à défendre ce projet en donnant une leçon aux avocats à l’effet que “Betamax was exempt from procurement proceedings”. Il est quelque part responsable. » Pour lui,  les PME ne se retrouvent pas dans ce Budget .

 

Lire le discours intégralement sur Mauritiusassembly.govmu.org

 Debate no : 9



L’affaire BAI, Landscope Ltd  et les salaires et conditions de service des ambassadeurs et ceux d’Arjoon Suddhoo au MRC à l’agenda

La responsabilité de KPMG dans l’affaire BAI, le remboursement des victimes du Super Cash Back Gold et les salaires et conditions de service des ambassadeurs en poste a l’étranger et ceux d’Arjoon Suddhoo au MRC  sont parmi  les interpellations inscrites à l’agenda de la prochaine séance parlementaire par  les députés du MMM. 

PQ

The Honourable First Member for Port Louis South and Port Louis Central (Mr Uteem) To ask the Honourable Minister of Financial Services, Good Governance and Institutional Reforms – Whether, in regard to the former BAI Co. (Mtius) Ltd., he will, for the benefit of the House, obtain from the Financial Reporting Council, the Financial Services Commission and the Special Administrators thereof, information as to if they have conducted inquiries into the role played by KPMG as the auditor thereof and, if so, indicate the actions taken in relation thereto, if any?

  To ask the Honourable Prime Minister, Minister of Home Affairs, External Communications and National Development Unit, Minister of Finance and Economic Development – Whether, in regard to the VIP lounges at the Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport, he will state the criteria for eligibility thereto on behalf of the State and table the list of the persons to whom the said facilities have been extended, since March 2015 to date, indicating in each case, the reasons therefor?

 To ask the Honourable Minister of Financial Services, Good Governance and Institutional Reforms – Whether, in regard to the change in ownership of Taysun Corporate Services Ltd. in 2017, he will, for the benefit of the House, obtain from the Financial Services Commission, information as to the date on which the application therefor was (a) received and (b) approved, indicating who approved same?

Lire la suite : QUESTIONS PARLEMENTAIRES POUR LA SÉANCE DU 13 JUIN 2017