^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

Paul Bérenger: « C’est le MSM, Bhadain, le PMSD et le Parti travailliste qui partagent la responsabilité de ce drame»

-Budget 2017/2018 : Pravind Jugnauth présentera un deuxième budget à courte vue  et  c’est dans deux ou trois ans que la crise économique frappera le pays, selon lui.

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 20 mai, Paul Bérenger a condamné le renvoi du Parlement,  il a aussi commenté l’affaire BAI et la grève de la faim, le Central Procurement Board et l’Independent Review Panel et le changement de nom de l’aéroport de Plaine-Corail.

En premier lieu, Paul Bérenger a condamné le renvoi du Parlement jusqu’à la présentation du budget le 8 juin prochain. En attendant, dit-il, « pou ena sinema abituel lor bidze». Pour lui, il n’y a pas de doute que Pravind Jugnauth présentera un deuxième budget à  courte vueavec beaucoup d’effets d’annonce qui hypothéquera l’avenir du pays à jamais. Selon lui, c’est dans deux ou trois ans que la crise économique frappera le pays si les choses se poursuivent dans la même direction. Il estime que c’est le prochain gouvernement qui héritera d’une situation économique très difficile.

Le leader du MMM abordant  l’affaire BAI a déploré qu’il y ait une formule « pa mwa sa, li sa » qui persiste. Il qualifie cela d’indécent. Il souligne que l’histoire a déjà retenu que c’est le MSM, Bhadain, le PMSD et le Parti travailliste qui partagent la responsabilité de ce drame. Il dit qu’il est urgent de trouver une solution au problème de remboursement des clients du Super Cash Back Gold et de Bramer Asset Management. «Aujourd’hui, sans plus tarder, le gouvernement doit tenir parole et respecter ses engagements. Il lui faut proposer des solutions d’urgence. Les choses se détériorent avec la grève de la faim. Pravind Jugnauth, en sa double capacité de Premier ministre et ministre des Finances, fui ses responsabilités», selon lui. Il lance un appel à toute la population, indépendamment de leur appartenance politique, de faire preuve de solidarité envers les victimes de la BAI. Il a ajouté :«Le MMM salue le courage de toutes les personnes qui mènent cette lutte, et en particulier, la députée Danielle Selvon, ainsi que les autres femmes qui sont en grève de la faim.»

Central Procurement Board et l’Independent Review Panel

 Autre point abordé, le Central Procurement Board et l’Independent Review Panel. Selon lui, il y a des menaces directesde la part du gouvernement. Il adresse une mise en garde à Pravind Jugnauth. Il lui demande de ne pas profiter du budget et du Finance Bill pour faire des amendements à la loi en catimini, avec, pour but, d’affaiblir ou d’éliminer le Central Procurement Board et l’Independent Review Panel. « La plipar de bann institisyon inn gangrene, inn pourri », dit-il-il. Ces deux institutions sont parmi deux rares institutions qui n’ont pas été polluées, dit-il.

Le changement de nom de l’aéroport de Plaine-Corail

Il a aussi tenu  à commenter le changement de nom de l’aéroport de Plaine-Corail.  « Il est dommage et triste qu’on en soit arrivé là», souligne-t-il. Il n’y avait pas lieu de changer d’appellation en 2008, selon lui. De plus, il déplore le langage  ordurier  de Mamade Kodabaccus, secrétaire général du PMSD lors du congrès anniversaire de ce parti. Il a ajouté que « sa inn provok enn reaksyon dan Rodrigues».