^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Facebook Likebox



Annonces Google

Le ministre Bodha refuse de révéler le coût du projet

PNQ

La PNQ du leader de l’opposition  axée  sur le dossier Metro Express ce  jeudi 15 décembre était adressée au ministre des Infrastructures publiques et du transport, Nando Bodha. Paul Bérenger a voulu savoir : « Whether, in regard to the Mauritius Light Rapid Transit Project/Metro Express Project, he will state – (a) if the Singapore Cooperation Enterprise has submitted the final Repor t thereof and, if so, if consideration will be given for the rendering public thereof; (b) if the Trace thereof and the number of stations therefor have now been finalized; (c) the revised cost and the mode of financing thereof; (d) if the foreign firms which will be involved in the design, construction and operation thereof have been selected; and (e) if consultations are being held with the employees and the unions, the bus companies and the small transport operators in relation to the implementation thereof? »

Dans sa réponse le ministre a déclaré que les travaux dureront  4 ans à partir du 12  mars. Deux firmes indiennes, Afcons et Larsen & Toubro ont été identifiés pour le Detailed Design en attendant la confirmation de Preferred Bidder, a-t-il annoncé. Il a ajouté que le Metro Delhi opérera le Light Rail Metro avec une composante de formation et les Mauriciens prenant en charge le réseau de Mass Transit après cinq ans. Quant à son  trajet il sera entre Curepipe et Port-Louis avec 19 stations, dont cinq Urban Terminals. En ce qu’il s’agit des employés du transport public, il a dit que le métro léger ne sera pas une menace pour eux. Des consultations sont prévues avec les compagnies d’auto bus, les taxis et les syndicats, a-t-il dit. Mais il a répondu que le rapport retravaillé par la SCE ne sera pas rendu public, car cela pourrait compromettre l’exercice d’appel d’offres en cours. Malgré l’insistance du leader de l’opposition, il n’a pas voulu révélé le coût du projet.

Lire la PNQ intégralement sur mauritiusassembly.govmu.org