LES TRAVAUX PARLEMENTAIRES – 13 MAI 2017

 

Paul Bérenger : «Seki pe deroule li deplorab et tris. Li fer nou gagn laont »

-Aucun rapprochement avec le MSM, ni aujourd’hui, ni à l’avenir.

MAI

Paul Bérenger, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 13 mai, a parlé sur les travaux parlementaires et le Super Cash Back Gold et le Bramer Asset Management de l’ex BAI. Il est aussi revenu sur le projet  Metro Express.

Commentant les travaux parlementaires, le leader du MMM a déclaré : « Seki pe deroule li deplorab et tris. Li fer nou gagn laont. Li nepli fonksyone par la fot Speaker et Premie minis. Speaker totalma o servis gouvernma, li histerik et nepli inspir respe dan Parlma et dan pei. Nou ti espere ki PM prezant eskiz apre so fraz ‘leaking my hand and other parts’. Nou ti atan li sanz so manier me li kas rekor kan li repon zis 2 kestyon et lor trwaziem li fer li par ekpre li ris sa long et Speaker permet li et li fer leloz MBC lor meeting MMM.MBC pir ki zame. Pravind Jugnauth fer provokasyon». Dans un tel contexte, il répète qu’il n’y a pas de rapprochement entre le MMM et un MSM dégoutant, ni aujourd’hui ni à l’avenir, car, dit-il,  il y a quelques-uns au MSM qui donne cette impression.

BAI/SCBG/Bramer Bank

Abordant  la grève de la faim des détenteurs des plans Super Cash Back Gold  il a exprimé sa solidarité avec ces derniers. Il est revenu sur l’affaire BAI et la fermeture de la Bramer Bank. Il a rappelé que les Jugnauth et Roshi Bhadain avaient retiré leur argent avant qu’ils ne ferment cette banque et leur promesse pour rembourser les détenteurs des plans Super Cash Back Gold  et qu’en attendant ils vont émettre des ‘debuntures’. Il demande au GM de ‘gard so parol ». Il demande aussi à ce dernier de donner des garanties aux 135 280 pensionnés de la BAI. Et le met en garde contre toute tentative de se servir de la SICOM.

Le projet Metro Express

Faisant un constat sur le Metro Express, il dit  que ce projet ne plait pas à la population mauricienne, qui craint des contrecoups financiers. Il a rappelé que le MMM était fondamentalement en faveur du projet. Mais il dit constater que le Metro Express passe mal auprès de la population, cela malgré le don de Rs 10 milliards que nous a offert l’Inde.«Les Mauriciens pensent que ce sera une catastrophe financière. J’ai dit au Parlement qu’il ne fallait pas séparer le design, la construction et la mise en opération de ce projet. Sinon ce serait une grave erreur. On ne sait toujours pas quelle entité opèrera ce système.» Il déplore que le gouvernement ait déjà pris la décision d’aller de l’avant avec le projet avant de rendre public le’updated feasibility report’. Il se dit, par ailleurs, favorable à la suggestion de l’Association des Consommateurs de l’Ile Maurice pour qu’un audit comparatif soit effectué entre le Metro Express, le Métro Leger et un Massive Bus Transit System avant que le gouvernement ne s’engage définitivement sur le projet de Metro Express.

‘Latet Collendavelloo pe ale’

Pour répondre à Collendavelloo, le leader du MMM a eu ceci à dire : « Vrema mo kwar so latet pe ale». Il a rappelé la réponse de ce dernier à une question parlementaire du député MSM Bashir Jahangeer où il citait 3 firmes : une  coréenne, une israélienne et une autre chinoise.


Source: Le Militant

Laisser un commentaire