RENTREE PARLEMENTAIRE – 24 OCTOBRE 2017

Les députés de l’opposition boycottent la fin de cette séance

Les travaux parlementaires ont repris leur cours ce mardi 24 octobre. Après l’hommage rendu à Lutchmeeparsad Ramsahok et Prem Nababsing qui sont décédés et à la fin de la PNQ  du leader de l’opposition  axée sur le Metro Express adressée au ministre Bodha, la Speaker avait suspendu la séance après l’expulsion de Xavier Duval. A la reprise une motion a été votée pour « misconduct » pour  sa suspension pour deux séances. Pour exprimer leur désapprobation, les députés de l’opposition ont décidé de boycotter la fin de cette séance.

Lors d’un point de presse, Paul Bérenger qui a exprimé sa solidarité avec leader de l’opposition a toutefois déclaré que ce  dernier a exagéré avec sa PNQ. « Nous ne retournerons pas au Parlement ce mardi. Nando Bodha est à blâmer sévèrement pour ce qui s’est passé aujourd’hui. Il ne fait que bluffer. Mais le leader de l’opposition a exagéré», a-t-il dit. Pour lui, il y a eu un complot entre le gouvernement et la Speaker : « C’est une action coordonnée. C’est une honte pour ce gouvernement. Encore une fois, la Speaker n’est pas à la hauteur. ‘Gouvernma tap plin, semen prosen pena PNQ. Bondie kone ki zot konploté pou pena PNQ, PMQT’. C’est clair que le leader de l’opposition a adopté la ligne dure. C’est son droit. » Il a ajouté que  Maurice est mal en point  et qu’il s’attendait à une PNQ sur les ‘cleaners’ où Veda Baloomoody aurait posé la première question supplémentaire. « C’est extrêmement triste ce qui s’est passé. On avait décidé de soulever cette question à l’ajournement. C’est dégoutant aussi ce qu’a dit sir Anerood Jugnauth sur les ‘cleaners’. Tout le monde est unanime sur le fait que c’est le gouvernement qui doit apporter des solutions », a affirmé le leader du MMM.  Il a critiqué le Permanent Secretary du ministère des Finances, qu’il rend responsable de cette situation.

 

 

Source: mmm.mu

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire