Vraie commission d’enquête Le leader du MMM affirme ainsi que la constitution est claire, la présidente n’a pas de pouvoir pour nommer une commission d’enquête mais il exige qu’une vraie commission d’enquête avec des ‘Terms of Reference’ plus large soit mise sur pied afin de faire la lumière sur les affaires Sobrinho et Platinum Card d’Ameenah Gurib-Fakim. « Nous devons savoir qui a poussé la présidente dans les bras d’Alvaro Sobrinho, » affirme-t-il. « Si le PM refuse une telle commission, ce sera un aveu de culpabilité de sa part » a-t-il ajouté. D’autant plus, dit-il, que certaines personnes auraient reçu des faveurs de l’homme d’affaires Alvaro Sobrinho, dont des villas.

Facebook Comments