CEB : CHOOMKA ET FIBERNET – 6 MAI 2017

Le MMM réclame la démission de la directrice de l’IBA

CON

Paul Bérenger lors de la  conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 6 mai, a parlé sur le CEB plus particulièrement sur le FiberNet com. Ltd, et le rôle joué par Youshreen Choomka, directrice de l’Independent Broadcasting Authority. Au nom du MMM, il a réclamé sa démission.

Commentant la polémique autour de Youshreen Choomka, le leader du MMM a déclaré : «Ce n’est pas normal. C’est choquant et dégoûtant. C’est une entremetteuse ». Selon lui, il est évident qu’elle a utilisé les facilités de l’IBA, l’institution qui l’emploie pour percevoir des rémunérations à partir d’autres activités. «  Li vrema enn laont a ki pwin MSM inn tombe. Sa madam la inn servi so biro, so staf pu fer lobying. Li enn kourtie à plintan». Il a ajouté que le MMM réclame sa démission.

FiberNet

Il a dénoncé le ministre de l’Energie, Ivan Collendavelloo pour ses mensonges sur le  Central Electricity Board. Il estime que c’est en toute connaissance de cause qu’on a permis au Central Electricity Board de passer outre les procédures contraignantes d’appels d’offres du Central Procurement Board. Revenant sur le Finance Bill, il a indiqué que c’est un piège. «Finn amand lalwa konsernan CEB. Direkter Central Procurement Board kompetan e drwat. Akoz samem ine fer sa amendma la. Se la mafia. Pou ena piyaz pli divan».Le leader de l’opposition laisse entendre qu’une  mafia  cherche à mettre en œuvre des projets encore plus coûteux dans l’espoir d’empocher un pactole «Enn gran firm ‘chinois’ ek enn lot ‘sud coréen’ finn diskalifie e se enn konpayi israelyenn kinn gagn kontra la alor ki li finansierma pa fiab. Se enn lahont», a-t-il fait ressortir. Il a demandé si le  board du CEB avait tenu un ‘meeting committee’ pour  offrir ce contrat. Dans l’affirmative, il demande la date et une  copie du ‘minute of proceeding’

Route Terre-Rouge-Verdun

Répondant à une question de la presse sur l’accident de la route qui a coûté la vie au couple Vaughan, survenu sur la route Terre-Rouge-Verdun, il a déclaré qu’il y a eu plus de 30 accidents dans cette région. «Bodha pa p fouti fer narien. Pena oken sign pou signal sa ‘black spot la’. Apre plis ki de an sa larout la ankor parey. Larout la paret inosan me kan ena lapli dilo desan. Inn ena boukou aksidan laba», soutient-il. Et d’ajouter que «sak fwa ena aksidan met parape. Pa fer drin. Li inakseptab ». La presse internationale ‘pé koz sa’, rappelle-t-il. 


Source: Le Militant