ELECTION PARTIELLE A BELLEROSE/QUATRE BORNES CE 17 DECEMBRE 2017

Paul Bérenger : « Notre principal adversaire est l’abstention»

-Il fait un appel aux électeurs de voter avec discipline.

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 16 décembre, outre l’élection partielle de ce dimanche 17 décembre dans la circonscription no.18  (Belle-Rose/Quatre-Bornes), Paul Bérenger est aussi revenu sur les  affaires Betamax, Boskalis et Sumputh.

Paul Bérenger se dit confiant d’une victoire de Nita Juddoo lors de cette élection partielle. «Au départ, les sondages donnaient Arvin Boolell gagnant mais on a constaté une évolution grâce au travail effectué par le  MMM et  Nita Juddoo. Après que le MSM s’est sauvé, notre principal adversaire est l’abstention », selon lui. Il a fait un appel aux électeurs de voter avec discipline.

Il  estime que l’élection de Nita Juddoo sera un véritable changement pour Quatre Bornes et le pays tout entier. Il a ajouté qu’après la partielle, à partir de janvier 2018, le MMM s’attellera sur sa liste de 60 candidats qui prendront part aux élections générales et que Nita Juddoo y figure. Il trouve aussi que les événements survenus lors de cette campagne démontrent qu’une loi sur le financement politique est plus que jamais d’actualité car certains candidats ont dépensé des sommes  folles. «Si une telle loi n’est pas votée par ce gouvernement, alors ce sera une des priorités du prochain gouvernement», a-t-il promis. Répondant à une question de la presse sur son état d’esprit, Nita Juddoo a déclaré qu’elle est sereine. Elle a ajouté « on va continuer dans cette voie avec humilité ». Elle a aussi fait un appel aux électeurs du no 18 de voter en masse.

L’affaire Betamax

Commentant l’affaire Betamax, le leader du MMM estime que la population paie le prix  de l’incompétence  du gouvernement. Il met en garde contre toute tentative d’augmenter le prix du carburant après les fêtes de fin d’année. « Bizin donn nou tou bann sif » réclame-t-il.

L’affaire Boskalis

Il a aussi commenté l’affaire Boskalis. Il dit bravo au DPP, à son adjoint et à l’équipe du bureau du Directeur des poursuites publiques pour leur travail afin que la cour de Rotterdam ne mette pas fin à sa collaboration avec les autorités mauriciennes. «Mais il est clair que certains veulent poursuivre leur tentative de sabotage. J’espère qu’il n’y aura pas de problème technique cette fois-ci», dit-il.

Rapport Aujayeb

Le leader du MMM trouve aussi déplorable que le Parlement parte en congé sans que le Premier ministre ait rendu public le rapport du Fact Finding Committee présidé par Lutchmeeparsad Aujayeb sur la nomination de Vijaya Sumputh comme directrice du Trust Fund for Specialised Medical Care au ministère de la Santé.

.

.

 

Source: mmm.mu

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire