^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

 

Paul Bérenger : « L’heure du renouveau a sonné »

-Il promet l’honnêteté, la démocratie et la compétence.

MAI

Le premier meeting du MMM le 1er Mai après les dernières élections a été un franc succès, malgré le temps cyclonique. La foule composée des femmes, des jeunes et des vétérans venue des quatre coins du pays munis de leurs drapeaux, banderoles, ravannes, tambours et parapluies a bravé une pluie intermittente pour écouter tous les orateurs et dire non au deal papa/piti. Outre Paul Bérenger, Reza Uteem, Pradeep Jeeha, Ariane Navarre-Marie, Deven Nagalingum, Ajay Gunness, Adil Ameer Meea, Veda Baloomoody et Franco Quirin ont pris la parole lors de ce meeting présidé par Rajesh Bhagwan. 

MAI

Lors de son intervention,  Paul Bérenger a déclaré que le message du MMM en ce 1er Mai est que « tou politisien pa parey. Pa kouma Ramgoolam ou gouvernma Lepep. Ena politisien lame prop. Pa perdi lespwar, MMM promet zot ‘le vrai changement’. » L’heure du vrai changement est arrivée et l’heure du renouveau a sonné, le MMM tient à promettre trois choses : l’honnêteté, propreté et cite en exemple des nouvelles lois  sur le financement des partis politiques et l’ICAC ; la Démocratie avec la réforme électorale, terminer avec  le transfuge et l’avènement des télévisions privées et la Compétence : lui avec une équipe, le contraire du moment » a-t-il ajouté.

MAI

A ce titre, il souligne qu’il compte faire appel à des intellectuels, des jeunes et des politiciens. Il a aussi fait un appel aux Rodriguais à soutenir le MMM. Il a rappelé que c’est avec le MMM au pouvoir que Rodrigues a pu obtenir son autonomie. Il a aussi mentionné la bataille pour la souveraineté  du pays sur les Chagos  et Tromelin : « Notre indépendance  est une chose sacrée et elle ne sera pas complète tant qu’on ne reprendra pas les Chagos aux Anglais et Tromelin aux Français. ». « Le MMM vous promet le vrai changement et pour finir avec  la drogue, il n’y a que le MMM qui peut mater la mafia et combattre la pauvreté», a-t-il dit. Le MMM se présentera tout seul aux prochaines élections comme en 2010, a-t-il promis. Il a aussi rappelé la contribution du MMM au développement du pays, et ce malgré les tentatives d’intimidation, dit-il. « Seki kone kone ! Combien de fois n’a-t-on pas tenté de mettre fin à mes jours? Mais je n’ai jamais reculé pour autant. Des amis militants et moi même avons passé un an en  prison pour l’avancement des travailleurs. Ce que nous avons fait pour le pays dans les années 70 est comparable à ce qu’a fait le Parti travailliste pour le pays en 1936. » Il est aussi revenu sur les réalisations du gouvernement de 2000-2005. « Malheureusement, c’est Navin Ramgoolam qui a récolté  les fruits. Mais ce n’est pas grave, c’est aussi le pays qui en a bénéficié. »

MAI

Pour lui, le deal papa/piti a été un grand recul pour le pays. Il a demandé à Pravind Jugnauth et ce qui reste au gouvernement de suivre l’exemple de Theresa May en donnant les élections dans un délai raisonnable. Si les élections sont un vrai cauchemar pour le MSM par contre elles seront un renouveau pour le pays, selon lui. 

MAI

Il a terminé son discours en remerciant ceux présents pour leur coup de main malgré les sabotages, la pluie et le manque de moyens.