SITUATION DANS LE PAYS – 8 JUILLET 2017

Paul Bérenger :« La démocratie est très mal en point»CON

Paul Bérenger, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 8 juillet, parlant sur la situation dans le pays a abordé plusieurs sujets tels que l’état de la démocratie, le dossier de la drogue, la dette publique, la partielle au no 8 et le meurtre de Janice Farman à Albion.

Parlant des débats parlementaires, Paul Bérenger a déclaré : «L’état de la démocratie est très mal en point. Les choses ont empiré et le Parlement a dégringolé. Deux personnes sont responsables, le Premier ministre et la Speaker. Fason Pravind Jugnauth ti fer summing up lor deba budgeter se enn lahont. Nou guete ziska komie tan Pravind Jugnauth pu soutir sa situasyon la.» 

Dette publique

Concernant  la dette publique il est d’avis que celle-ci s’est gravement détériorée. « Ziska la nou ti ena nou definisyon a la morisienn pou bes det anba 50% ziska 2018. La pe sanze pou adopte definisyon internasyonal et olie  2018 pe met li zin 2021. Ena enn paké trik. Me FMI pa pou aksepte li. Seki gouvernman pe fer li ‘unsustainable’».

Le dossier de la drogue

«Ce dossier a bouleversé le pays durant toute la semaine. Il y a une profonde indignation dans le pays.  Raouf Gulbul est toujours l’avocat de Pravind Jugnauth et est à la tête de la Gambling Regulatory Authority», a-t-il rappelé. Le leader du MMM estime que le Premier ministre fait preuve d’hypocrisie en affirmant qu’il sera sans pitié envers ceux liés au trafic de drogue. Le fait que Pravind Jugnauth ne sévisse pas contre Raouf Gulbul et Sanjeev Teeluckdharry démontre un manque de sérieux, selon lui. Il pense qu’en restant à la présidence de la Gambling Regulatory Authority et à la vice-présidence de l’Assemblée nationale, Gulbul et Teeluckdharry entravent le fonctionnement de ces institutions. Et d’ajouter que «le nombre de ‘unsollited visits’ en prison effectuées par le Deputy Speaker est choquant. Li ena toupé dir ki komision danket ‘misleading’. Si li ena desans li bizin ‘step down’.»

Partielle au no 18

Il a rappelé ce qu’il avait dit la semaine dernière à l’effet qu’il y a deux ‘outstanding candidates’, et que le BP aurait à choisir un. Il a ajouté que le BP n’a pris aucune décision  car Vijay Makhan s’est désisté. Il a déploré que  cette même  presse qui réclamait du sang neuf trouve à redire. C’est la mauvaise fois, selon lu. Ce choix, dit-il, est la preuve du rajeunissement et de la féminisation. Ceux qui estiment que ce choix laisse la voie libre à Arvin Boolell, sont des  malades et que le MMM «  pe al dan sa eleksyon la pou gagne et li pou gagne », a-t-il dit .

 

Le meurtre de Janice Farman

Parlant du meurtre de l’Écossaise survenu à Albion dans la nuit de jeudi, il se dit attristé par ce qui s’est passé et demande au gouvernement de prendre en considération l’image de Maurice. Il rappelle qu’il y a le précédent cas de Michaela Harte. « Li pa korek pou zimaz nou pei, la polis bizin fer so travay. Quant au fils de la victime, âgé de 10 ans et qui souffre d’autisme, il a fait un appel au gouvernement de faire le maximum pour  sa prise en charge. «Bizin donn li soin particulie et non pa met li dan enn kwin.»

CON


SITUATION DANS LE PAYS – 8 JUILLET 2017
Source: Le Militant

Facebook Comments
Please follow and like us:
RSS17
Facebook0
Facebook
Twitter18