^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

Paul Bérenger : « Il aurait dû être interrogé et arrêté par la police»

CONLors de la conférence de presse du MMM, ce samedi 22 juillet, Paul Bérenger a commenté outre les propos tenus par Showkutally Soodhun, les travaux parlementaires, l’élection partielle au no 18, un rapprochement entre le MSM et le MMM, l’aviation civile et le rapport de la BM sur l’économie bleue.

Commentant les propos tenus par Showkutally Soodhun à l’encontre du leader de l’opposition, Xavier Duval, Paul Bérenger a déclaré : «  Ce qu’il a fait est impardonnable. Il a utilisé le terme jihad. Le plus grave est son incitation à la violence», ajoutant que l’incitation à la haine raciale est plus grave. Il estime qu’il aurait dû être interrogé et arrêté par la police. Mais il déplore que la police n’a pas fait son travail. Il trouve aussi déplorable qu’au lieu d’être convoqué par la police, Showkutally Soodhun prend l’avion avec la bénédiction de Pravind Jugnauth. Il ajoute que « sa montre ki kalite imitasyon PM Pravind Jugnauth ete. » Il souligne que les propos de Showkutally Soodhun n’est pas « out of the blue» puisqu’ils arrivent après l’épisode des affiches illégales attaquant le PMSD. Pour lui, on ne pouvait s’attendre à autre chose avec ce Premier ministre qui n’a jamais agi en rappelant que le pays demande la démission de Raouf Gulbul, de Sanjeev Teeluckdharry et de Prakash Manthoora. C’est une honte que Soodhun soit toujours ministre, et qu’il n’a pas sa place dans un gouvernement, a-t-il dit.

Travaux parlementaires

Il a aussi dénoncé le renvoi des travaux parlementaires à plus de trois mois. « ‘Li vre ki sa parlma la inn tom enn nivo san presedan’. Mais ce n'est surtout pas le moment pour qu’il entre en vacances », a-t-il dit. Il a ajouté que c’est dommage et regrettable qu’une demande du MMM et du leader de l’opposition pour que  l’ID Card et un amendement à la GRA dans le Finance Bill soit ‘stand alone bill’ n’a pas été retenue. Il a aussi dénoncé l’attitude de Gayan envers les chauffeurs de taxi opérant aux abords des hôtels.

Election partielle au no. 18

Il s’est demandé s’il y aura bien une élection partielle au no. 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes) avec l’ajournement des travaux parlementaires au 24 octobre. Il dit souhaiter que des élections générales ou une élection partielle soient tenues durant ces trois mois de vacances parlementaires.

Rapprochement entre le MSM et le MMM

Il a dénoncé les élucubrations d’une personne sur une radio  a propos d’un rapprochement entre le MSM et le MMM. Il a une nouvelle fois démenti cette rumeur en disant : «Il n’y a pas et il n’y aura aucun rapprochement avec le MSM. Chaque jour qui passe montre que tout sépare le MSM du MMM».

Aviation civile

 

Il a aussi parlé de cette ‘collision ratée’ entre deux avions que la presse internationale a rapportée. « Nou soke a seki nou pe tande. Ena nou zimaz ki nou bizin pran o serie. Fode pa ki ena dout lor nou aviasyon sivil », dit-il. Il réclame une enquête et promet que le MMM «  pou vey depre avek ki serie zot pou fer lanket ».

 

Rapport de la BM sur l’économie bleue

 

C’est inacceptable et c’est un symbole de l’incompétence, selon lui, l’annulation d’une conférence pour la présentation d’un rapport de la BM sur l’économie bleue. Selon ses renseignements, dit-il, c’est Monsieur Fourretout qui a pris cette décision. C’est un manque de respect vis-à-vis de la BM, déplore-t-il.