^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

Le MMM propose une campagne pour réclamer les élections générales dans un délai raisonnable

CON

Le MMM a réuni son bureau politique ce dimanche 22 janvier après que SAJ a confirmé le deal papa/piti hier soir. A l’issue de la réunion, Paul Bérenger en compagnie des membres du bureau politique a tenu un point de presse.

Pour le leader du MMM : «Ce qui est en train de se passer est infect, c’est une honte».Il a rappelé que depuis que SAJ avait évoqué ce sujet, le MMM  l’avait donné l’occasion de partir par la grande porte  mais il a choisi de faire le contraire et de  terminer sa carrière dans la honte après 50 ans de carrière en restant comme un simple ministre baby-sitter». Il a fait ressortir que la Constitution ne fait pas mention de 'mentor minister'.

Il a annoncé que les députés du MMM ne démissionneront pas pour l’instant. «Nous ne leur ferons aucun cadeau. Mais si nous voyons que le pays est en danger, tout est envisageable.» Il a lancé un appel pour ne pas faire le jeu du gouvernement. Leur rêve, dit-il, c’est de regagner la majorité des trois-quarts. Malgré que le MMM est contre ce deal et la cérémonie de demain, il n’est pas en faveur de quelque chose sur le terrain qui peut mener à un affrontement entre les partisans du MMM et ceux du MSM mais  il propose une rencontre avec les autres partis de l’opposition au Parlement avant la prestation de serment afin de discuter du deal papa-piti et où il fera des propositions.Il a ajouté que le MMM suggère que chaque parti de l’opposition mène séparément  une campagne d’affiche contre ce deal et pour réclamer les élections générales dans un délai raisonnable. Répondant à une question de la presse, il a  précisé que les députés du  MMM, n’assisteront pas à la cérémonie de prestation de serment. «Nous n’avons pas reçu d’invitation jusqu’ici et nous n’irons pas car ‘li imoral et indesan ki Pravind Jugnauth vinn PM», a-t-il dit.