^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

Paul Bérenger : « Après une telle gaffe, Ivan Collendavelloo mérite sa démission »

CON

L’augmentation des prix des carburants, l’eau, l’électricité, les motions of disallowance déposées au Parlement, l’invité d’honneur aux célébrations de la fête nationale sont, entre autres, les sujets abordés par Paul Bérenger, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 25 février.

Si le leader du MMM reconnaît  que l’augmentation des prix des carburants a un effet sur tous les prix en général,  par contre, il dit trouver choquante la déclaration d’Ivan Collendavelloo, ministre des Services publics, à l’effet que le prix de l’électricité allait augmenter. Depuis c’est la panique au gouvernement ‘ pa kone kouma pou koriz sa gaf la’, dit-il. «La State Trading Corporation est intervenue pour dire que ça n’a aucun effet sur l’électricité. Après une telle gaffe, Ivan Collendavelloo mérite sa  démission», a-t-il ajouté. Selon lui, le coût de l’électricité aurait même dû baisser.Pour lui, il est inacceptable que les tarifs de l’eau ou de l’électricité grimpent. Il a poursuivi en disant que le gouvernement étant sous pression budgétaireprélève une large partie des profits engrangés par le Central Electricity Board pour faire baisser la dette publique.

La situation de l’eau

Quant à la situation de l’eau, il a rappelé: «A plusieurs reprises, Ivan Collendavelloo a dit que le prix de l’eau allait augmenter, que la Central Water Authority serait privatisée». Pour lui, la décision a déjà été priseen citant la décision du Cabinet du 3 février. «La privatisation a été recommandée par la Banque mondiale. Nous devons savoir ce qu’il adviendra des employés de la Central Water Authority et quel sera le prix de l’eau. Il est clair qu’un opérateur privé demandera une grosse augmentation Il a lancé une sévère mise en garde au gouvernement : «Nous devons savoir comment et qui choisira cet opérateur privé.»

Motions of disallowance

 Commentant les deux ‘motions of disallowancepour dénoncer la hausse des prix des carburants présentées par Alan Ganoo et Reza Uteem, il a déclaré que  «c’est sans précédent d’avoir deux motions. Ni la loi ni les Standing Orders ne disent quoi faire dans un tel cas. Nous, nous en discuterons lors de notre bureau politique lundi», a-t-il indiqué. Il se dit étonné que Shakeel Mohamed décide de déposerune « motion of no confidence » contre la speaker de l’Assemblée nationalesans en avoir discuté avec les autres partis de l’opposition. C’est plutôt au leader de l’opposition, Xavier Duval, qu’aurait dû revenir l’initiative de déposer une telle motion contre Maya Hanoomanjee, selon lui.

L’invité d’honneur pour la fête nationale

Pour le leader du MMM, « dimoun pa pe realize ki manier gouvernma pe fane, nou pou retrouv nou » sans un invité d’honneur aux célébrations de la fête nationale le 12 mars .«Si c’est confirmé, ce sera sans précédent. Ce sera le résultat direct de l’incompétence du gouvernement. Nous sommes déjà à la veille du 12 mars», a-t-il fait ressortir.