DINER D’ANNIVERSAIRE AU NO3

Paul Bérenger : «Le nettoyage a déjà commencé »

 

Prenant la parole, lors d’un diner  organisé par le régional numéro 3, mardi 30 septembre, à l’occasion du 45ème anniversaire du MMM, Paul Bérenger n’a pas manqué d’affiché sa volonté de nettoyer le pays.  Le leader du MMM a dénoncé l’alliance Lepep, en l’occurrence, sir Anerood Jugnauth. Autre point fort de son discours concerne l’économie du pays.

 

DINE

 

« L’opération nettoyage a déjà commencé. » Le leader du MMM est catégorique.  «Le changement a déjà commencé», en citant la commission d’enquête sur l’industrie du turf mauricien. Il a affiché sa confiance pour le combat contre la fraude et corruption.  Il a par ailleurs mentionné « le coverage » de la MBC pour la conférence de presse de l’alliance Lepep, qu’il juge comme étant une vrai preuve de démocratie.

Fustigeant l’alliance Lepep et son leader sir Anerood Jugnauth, il a demandé : « Que représente nos adversaires ? ». La division, a-t-il martelé, avant d’ajouter :  «On ne peut oublier comment ils ont traité la communauté musulmane dans le passé et plus récemment quand sir Anerood Jugnauth s’est opposé à ce que Reza Uteem soit numéro 3 au sein du Remake. »  Il a ainsi rassuré les membres de la communauté musulmane en disant « je n’ai jamais regardé tel ou tel communauté différemment.  Ce n’est pas Anerood Jugnauth qui viendra me faire la leçon sur le respect des communautés. Toutes les composantes de la nation mauricienne aura un rôle clef  dans le prochain gouvernement MMM-PTr».

 

L’économie en panne

 

« L’économie de ce pays est en panne. Si nous ne prenons pas les initiatives nécessaires, il le restera. Ce sera difficile de relancer l’économie, mais nous avons une équipe compétente qui pourra le faire », a rassuré le leader du MMM.  Il a souligné qu’il faudra des mesures courageuses  pour relancer l’économie.

 

Appel aux syndicats


Paul Bérenger a aussi profiter de l’occasion pour lancer un appel aux syndicats, suite à la menace de grève dans le secteur du transport, le port et l’industrie sucrière.  « Donner une chance au pays. Laisser le pays respirer durant cette période d’élections. Une fois que nous serons au gouvernement nous allons ouvrir le dialogue avec les syndicats», a-t-il déclaré.

 

« Nous n’avons jamais vendu »

 

En réponse aux critiques de l’adversaire, qui  le qualifie de « traître », le leader du MMM a répliqué que « nous n’avons jamais vendu en 45 ans de lutte. Nous avons toujours su garder la tête haute. Pour nous c’est le pays qui compte avant tout. »

Read more http://www.mmm.mu/lemilitant/index.php?option=com_content&view=article&id=1388:diner-danniversaire-au-no3&catid=1:latest-news&Itemid=44

Facebook Comments