SITUATION DANS LE PAYS – 25 NOVEMBRE 2017

SITUATION DANS LE PAYS – 25 NOVEMBRE 2017

Paul Bérenger : « Ouf de soulagement de la population avec la démission de Soodhun et Gulbul »

-Mais choquer de la nomination de Roubina Jadoo-Jaunbocus

Le remaniement ministériel, la démission de Showkutally Soodhun  et la vidéo contenant ses propos à fort relent communal, la démission de Raouf Gulbul, le PMU, les SME’s, l’affaire Chagos et la situation au Mozambique et en Angola  sont entre autres les sujets qui ont été abordés par Paul Bérenger lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 25 novembre.

Au sujet du mini remaniement ministériel, Paul Bérenger affirme qu’il est clair que Soodhun a été contraint de partir. C’est un ouf de soulagement de la population mais celle-ci est choquée avec la nomination de Roubina Jadoo-Jaunbocus.

Commentant la démission de Raouf Gulbul de la Gambling Regulatory Authority et de la Law Reform Commission, il a déclaré que «c’est un grand soulagement». «Bizin dir enn gran ouf ki Gulbul inn enfin out. Depi lontan dayer li ti bizin inn fini ale». Il est aussi revenu sur le rapport Aujayeb concernant l’affaire Vijaya Sumputh. Celui-ci, a-t-il poursuivi, n’a pas encore été rendu public jusqu’à présent. Il affirme que selon ses renseignements, le rapport est très ‘damning’ contre Anil Gayan, ancien ministre de la Santé. «Nou demann rann piblik pou nou tou kone ki rol Gayan inn zoue», a-t-il fait ressortir. Il trouve aussi révoltant ce qui s’est passé dans l’affaire Boskalis après que la Cour de Rotterdam a annoncé qu’elle a mis un terme à sa collaboration avec les autorités mauriciennes

Le PMU

Concernant ce dossier, il a dénoncé le gouvernement et l’accuse d’avoir fait de fausses promesses. «Gran gran koze ti pe koze. Sanse ti pou met fin a nasion zougader. Depi eleksion zame inn protez otan bann zougader», avance le leader du MMM. Et de poursuivre que «minis de finans inn met bann mezir pou favoriz enn bookmaker dan bidze»

Les SME’s

Il n’a pas manqué de rappeler les promesses de l’ex-ministre des Finances V. Lutchmeenaraidoo pour une banque et Rs 10 milliards à ces dernières. Le dernier volte-face a été le projet de loi qui va à l’encontre de leur masterplan, dénonce-t-il.

Vidéo sur Soodhun

Le leader du MMM est également revenu sur la vidéo contenant des propos à fort relent communal de Showkutally Soodhun. Selon lui, il y a des incohérences dans la version des faits de Xavier-Luc Duval, notamment concernant la date à laquelle il a remis la vidéo à l’express. «Se le 7 novam ki Xavier Duval inn remet sa a bann zournalis-la. Me apre li vinn dir dan enn konferans de pres, ki linn resevwar sa dé-trwa zour de cela, se a dir le 8 ou 9. Dan Parlman li dir ‘it was handed to me the day before i handed it to l’express’», souligne-t-il. Et d’ajouter qu’en tant que leader de l’opposition, il est de son devoir de donner la date précise à laquelle la vidéo lui a été remis.

Les Chagos

La Grande Bretagne a subi une nouvelle défaite après celle où les Nations unies avait référé le cas à la Cour Internationale de Justice en juin dernier, selon lui. Cette fois-ci, a-t-il ajouté, pour la première fois cette dernière n’aura pas un juge car c’est un juge de l’Inde qui a été choisi. Il dit espérer que «  sa ramen zot lor later».

Le Zimbabwe et l’Angola

C’est une coïncidence historique ce qui se passe dans ces deux pays formant partie de la SADC, selon lui. Après 38 ans de dictature l’Angola et 37 ans le Zimbabwe changent de président, Il faut suivre la situation de près,  dit le leader du MMM.  Il les souhaite bonne chance en disant que Maurice doit les aider selon ses moyens,

 

Source: mmm.mu

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire