ELECTION PARTIELLE A BELLE-ROSE/QUATRE-BORNES – 28 OCTOBRE 2017

Paul Bérenger : « Un vote pour Boolell c’est un vote pour Ramgoolam»

-«Nou pena doute ki la popilasyon pou dir non a sa.»

Paul Bérenger est revenu sur la partielle au no 18 et la rentrée parlementaire lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 28 octobre. Les femmes-cleaners, Air Mauritius, le Metro Express,  la visite du président des Seychelles et le décès de Prem Nababsing ont aussi fait l’objet de ses commentaires.,

Pour Paul Bérenger,  la campagne pour l’élection partielle au No. 18 (Belle-Rose – Quatre-Bornes), prendra une autre dimension après le Nomination Day, samedi prochain, mais déjà cette semaine Navin Ramgoolam est entré dans la campagne,  dit-il. Il a ajouté : «Enn vot pou Arvin, se enn vot pou Navin Ramgoolam. Nou pena doute ki la popilasyon pou dir non a sa». « Ti bizin guet figir Boolell ek Shakeel» lance-t-il, avant de souligner que désormais les choses sont claires. Il est certain, dit-il, qu’Arvin Boolell n’est définitivement pas satisfait avec la présence de Navin Ramgoolam sur scène. Il a aussi affirmé qu’un vote pour Nita Juddoo, serait un vote contre le MSM et le Ptr mais un vote pour le vrai changement

Rentrée parlementaire  mardi dernier

Revenant sur la rentrée parlementaire  mardi dernier, il a déclaré que les procédures pour l’ expulsion du leader de l’opposition n’ont pas été respectées. C’était une expulsion illégale: « Seki finn pase li malsin pou la demokrasi. Swadizan finn pran enn vot. Ti ena enn brouhaha. Finn ena ousi enn ‘vice procédure’ Si ti ena enn vot nou ti pou diman enn ’division of vote’. » Il a ajouté : «Après plusieurs mois de congé, Xavier Duval a raté totalement sa rentrée parlementaire. Sa performance a été minable».  Il dénonce également l’attitude de la Speaker, Maya Hanoomanjee par rapport à la motion de blâme de Rajesh Bhagwan à l’encontre de Kalyan Tarolah. « L’ordre du jour n’a pas prévu cette motion », rappelle-t-il. Quant à  la prochaine séance parlementaire, le temps alloué aux questions sera une fois encore accaparé par Sudesh Rughoobur avec 4 questions. Il rappelle : «Nous avions suggéré qu’il n’y ait qu’une question par député au lieu de quatre d’un seul coup pour plus de fair play». Il a qualifié cette session parlementaire de sombre.

Les femmes-cleaners

Le MMM reste solidaire et vigilant, en attendant de voir ce que le gouvernement va proposer le 15 novembre, dit-il, Mais il ajoute que la nomination de Dev Manraj n’enchante pas le MMM. Pour lui c’est éloquent que le gouvernement « pena dimoun sak kou Manraj mem ».

Air Mauritius

Le leader du MMM déplore la situation qui perdure au sein dAir Mauritius. « Pe nek tourne en ron. » Il est d’avis que cela peint une mauvaise image de la compagnie et aussi du pays.

La visite du président des Seychelles

Il a présenté les saluts fraternels du MMM à ce dernier et à ses nombreux amis seychellois. Il rappelle que Maurice et les Seychelles sont des pays amis et sont  liés par l’histoire et la langue commune.

Metro Express

Quant au projet de Metro Express, il a déploré l’attitude de Nando Bodha. Il soutient que le ministre des Infrastructures publiques avait promis la transparence quant à ce projet mais finalement, il a annoncé que le contrat signé avec Larsen & Toubro est confidentiel. Il a réclamé que ce contrat soit rendu public.

Hommage à Prem Nababsing

Le leader du MMM a rendu hommage à Prem Nababsing, décédé samedi dernier. Pour lui «  il était une personne intègre jusqu’au bout des ongles et tout le temps à cheval sur les principes. C’est une grande perte pour le MMM.  Les pensées des militantes et militants vont à Vidula Nababsing et ses trois filles ».

Source: mmm.mu

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire