POST-CONGRES/ANNIVERSAIRE DU MMM – 1ER OCTOBRE 2016

Paul Bérenger : « Ce congrès a créé un  tournant dans le “mood” du pays »

CON

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 1er octobre, Paul Bérenger a commenté le congrès-anniversaire MMM dimanche dernier, le départ de SAJ, les élections générales, la réforme électorale, l’affaire Petredec et le prêt deGooljaury auprè de la Maubank. 

Le congrès-anniversaire MMM du 25 septembre, a créé un  tournant dans le “mood” du pays, dès  dimanche surtout avec l’apport des réseaux sociaux, a dit Paul Bérenger. Ce congrès selon lui, a été  un succès tant sur le plan de la participation que de l’ambiance. Il a annoncé un ralentissement politique pendant ce mois, octobre étant un mois religieux et une accélération à la rentrée parlementaire avec un meeting public et une série de congrès. En prenant en considération ce tournant, ainsi que l’annonce de sir Anerood Jugnauth qu’il ne terminera pas son mandat, Paul Bérenger estime que le Premier ministre doit quitter ses fonctions au plus vite : « Ce serait mieux pour le pays que les choses ne trainent pas. Nous ne voulons pas lui manquer de respect », dit-il. Certains au sein même du MSM lui manquent de respect en l’encourageant vivement  à quitter ses fonctions de Premier ministre, dit-il. Selon lui, « la Constitution est claire en ce qui concerne la nomination du nouveau Premier ministre. La présidente de la République nomme la personne qui contrôle la majorité au Parlement. S’il n’y a pas de majorité, la Présidence peut alors dissoudre l’Assemblée nationale et provoquer une élection générale. Même si la nomination éventuelle de Pravind Jugnauth, ministre des Finances et leader MSM, comme le prochain Premier ministre est  légale, elle n’est pas  moralement acceptable, car il n’a pas obtenu un mandat populaire pour devenir Premier ministre mais il a été tout simplement élu que par l’électorat du no 8 ». Il a exprimé le souhait que les élections générales soient organisées dans un délai raisonnable aussitôt que Pravind Jugnauth soit nommé PM. Il dit souhaité que personne ne fasse passer ses intérêts personnels avant ceux de la démocratie.

Réforme électorale

Quant à la réforme électorale, il a exprimé le souhait qu’on apporte un mini amendement comme en 2014 concernant la déclaration de la communauté de chaque candidat lors des prochaines élections en disant qu’il est trop tard pour parler de cette réforme. «Le comité présidé par Xavier Duvalest un sabotage de ce projet depuis le début. Le Premier ministre adjoint a affirmé être en faveur du Best Loser system», a déploré Paul Bérenger. Il a poursuivi en disant que le comité a sa raison d’être mais que ce n’est pas le cas pour Xavier Duval. Il faut reprendre  ce dossier après les prochaines élections, selon lui.Il estime aussi qu’il est impossible aujourd’hui de réaliser un recensement de la population sur une base communale car ce serait comme ouvrir la boîte de Pandore.

Petredec et Maubank

 Il est aussi revenu sur le contrat de la State Trading Corporation (STC) à Petredec pour la fourniture de gaz liquéfié. Au début, dit-il : «  la STC avait exclu Petredec et qu’après les procédures, c’est une autre compagnie qui avait été choisie. Petredec a refait surface proposant un prix plus bas, ensuite la STC a demandé à celle qui avait été choisie d’aligner son prix sur celui de Petredec, chose que cette dernière a acceptée. Ensuite Petredec a baissé son prix une nouvelle fois. Paul Bérenger a toutefois salué l’attitude digne des membres du conseil d’administration de la STC, qui ont fait savoir que le gouvernement avait usurpé leur rôle et qu’ils ont pris note de cette décision. Selon lui, c’est illégal et qu’il  y a une ‘police case’ et qu’en temps et lieu il y aura une enquête.

 Quant au ‘write-off’ du prêt de  Rakesh Gooljaury par la Maubank, le leader du MMM déplore le fait que des fonds publics seront encore une fois utilisés pour pallier  la mauvaise situation financière dans laquelle se trouve l’homme d’affaires, alors que le gouvernement avait promis de faire le contraire.


Source: Le Militant

Facebook Comments
Please follow and like us:
RSS17
Facebook0
Facebook
Twitter18