TRAMWAY EXPRESS – 9 SEPTEMBRE 2017

Le MMM condamne la façon de faire et l’incompétence du gouvernement face aux évènements survenus à La Butte et Résidence Barkly

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 9 septembre, Paul Bérenger est revenu sur le projet  ‘Tramway Express’ et les évènements survenus à La Butte et Résidence Barkly. Il a aussi commenté la situation économique, politique et internationale.

CON

 

Sur le projet « Tramway Express », il a fait ressortir que le MMM condamne la façon de faire et l’incompétence du gouvernement face aux évènements survenus à La Butte et Résidence Barkly.  «C’est très mauvais pour l’image de la police après ce qui s’est passé. La police et la SMF détruisent des maisons puis emmènent les meubles des gens. Rezilta: Minis inn bizin sove lake ant lazam. Sef NSS inn sote. Zot mem mete, zot mem tiré. Etienne Sinatambou a dépassé Soodhun comme le clown national», a-t-il avancé. Le gouvernement a, selon lui,  choisi le mauvais exemple d’Edinbourg pour ce projet. Il fallait, dit-il, prendre exemple sur le modèle allemand ou singapourien. «Les choses ont mal démarré ici. Si ce projet se concrétise, ce sera une catastrophe. La population se sent trompé.» Il a ajouté qu’il y a eu une politisation à outrance des événements de Résidence Barkly et de La Butte. Le leader du MMM évoque un dérapage de certains politiciens. « Il n’y a aucune absence de notre côté. Nos députés étaient là. Nous avons effectué notre travail comme une équipe. Depuis plusieurs semaines, on a fait un appel au dialogue. Je suis contre la politisation à outrance des événements. Je ne veux citer des noms mais nous savons tous qui sont ceux qui ont dérapé. Cela n’arrange nullement les choses. Que le gouvernement rende public la ‘ updated feasibility report ‘ que Nando Bodha avait pris l’engagement au Parlement de dévoiler dès que le contrat sera alloué. C’est une honte qu’il n’ait pas tenu parole».

Situation économique

Commentant  la situation économique, il s’est dit plus inquiet que jamais « seki pou arive». Il a rappelé son discours sur le budget « mo ti dir fason pe ale li pa pou dire dan letan. FMI finn vinn konfirm sa ». Depuis les choses se gâtent au niveau des importations et  l’industrie  sucrière et du thon est en crise, rappelle-t-il. Il a critiqué la  naïveté  de Pravind Jugnauth sur l’économie aussi bien sur sa capacité à présenter un bilan significatif pour se représenter devant l’électorat à la fin de son mandat.

Situation politique

Une nouvelle fois, il a démenti tout rapprochement entre MMM et le MSM. « Mo redir ni zordi ni dime pa pou ena raprosma ». Il a aussi, fait ressortir que le parti travaille actuellement sur la liste des 60 candidats en vue des élections générales. «Ena enn lalis kandida inn paret dans l’express me se lalis l’express pa lalis MMM. Li inexact dann sertin ka. Li pa enn lalis final» a-t-il soutenu. Il a, toutefois, avancé qu’il a déjà rencontré et rencontrera Sheila Bunwaree la semaine prochaine. Quant à l’article paru dans la presse à l’effet qu’un dirigeant MMM est « contre la présence de cette dernière, parce qu’il va perdre sa place », c’est faux, dit-il.  

Situation internationale

Il a félicité l’Inde et la Chine pour l’attitude qu’ils ont adoptée sur la tension entre ces  deux pays concernant  la revendication d’un territoire  par le Butan au Sommet des BRICS. Quant à la crise en Birmanie concernant les Rohingyas,  il a déclaré que le MMM rejoint le secrétaire général des Nations unies, le Pape et Desmond Tutu dans leur appel pour arrêter les massacres. Il a fait mention de l’adoption d’une « Bali Declaration » lors d’une  conférence de parlementaires de 49 pays. Il veut savoir si Maurice était présente à cette conférence et quelle position elle a adoptée.

.

 


TRAMWAY EXPRESS – 9 SEPTEMBRE 2017
Source: Le Militant

Facebook Comments