A L’ASSEMBLEE NATIONALE – 19 JUILLET 2016

CON

BROADCASTING COMMITTEE

Le MMM:« C’est un manque de respect et une preuve de lâcheté du PM »

CON

Le MMM a tenu un point de presse cet après-midi. Paul Bérenger en compagnie des députés mauves a  commenté le Broadcasting Committee et la participation du PPS Henry à une marche de protestation contre la NDU, pour illustrer le véritable bazar qui règne au sein du gouvernement.

Paul Bérenger a dénoncé la décision du Premier ministre de ne pas présenter de motion pour revoir le nombre de membres siégeant sur le Broadcasting Committee,chargé de se pencher sur la retransmission en direct des travaux parlementaires. Il a rappelé qu’il était prévu que le Premier ministre annonce, ce mardi 19 juillet au Parlement, la révision de huit à dix membres au sein du Broadcasting Committee: soit deux du Mouvement militant mauricien (MMM), un du Parti travailliste, un du Mouvement patriotique et six du gouvernement (y compris le député de Rodrigues). Le Premier ministre avait accédé, la semaine dernière, à la requête du MMM pour augmenter de un à deux le nombre de membres de ce parti au sein du comité, dit-il. C’est un manque de respect et une preuve de lâcheté, selon lui. Il a suffi qu’Ivan Collendavelloo élève la voix, lors de la réunion du comité parlementaire de la majorité, pour que le Premier ministre retire sa motion, selon ses renseignements, a-t-il ajouté.  Il a paniqué, dit-il. Répondant à une question de la presse  sur ce que fera le MMM, il a déclaré : «Je  soumettrai deux noms en tant que leader de l’opposition officiel et si la demande est rejetée, le MMM agira en conséquence».

Paul Bérenger a qualifié la situation qui règne au sein de ce gouvernement de véritable bazar. Il a aussi cité la participation de Thierry Henry Parliamentary Private Secretary (PPS) à une marche de protestation organisée par les habitants de Tamarin, dimanche dernier contre la National Development Unit (NDU). Pour le leader du MMM, le PPS Henry, qui doit travailler en étroite collaboration avec la NDU a en fait mis à mal le travail de l’institution en participant à la manifestation. Celle-ci, rappelle-t-il, avait notamment pour objectif de dénoncer le mauvais état des voies publiques dans cette région.

Le MMM a tenu un point de presse cet après-midi. Paul Bérenger en compagnie des députés mauves a  commenté le Broadcasting Committee et la participation du PPS Henry à une marche de protestation contre la NDU, pour illustrer le véritable bazar qui règne au sein du gouvernement.

Paul Bérenger a dénoncé la décision du Premier ministre de ne pas présenter de motion pour revoir le nombre de membres siégeant sur le Broadcasting Committee,chargé de se pencher sur la retransmission en direct des travaux parlementaires. Il a rappelé qu’il était prévu que le Premier ministre annonce, ce mardi 19 juillet au Parlement, la révision de huit à dix membres au sein du Broadcasting Committee: soit deux du Mouvement militant mauricien (MMM), un du Parti travailliste, un du Mouvement patriotique et six du gouvernement (y compris le député de Rodrigues). Le Premier ministre avait accédé, la semaine dernière, à la requête du MMM pour augmenter de un à deux le nombre de membres de ce parti au sein du comité, dit-il. C’est un manque de respect et une preuve de lâcheté, selon lui. Il a suffi qu’Ivan Collendavelloo élève la voix, lors de la réunion du comité parlementaire de la majorité, pour que le Premier ministre retire sa motion, selon ses renseignements, a-t-il ajouté.  Il a paniqué, dit-il. Répondant à une question de la presse  sur ce que fera le MMM, il a déclaré : «Je  soumettrai deux noms en tant que leader de l’opposition officiel et si la demande est rejetée, le MMM agira en conséquence».

Paul Bérenger a qualifié la situation qui règne au sein de ce gouvernement de véritable bazar. Il a aussi cité la participation de Thierry Henry Parliamentary Private Secretary (PPS) à une marche de protestation organisée par les habitants de Tamarin, dimanche dernier contre la National Development Unit (NDU). Pour le leader du MMM, le PPS Henry, qui doit travailler en étroite collaboration avec la NDU a en fait mis à mal le travail de l’institution en participant à la manifestation. Celle-ci, rappelle-t-il, avait notamment pour objectif de dénoncer le mauvais état des voies publiques dans cette région.

PNQ LA REFORME ELECTORALE

 

Paul Bérenger : « Le problème à Rodrigues n’est pas  la représentation proportionnelle mais le transfugisme»

 

La PNQ du leader de l’opposition de ce mardi 19 juillet axée sur la réforme électorale était adressait au Premier ministre. Paul Bérenger a demandé à ce dernier :“Whether, in regard to electoral reforms in mainland Mauritius and in   Rodrigues, he will state – (a) if the United Nations Human Rights Committee has been informed of the stand of Government in relation thereto; and (b) when the Ministerial Committee chaired by the Honourable Deputy Prime Minister, Minister of Tourism and External Communications, is expected to publish the recommendations thereof on the – (i) introduction of a dose of proportional representation in the National Assembly; and (ii)

proposed amendments to the electoral system in Rodrigues, indicating if the State Law Office has already prepared a draft Bill in relation thereto?”

A L’ASSEMBLEE NATIONALE - 19 JUILLET 2016

Dans sa réponse,  le Premier ministre a déclaré que le gouvernement viendra prochainement avec un nouveau système électoral pour le prochain mandat de l’Assemblée régionale de Rodrigues en soutenant que le système en vigueur actuellement mine la stabilité de la majorité issue des urnes. Il a ajouté que le gouvernement est en présence d’une première ébauche des amendements de l’ancien chef juge sir Victor Glover, qui s’est vu confier cette tâche et que ce dernier  a déjà eu des consultations avec les partis politiques concernés à Rodrigues alors que la Commission électorale a déjà abordé la question avec l’Electoral Supervisory Commission. Il a promis des consultations avec les différents stakeholders dans l’île, et qu’à ce stade, il n’est pas disposé à discuter davantage de ce Draft Bill vu que d’autres changements sont à prévoir. Il a refusé de déposer sur la table de l’Assemblée nationale une copie des amendements préliminaires au Rodrigues Regional Assembly Act. Pour sa part, Paul Bérenger s’est élevé contre la déclaration du PM à l’effet que « minorité vinn mazorité » avec la proportionnelle en  ajoutant que dans le cas de Rodrigues, il était davantage question de transfugisme et qu’il y a lieu d’agir à ce niveau plutôt que de jeter la dose de la représentation proportionnelle à la poubelle.Il a ajoutéqu’il y a consensus pour augmenter le nombre de membres élus de l’Assemblée régionale selon la formule First Past the Post de 12 à 18, soit au lieu de deux par région mais de trois. Le contentieux, a-t-il dit,  c’est au niveau de la nomination à partir des Party Lists, soit deux pour le parti qui remporte le plus grand nombre de sièges et deux pour l’autre parti. Il a attiré l’attention de la Chambre sur le nouveau système électoral régional en citant le dernier précédent à Trinité-et-Tobago, où les membres nominés des Party Lists n’ont pu l’être.

 

Lire la PNQ intégralement sur http//mauritiusassembly.govmu.org[1]

Debate no 17

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1635-a-l-assemblee-nationale-19-juillet-2016

Facebook Comments