LA SITUATION AU MMM – 13 JANVIER 2017

Paul Bérenger : «Il n’y a aucune division ou de tension mais  deux courants concernant la prochaine élection du Comité central»

Le MMM a tenu sa première conférence de presse pour cette année, ce samedi 13 janvier 2017. Paul Bérenger a abordé trois sujets politiques qui dominent l’actualité : la situation au MMM, le poste de leader de l’opposition et les  rumeurs de rapprochement entre le MSM et le MMM.

Parlant de la situation au sein du MMM, contrairement, dit-il, à ce que prétendent deux journaux et une radio, il n’y a aucune division ou de tension mais  précise qu’il n’y a que deux courants concernant la prochaine élection du Comité central du parti. L’un, le leader du MMM y faisant partie, qui est pour l’élection au CC  dans les plus brefs délais en suivant la constitution du parti et l’autre qui pense que les élections générales  ne sont pas loin et  propose que le renouvellement de  cette  instance soit tenue après les élections générales. Il dit avoir proposé de prendre connaissance de l’opinion   du  CC ce samedi et s’il faut prendre une décision, il y aura un vote à bulletin secret lors d’une prochaine réunion en rappelant que l’instance suprême est l’assemblée des délégués.  Il a aussi fait référence à la nouvelle constitution du parti.

Poste  de leader de l’opposition

Parlant du poste  de leader de l’opposition il a rappelé que tout comme le ‘deal papa/piti’,  Xavier Duval n’a pas de mandat pour être leader de l’opposition.  Pour lui,  ce dernier devrait démissionner de son poste de leader de l’opposition et laisser la présidente de la République nommer quelqu’un d’autre. Il affirme qu’il incombe à la présidente de la République de consulter tous les partis politiques pour choisir le successeur de Xavier Duval en vertu de la Constitution.« Je ne souhaite pas embarrasser la présidente de la République. Tout comme j’avais démissionné, Xavier Duval a le devoir de se retirer comme leader de l’Opposition et laisser le soin à la Présidente de choisir la personne qui est plus apte à assumer ce rôle», a-t-il ajouté. «Nous ne savons plus combien de députés PMSD il y a au Parlement. Et c’est clair qu’un d’entre eux pourrait intégrer le MSM et un deuxième est  sur le départ.».

Rumeurs de rapprochement entre le MSM et le MMM

Il est aussi revenu sur les rumeurs de rapprochement entre le MSM et le MMM. «Il n’y aucun rapprochement avec le MSM et cette option n’est pas envisageable car trop de choses – scandales, corruption et abus – nous séparent de ce parti», a-t-il expliqué.

 

Source: mmm.mu

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire