^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

Paul Bérenger : « Opposition unie oui mais pas question de rapprochement »

-Il dément aussi les rumeurs de rapprochement avec le MSM et rappelle que le MMM se prépare à aller seul aux prochaines élections.

DINE

Lors du dîner annuel du MMM au Domaine Anna à Flic-en-Flac, ce mercredi 28 décembre, Paul Bérenger a précisé  que même si l'opposition est appelée à travailler ensemble, le  MMM et le PMSD c'est le jour et la nuit. Il a ajouté, pas question de travailler avec Navin Ramgoolam et pas de rapprochement aussi avec le MSM. Il a aussi rappelé que le MMM se prépare à aller seul aux prochaines élections.

Tout sépare le MMM du MSM aujourd’hui a dit  Paul Bérenger lors de son discours. Il a expliqué qu’il y a «boukou koze MMM-MSM dan ler», mais précise qu’il n’est pas question d’aucun rapprochement entre les deux partis. «Kan mo reflesi zafer Boskalis mo anvi vomi», dit-il. Il a ajouté que si le  MMM dit oui pour une unité de l’Opposition parlementaire, mais il précise que «nous n’avons rien à voir avec Navin Ramgoolam et que tout le monde sait que le MMM et le PMSD, c’est le jour et la nuit.» Faisant le bilan de l’année, il a affirmé que c’est bon que le gouvernement ne détient plus une majorité de ¾ à l’Assemblée. Il a aussi tenu  à dire bravo aux avocats qui ont pris position contre l’amendement constitutionnel et aussi au PMSD pour sa décision de quitter le gouvernement.

Selon le leader du MMM, 2017 sera un tournant et que le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth ne quittera pas son poste «tan ki so la sante permet li, li pou akros li». Pour lui, c’est dans l’intérêt du pays qu’il y ait des élections générales assez vite en 2017. Il a annoncé que dès janvier, le MMM se mettra au travail. « Nous nous préparerons ‘pou prosen eleksion ‘, c’est-à-dire: 60 candidats, beaucoup plus de jeunes et de femmes, travailler sur le "shadow Cabinet" et mettre à jour notre programme», a-t-il dit pour conclure.