^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

« Le MMM se joint au Ptr et au PMSD pour demander à P. Jugnauth de suivre l’exemple de Theresa May »

CONPaul Bérenger, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 22 avril, a demandé à Pravind Jugnauth de suivre l’exemple de Theresa May pour organiser des élections générales. Il a aussi parlé sur la démocratie parlementaire bafouée, les scandales  et les abus, l’affaire Claudine Razaimamonjy et le coup monté contre Ajay Gunness.

Parlant de la situation dans le pays Paul Bérenger a déclaré : « Le MMM se joint au Ptr et au PMSD pour demander à Pravind Jugnauth de suivre l’exemple de Theresa May pour organiser des élections générales. Pour une fois, Pravind Jugnauth aurait dû avoir un peu de courage et de dignité ». Il a ajouté que le MMM se présentera seul aux élections législatives comme c’était le cas en 2010 car, plus que jamais, il faut changer le pays. Et sera présenté comme Premier ministre pour une période de cinq ans. Il a ajouté : « Mo ti prefer en lot prezantation. Mo pa kontan sa lide ena dimoun kwar Berenger anvi sa sink an la a tou pri. Mo ti prefer plis enn imaz dekip». Nous présenterons notre équipe ministérielle en temps et lieu, a-t-il dit.

La démocratie parlementaire bafouée

Evoquant les travaux parlementaires, il a dit : «La démocratie parlementaire continue à être bafouée avec la complicité permanente de la Speaker «Cette semaine au Parlement, seulement trois questions ont été débattues. Speaker soutir Pravind Jugnauth pu perdi letan. C’est honteux de sa part. Maya Hanoomanjee pou pas dan listwar kouma enn de bann pli mové Speaker», a-t-il ajouté. Pour lui, cette dernière et la majorité cherchent tous les moyens pour bloquer l’opposition et l’empêcher de poser des questions au Parlement.

Scandales et abus

Il a aussi évoqué les « scandale sur scandale et les abus sur abus » en citant le dernier exemple : le salaire de Gérard Sanspeur, ‘senior advisor’ au bureau du Premier ministre. Selon lui, c’est  choquant. « Pas zis Rs 500 000 mais 15 missions au coût de plus de Rs 1,7 millions. Il faut connaître  les ‘per diem’ aussi», a-t-il lancé. Il a aussi déploré la déclaration faite par ce dernier. Selon lui, « Gérard Sanspeur a insulté les ‘ti dimoun’. Sa kalite li flat li mem, kouma dir sa Rs 500 000 pas assez. So arogans an plis dégoutan.» Il a, dans la foulée, demandé à ce que le gouvernement dise ce qui se passe réellement au sein de Mauritius Telecom et de rendre public le salaire de son Chief Executive Officer, Sherry Singh. «Bizin kone ki abi pé fer akoz gouvernman mazorite. Kan koz lor la dan Parlmat ena ‘black-out’. Sherry Singh gagn plis ki Rs 1 milion par mwa. Nou ena drwa kone», a-t-il déclaré Pour lui, il « faut des conseillers dépendant leur compétence mais qu’il ne faut pas payer des salaires exagérés et que les conseillers ne siègent sur vingt ‘board’ à la fois ».

Coup monté contre Ajay Gunness

Quant  à l’arrestation d’Ajay Gunness, c’est un véritable coup monté, a-t-il dit. Il a ajouté : « Trois heures après ‘finn met lantre lapolis’. C’est un abus de ‘provisional charge’ de la police». Il a aussi annoncé qu’Ajay Gunness a proposé de prendre un congé jusqu’au 24 mai, mais qu’il y a une solidarité totale  autour de lui au bureau politique. Il a aussi dénoncé la manœuvre du gouvernement  en ce qu’il s’agit  la réclamation de Rs 1000 par les municipalités pour chaque banderole installé dans le cadre du meeting du 1er Mai. Il a aussi fait un appel aux jeunes qui ont envie de changer notre pays  d’être présents à ce rendez-vous.

Claudine Razaimamonjy à Maurice

Commentant la présence de Claudine Razaimamonjy à Maurice, il a indiqué que «toute cette affaire fait grand bruit et soulève un tollé général à Madagascar mais ici rien, ‘black-out total’». «Après Sobrinho aster lot zafer. Personn pa kone kot li ete», dit-il. Il a rappelé la PQ  de Veda Baloomoody sur cette affaire cette semaine au Parlement.