46 ANS DE COMBAT MILITANT – 27 SEPTEMBRE 2015

ANNI

Paul Bérenger : « Le MMM n’a pas changé sur les points essentiels »

 

ANNI

Le Mouvement militant mauricien (MMM) a célébré ce dimanche 27 septembre ses 46 années d’existence avec un congrès.  La  première partie présidée par Rajesh Bhagwan, avec les interventions de Kervin Ramma,  Sundee Bedassy, Deven Nagalingum, Arianne Navarre-Marie,  Pradeep Jeeha,  Reza Uteem, Ajay Gunness et du leader Paul Bérenger et un  film à l’intérieur de l’auditorium Octave Wiehé à Réduit. Quant à la deuxième partie qui s’est déroulée à l’extérieur, le MMM a renoué  avec la tradition d’une animation culturelle. Jeunes, vétérans des deux sexes et de toutes les communautés venus des quatre coins du pays ont fait le déplacement  avec des chars retraçant la lutte du parti malgré le temps inclément pour venir dire qu’ils sont fiers de leur parti. L’aile jeune et l’aile féminine du parti étaient également en force. 

 

anni

C’est avec un sentiment de grande fierté que le MMM célèbre dimanche 27 septembre ses 46 ans d’existence, a déclaré Paul Bérenger lors de son intervention.. «Durant ces 46 ans, le MMM n’a pas changé, sur les points essentiels. Nou finn sanze et non trayir lor politik ekonomik ». Il est revenu sur les cinq points fondamentaux du MMM: le combat contre la corruption, la lutte contre le communalisme, la lutte pour la démocratie, le combat pour la justice sociale et la la lutte sur le plan international. Il a ajouté que le MMM, qui a commencé à l’extrême gauche, a principalement changé sur l’économie. «Nous sommes devenus réalistes. Nous avons tiré les leçons qu’il fallait. Nous avons reconnu que l’économie n’est pas une question de volontarisme. Aujourd’hui, nous acceptons l’économie de marché. Il faut respecter l’économie.»

Il a estimé que le MMM est le parti le plus démocratique, qu’il accepte la critique et reconnait, que les six mois après les dernières élections ont été les plus difficiles. 

ANNI

Il a aussi  évoque les scandales, et répété que Navin Ramgoolam est le seul responsable de cette défaite de décembre 2014, que la population voulait le changement, et que finalement, ce qui est arrivé est la meilleure chose qui pouvait arriver au pays. Il a aussi lancé une mise en garde au gouvernement : « Il ne faut pas promettre au-delà de ce que notre économie peut donner. »

ANNI

Il a  plein d’espoir pour le MMM pour les prochaines élections générales, dit-il. Espoir qu’il place dans les jeunes. Il a fait un appel à ces derniers pour connaitre l’histoire du pays. Pour conclure il a pris un engagement solennel : « relev defi vre sanzma ki listwar pe deman nou ». 

Read more http://mmm.mu/militant/120-latest-news/1497-46-ans-de-combat-militant-27-septembre-2015

Facebook Comments