PNQ SUR L’AFFAIRE DAYAL – 29 MARS 2016

PNQ

La pratique de deux poids deux mesures par la police évoquée 

 

PNQ

La PNQ du leader de l’opposition de ce mardi 29 mars 2016,  axée sur l’affaire Dayal, était adressée au Premier ministre. Paul Bérenger a voulu  connaître pourquoi, sir Anerood Jugnauth  a demandé à Raj Dayal de ‘step down’ en tant que ministre et si des mesures seront prises pour éviter tout ‘cover up’. Il  a demandé à ce dernier de voir auprès du commissaire de police si la police a-t-elle refusée que lIndependent Commission against Corruptionarrête Raj Dayal. Il a aussi voulu savoir si des pressions sont  exercées sur l’homme d’affaires, qui a enregistré l’ancien ministre de l’Environnement et le journaliste qui avait diffusé la bande sonore?

Dans sa réponse le PM a déclaré que le commissaire de police, Mario Nobin n’a pas donné d’instructions pour procéder à l’arrestation de l’ex-ministre de l’Environnement Raj Dayal, car celui-ci n’a pas encore complété sa déposition à l’Icac.Il a aussi assuré qu’il n’y aura pas de ‘cover–up. Le Premier ministre est-il au courant du fait que dans le pays, il y a une perception que la police adopte une politique de deux poids deux mesures quand il s’agit de l’arrestation et l’inculpation des opposants au gouvernement. Dans ces derniers cas, le commissaire de police ordonne l’arrestation immédiate alors que dans le cas d’un ancien ministre, tel n’est pas le cas pour le commissaire de police. Il a expliqué que dans le cas de Raj Dayal, le commissaire de police a pris des précautions.

Il a aussi ajouté qu’il n’a pas écouté la bande sonore mais qu’ila été choqué en lisant le ‘transcript’. Il aurait été encore plus outré s’il avait écouté l’enregistrement, lui a rétorqué Paul Bérenger. A noter que le PM a enflammé la chambre quand il a demandé à Shakeel Mohammed de « shut up».  

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1572-pnq-sur-l-affaire-dayal-29-mars-2016

Facebook Comments