DINER DE FIN D’ANNEE DU MMM – 26 DECEMBRE 2017

Paul Bérenger en faveur du renouvellement des instances du parti l’année prochaine vers mars/avril

– L’année 2018 sera un tournant , dit-il.

Le  MMM a organisé son dîner de fin d’année, ce mardi 26 décembre au Domaine Anna, à Flic-en-Flac.

S’adressant aux militants présents, le leader du MMM a précisé qu’il avait tenu à inviter tous ceux qui ont donné un coup de main pour l’élection partielle de la circonscription n°18, Belle-Rose-Quatre-Bornes. Il a aussi une nouvelle fois  félicité Nita Juddoo qui était absente parce qu’elle a  subi une intervention chirurgicale, car dit-il, elle a été une candidate exemplaire lors de cette élection. Nous lui souhaitons une meilleure santé. Il a poursuivi : «On est en train de célébrer quelques jours seulement après cette élection partielle. Le Bureau politique et le Comité central ont fait une première analyse de cette partielle. On fera une autre  en début d’année. Il ne faut pas oublier que c’était uniquement une élection partielle. Mais la donne sera autre pour les élections générales. En général des choses vont changer, ce ne sera pas ‘business as usual’. Et on ira seul aux élections générales, a décidé le BP et le CC», a-t-il dit. Il a ajouté : « dans tous les partis politiques, à travers le monde,  il y a des hauts et des bas. C’est ce qui se passe actuellement. » L’année prochaine, ajoute-t-il, le Bureau politique va  décider de la prochaine élection pour le renouvellement des instances du MMM. «Je suis en faveur d’une élection vers mars/avril. Mais c’est le BP et le CC qui devront trancher. On votera par bulletin secret», a-t-il fait ressortir. Et d’ajouter que «dimoun zaze ki mo inpose. Me li pas koumsa. Lane 2018 pou enn tournan. Pravind Jugnauth pe dir so gouvernma kapav al o dela 2019. Me konstitision dir 5 an zour pou zour apre dernier eleksion zeneral  parlma mor»Il a aussi invité Pravind Jugnauth à analyser l’histoire du pays.

Commentant le front de gauche évoqué, il a déclaré qu’il y a deux catégories de partis de gauche : les rêveurs et arrogants et les réalistes. «Mo konsey zot lir inpe lor Portugal. Se enn leson de demokrasi et de matirite.» Et de poursuivre : «An zanvie nou pou bisin pronons nou lor lider lopposition. Nou pa dan enn sitiasion normal. Mo ava dir mo lopiyon. Et si Pravind Jugnauth ti ena inpe panas, li ti pou rapel parlma Li vrema inzis ki parlma pou zwen la fin mars alor ki ena enn nouvo depite dan lasanble.»

Il a conclu son discours sur la décision de Donald Trump de reconnaître  Jérusalem comme la capitale d’Israël. Pour une fois il a salué le gouvernement , dit-il, parce que Maurice a voté contre la décision de Trump à l’assemblée générale de l’ONU.

 

Source: mmm.mu

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire