^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

La vente des actifs de la BAI, les passeports diplomatiques, les rémunérations du secrétaire financier et l’Overseas Treatment Scheme à l’ordre du jour

PQ

La vente des actifs de la BAI, les passeports diplomatiques, les rémunérations du secrétaire financier, Dev Manraj, l’Overseas Treatment Scheme et le recrutement de Mme Dorina Prayag par la CWA sont parmi les interpellations inscrites à l’ordre du jour de la prochaine séance par les députés du MMM.

Reza Uteem réclamera des détails au Premier ministre sur le Mauritius Africa Fund. Il veut savoir le nom de son ‘fund manager’, le montant et la nature des investissements dans des compagnies et des projets dans chaque cas. Il interrogera aussi le ministre du Logement par rapport à la vente des maisons par la NHDC, le ministre de la Bonne gouvernance sur la vente des actifs de la BAI.

Rajesh Bhagwan veut, pour sa part, obtenir du PM le nombre total de passeports diplomatiques en service actuellement, la liste de catégories de personnes qui ont droit et si des personnes qui font face la justice ou qui sont en liberté conditionnelle ont toujours droit et la raison. Il interrogera aussi ce dernier par rapport au recrutement des conseillers et le nombre qui sont toujours en poste malgré qu’ils font face à la justice,  en liberté conditionnelle et la nature de leur cas. Il recherchera aussi des détails au ministre du Transport par rapport au projet ‘hotel taxi’.

Adil Ameer Meea, de son côté, interrogera le PM par rapport à Dharam Dev Manraj, secrétaire financier. Il veut des détails sur ses ‘terms and conditions of appointment’, ses missions à l’étranger en indiquant dans chaque cas le pays visité et la durée, la composition de la délégation, le coût des billets, ses ‘per diem’ et les corps paraétatiques/compagnies de l’Etat où il est le président ou membre du board et ses rémunérations totales depuis janvier 2015 à ce jour etc.  Il recherchera aussi des détails sur l’Overseas Treatment Scheme au ministre de la Santé. Il veut savoir les critères pour bénéficier de ce fonds, le montant déboursé depuis janvier 2015 à ce jour et si l’épouse du député Satyaprakash Rutnah est une bénéficiaire. Dans l’affirmative, il veut connaître le montant qu’elle a reçu, la date du déboursement et si ce montant a été remboursé en indiquant la date. Il interrogera aussi le ministre des Utilités publiques par rapport au recrutement de Mme Dorina Prayag par la CWA. A  la ministre de l’Education, il veut savoir où en est la  construction de l’école du gouvernement d’Abdool Raman Abdool.

Franco Quirin interrogera comme à l’accoutumée le ministre de la Jeunesse et des Sports. Il veut savoir de ce dernier si les statuts de la MFA sont conformes aux provisions de la Spots Act. Si  la réponse est non, il veut savoir la raison. Par rapport à la Mauritius Judo Federation  il veut savoir si le ‘caretaker committee’ mis sur pied par son ministère  a terminé ses travaux? Dans l’affirmative il demande une copie en indiquant les actions prises. Il interrogera aussi le PM par rapport à la ‘Mauritius Multisports Infrastructures Ltd’.

 Lire les réponses surMauritiusassembly.govmu.org

Debate no : 18

.  

Le MMM a décidé de présenter Nita Juddoo  comme candidate à la partielle du no 18

CAN

Lors de son  bureau politique, ce lundi 3 juillet 2017, au siège de son  parti à la rue Ambrose à Rose-Hill, le MMM  a  choisi Nita Juddoo pour être sa  candidate à l’élection partielle au n°18, Belle-Rose-Quatre-Bornes. C’est ce qu’a annoncé, Paul Bérenger à l’issue de cette réunion. Toutefois, le MMM souhaite, a-t-il rappelé, des élections générales. 

Paul Bérenger : « Le MMM ne contractera aucune alliance avec le PTr même si Arvin Boolell succède à Navin Ramgoolam à la tête de ce parti »

CON

Lors de la conférence de presse du MMM, ce samedi 1er juillet, Paul Bérenger a une nouvelle fois déclaré que le MMM ira seul aux élections générales et demandé à Pravind Jugnauth de ‘step down’ après que la Cour suprême a autorisé le DPP de faire appel devant le Privy Council. Il a aussi parlé sur l’élection partielle au no 18, le trafic de drogue, le complot contre Ajay Gunness et la fourniture de poissons aux prisons.

Paul Bérenger  a tenu à mettre fin « a enn koze » à l’effet que le MMM ira en alliance avec le Parti travailliste avec Arvin Boolell à sa tête. « Le MMM ne contractera aucune alliance avec le PTr même si Arvin Boolell succède à Navin Ramgoolam à la tête de ce parti. On lui souhaite bonne chance. On s'affrontera sur le terrain», a-t-il déclaré.

Pravind Jugnauth devrait step down 

«Pravind devrait step down comme il l’a fait après le jugement de la Cour intermédiaire, il a déjà établit un précédent en démissionnant lorsqu’il avait été trouvé coupable le 30 juin 2015.Rester en poste alors qu’il attend un jugement du Conseil privé démontre son arrogance. Selon lui, «la cuisine» aurait fait pression sur sir Anerood Jugnauth pour permettre à Pravind Jugnauth de devenir Premier ministre avant que l’appel ne soit logé au Conseil privé. Il a aussi dénoncé l’attitude de Pravind Jugnauth et de la Speaker au Parlement vendredi.

Partielle au no 18

Quant au candidat que le MMM alignera , il a déclaré :«J'ai rencontré Vijay Makhan et Nita Juddoo. Vijay Makhan sera candidat aux élections générales.Le bureau politique tranchera probablement lundi. Ce sont deux ‘outstanding candidates’, le premier avec sa compétence, son expérience, sa sincérité et son engagement et l’autre qui est jeune, enthousiaste et pétillante, nous avons l’embarras du choix ».

Trafic de drogue

Autre sujet évoqué, le trafic de drogue dans le pays. La situation a empiré depuis les dernières élections, dit-il. Il a ajouté :«Personne n’est dupe. Tout le monde connaît la responsabilité de Pravind Jugnauth. Il faut dénoncer son hypocrisie de sans pitié contre les trafiquants  -  avec les avocats proches du MSM, le « zanfan lakaz  et bann pros enn depite ki mo finn denonse divan komisyon denket , lien trafikan/bookmaker, seki pouri bien pouri. Pravind Jugnauth fer pitie, sityasyon finn vinn revoltan, pa kone kouma sa pou fini. Mo redir : zis MMM ki ena kapasite pou fini zot ».

Complot contre Ajay Gunness

Le leader du MMM a aussi commenté la décision du Directeur des poursuites publiques, de ne pas poursuivre le secrétaire général du MMM, Ajay Gunness,  qui avait été accusé pour entrave à la police dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 avril à Flic-en-Flac.  Selon lui, c’est très triste qu’on force des policiers à faire partie de complot. «On avait dit que c'était un complot. C'est une gifle à Pravind Jugnauth après ce qu'il a affirmé au Parlement», a-t-il déclaré

Fourniture de poissons aux prisons

 Répondant à une question de la presse sur  l’affaire de fourniture de poissons aux prisons par le garde du corps privé de Pravind Jugnauth, il a eu ceci à dire : « C’est de l’affairisme. Une enquête devrait être initié pour aller jusqu’au fond de cette affaire».